Benjamin Genghini et les strasbourgeois remportent la deuxième victoire de la saison suite à un match plein d'abnégation (Crédit Photo : Philippe Bergdolt) 

Au terme d'un match ouvert d'un côté comme de l'autre le Racing s'impose logiquement (2-0) et remporte sa deuxième victoire de la saison.

Les strasbourgeois voulaient faire oublier la défaite amere d'Ajaccio et offrir la victoire à leurs supporters. La réponse est venue du terrain où les Bleus sont rentrés pied au plancher dans la rencontre. Liénard est le premier dynamiteur côté strasbourgeois, mais sa frappe du plat du pied gauche passe de peu à côté des buts de Petit (2'). Il est imité quelques instants après par David Ledy, mais sa frappe croisée du droit est détournée par le portier vannetais (3'). Vannes qui n'a toujours pas gagné dans ce championnat avant ce match, est venu crânement jouer sa chance. La réponse ne s'est pas fait attendre de la part des morbihannais, mais la frappe de Nestor Kodija suite à un centre en retrait de Aguemon, trouve heureusement les poings de Guillaume Gauclin (7'). Suarez ensuite d'une demi volée, trouve sur sa route un Gauclin de grande classe (10').

Genghini signe son retour ...

Les strasbourgeois répondent par l'intermédiaire de Perrin de la tête (12'), Liénard suite à une longue chevauchée solitaire (22'), puis Golliard de la tête suite à un corner (25') mais à chaque fois le ballon trouve les gants de Petit ou sort du cadre. La rencontre baisse en intensité et c'est au moment où on s'y attend le moins que les bleus ouvrent la marque. Sur un centre de Sabo, qui trouve Perrin au deuxième poteau, l'ancien joueur de Besançon remet en retrait pour Genghini qui pivote et crucifie du gauche le gardien de Vannes (34').

... comme Sichi

En deuxième mi-temps, les strasbourgeois ont volontairement baissé le pied et laissé le ballon aux visiteurs. Suarez d'un tir du gauche en pivot contraint Gauclin à se détendre sur son flanc droit (59'). Mais le réel tournant du match est à mettre à l'actif de Vauvy qui seul en duel face à Gauclin tergiverse devant le but et se fait reprendre par Billy Modeste (74'). Les strasbourgeois plient le match grâce à Sichi, qui deux minutes après son entrée, reprend un ballon contré par la défense vannetaise pour placer un frappe détournée dans le but de Petit (82'). Ledy aurait pu aggraver la marque, mais sa tête trouve le poteau droit de Petit (89').

Le Racing, avec beaucoup d'abnégation et de sérieux, remporte sa deuxième victoire de la saison et se donne un peu d'air au classement avec une 8ème place à quatre points du 1er relégable mais à quatre points également des places menant au championnat de Ligue 2. Il faudra faire un bon résultat du côté du Paris FC pour vraiment décoller au classement.

Stade de la Meinau, 10 917 spectateurs. Arbitre: M. Guenaoui. Buts : Genghini (33') et Sichi (82') pour le RCSA. Avertissements : Genghini (33') au RCSA,  Rouger (15'), Thomasson (35'), Kodja (50') au VOC

RCSA : Gauclin – Pinaud, Golliard (Modeste, 45'), Sikimic (cap), Sabo', Genghini (Benedick, 66'), Belahmeur, Amofa, Lienard (Sichi, 80'), Ledy, Perrin. Entraîneur: François Keller

VOC : Petit – Ringayen, Pelé, Caue, Flegeau, Thomasson, Ridjali, Rouger (Vauvy, 71'), Kodja (Lawson, 57'), Aguemon (Cakin, 82'), Suarez. Entraîneur: Thierry Froger

Liens utiles

Devenez notre partenaire

Planète Racing

9, place Kléber
67000 Strasbourg

03 88 10 94 93

Envoyez-nous un e-mail

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus J'ai bien compris