Crédit photo : Planète Racing

Deux semaines après le report du match face à Tours et un mois après le dernier match à la Meinau (face à Epinal 4-2 après prolong en Coupe de France), les joueurs retrouvaient leur antre favorite. Les supporters, eux, faisaient la connaissance de Jean-Eudes Aholou et revoyaient enfin leur buteur : Khalid Boutaib.

C'était un match très important qui se déroulait du côté de Strasbourg hier soir. Les Bleus, pas encore victorieux en 2017, accueillait le Gazélec Ajaccio. Les Corses, à deux points du Racing au coup d'envoi, et enfin proches de la lutte pour l'accession, avaient certainement envie de réaliser un coup en Alsace pour revenir pleinement dans la bagarre pour le podium. Comme souvent face aux équipes corses, la rencontre a été très disputée et forcément pas la plus spectaculaire de la saison. En se créant une belle occasion dès la deuxième minute, le Gaz a tout de suite montré ses intentions. Il n'en fallait pas plus pour réveiller un kop et son équipe pour éviter une mauvaise blague. Les Bleus prennent le jeu à leur compte sur le terrain (et en tribunes, les Corses n'étant venus qu'à trois), et les situations vont rapidement se multiplier. La plus grosse occasion sera pour Khalid Boutaib, brillant hier soir sur les offensives de son équipe, mais aussi exemplaire dans le repli défensif. Le joueur va avoir une double occasion, mais bute à deux reprises sur un vieillissant mais grand Steeve Elana. La mauvaise nouvelle de la soirée survient après 25 minutes lorsque Stéphane Bahoken est contraint de sortir sur blessure (une pointe à la cuisse) ... Jérémy Blayac le remplace. Le Racing se fait une dernière frayeur sur un contre juste avant la pause, Alex Oukidja détourne une frappe mais le ballon continue de rouler jusqu'au ras du poteau ... extérieur. A la mi-temps, le Racing et le Gaz sont à égalité mais on sent que le match peut basculer des deux côtés même si les Bleus semblent avoir la maîtrise du jeu.

La deuxième période reprend et la rencontre va rapidement se décanter. A la 51ème minute, Jérémy Blayac est légèrement déséquilibré au départ de l'action et poursuit avant de s'écrouler dans la surface de réparation. L'arbitre accorde un pénalty au Racing, qui semble tout de même généreux. Khalid Boutaib ne tremble pas face au kop, et ouvre le score. Les Strasbourgeois contrôlent bien le match et tentent de doubler la mise, mais les centres n'arrivent pas toujours où ils doivent arriver. Et quand ils arrivent, les joueurs manquent de précision ou de force dans le dernier geste. Finalement, à un quart d'heure de la fin, tout un stade se libère. Jérémy Grimm envoie un ballon dans la surface, Khalid Boutaib et Jérémy Blayac sont dessus et c'est ce dernier qui parvient à remiser en retrait de la tête, au point de pénalty à Baptiste Guillaume, qui allume à ras de terre pour inscrire le but du break. Après un cycle aller décevant et sans but, le réveil de Baptiste Guillaume se confirme puisqu'il inscrit son troisième but en trois rencontres. Le Racing n'ose pas trop se livrer pour inscrire le troisième but, mais il y a quelques moments euphoriques avec le ciseau tenté par Jérémy Blayac avant la montée habituelle du capitaine Ernest Seka, qui part seul en contre depuis sa surface. Au bout de sa chevauchée de 80 mètres, il bute sur Steeve Elana.

On en reste sur ce 2-0. Le Racing assure l'essentiel en l'emportant, et garde sa cage inviolée pour la première fois de l'année. Le Racing est sur le podium ce matin, puisqu'aucun des concurrents n'a réussi à l'emporter : Lens et Troyes se sont neutralisés (1-1), Reims a été accroché par Tours (1-1) et Amiens s'est incliné devant Nîmes (1-2). La prochaine échéance arrive rapidement puisque dès mardi, le Racing se rend dans l'Aube pour y affronter Troyes. Prochain match à la Meinau le lundi 13 février contre Orléans (19h).

Top 3 :

  • EtoileEtoileEtoile : Baptiste Guillaume : Plutôt discret en début de rencontre, l'attaquant strasbourgeois a fini par marquer hier soir, une fois de plus. Sa deuxième période a été fantastique, intenable sur le côté gauche de l'attaque. On a d'ailleurs retrouvé un rein du latéral droit corse sur la pelouse après le match...
  • EtoileEtoile : Jérémy Blayac : Pas forcément le plus impressionnant, mais d'une efficacité remarquable hier soir. Entré en jeu avant la demi-heure de jeu, il est à l'origine du pénalty transformé par Khalid Boutaib, et passeur décisif pour Baptiste Guillaume sur le deuxième but. Il a parfaitement accompli sa mission.
  • Etoile : Yoann Salmier : Le jeune défenseur du Racing a réalisé un grand match. Parfois en difficultés au cours des derniers matchs, ses interventions défensives ont été excellentes tout au long du match face au Gaz. Tout bon pour la confiance avant les prochains matchs.

Liens utiles

Devenez notre partenaire

Planète Racing

9, place Kléber
67000 Strasbourg

03 88 10 94 93

Envoyez-nous un e-mail

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus J'ai bien compris