Quatrième journée de championnat pour le Racing et troisième déplacement à aborder déjà pour les hommes de Thierry Laurey. Forcément, il y a mieux comme programme de début de saison pour un promu. Mais avec quatre points déjà engrangés par les Bleus, la pression était sur Guingamp qui n'a empoché qu'une victoire pour deux défaites en trois rencontres disputées.

Thierry Laurey s'attendait à voir ses hommes souffrir au Stade du Roudourou où il n'est jamais simple de grappiller des points. Surtout face à un adversaire qui souhaitait véritablement lancer sa saison après avoir dû se coltiner le PSG (0-3) et un déplacement à Nice (2-0) ces deux dernières semaines. Contre toute attente, les Bleus font jeu égal avec l'EAG et trouvent même le poteau après seulement cinq minutes de jeu. Jean-Eudes Aholou intercepte un ballon au milieu de terrain et frappe des 25 mètres sur le poteau de Karl Johan Johnsson (qui touche légèrement le ballon) après une belle chevauchée. Idriss Saadi récupère le cuir mais croise trop sa frappe, qui passe à côté. Réaction quasi immédiate des Bretons, qui butent sur un grand Bingourou Kamara avant de frapper au-dessus. Le match est plaisant et chaque équipe a des situations pour créer du danger sur le but adverse mais les portiers répondent présent. Christophe Kerbrat, le défenseur central réalise également un grand match côté guingampais. A la pause, le score est nul et vierge.

La seconde période redémarre sur un gros rythme. On joue depuis cinq minutes à peine et comme en première période, le Racing trouve le poteau sur son chemin. Martin Terrier, inspiré pour sa première, déclenche un missile de son côté gauche et donne quelques frayeurs aux supporters guingampais derrière le but. Le Racing continue de mettre la pression et après un corner renvoyé par la défense de l'En Avant, c'est au tour d'Ihsan Sacko de trouver le montant de Johnsson sur un intérieur du pied de 40 mètres. Guingamp a la baraka et les Strasbourgeois ont laissé passer leur chance. A peine l'heure de jeu franchie, les Guingampais font mouche par Moustapha Diallo sur un centre venu de la gauche. Jérémy Grimm et Yoann Salmier sont aspirés par un appel au premier poteau, laissant Pablo Martinez à un contre deux. Erreur payée cash ! Ce but là fait mal et les Alsaciens perdent un peu de qualité dans leur jeu. La sortie d'un Jean-Eudes Aholou encore brillant hier sur blessure n'arrange pas la situation alors qu'il reste encore vingt grosses minutes à jouer. La dernière situation alsacienne est pour Ihsan Sacko à dix minutes de la fin mais il ne parvient pas à cadrer après un bon travail de Martin Terrier. La fin de match est guingampaise. Les Bretons profitent des espaces pour lancer des contres et sur l'un d'eux, Jimmy Briand inscrit le second but d'une belle reprise après avoir mis Yoann Salmier dans le vent par un appel, contre-appel parfait ! Le Racing finit par s'incliner 2-0.

Place à la première trêve internationale de la saison. Même s'il y avait moyen de faire mieux sur cette rencontre avec du réalisme (mais aussi de la chance), les Strasbourgeois ont rassuré après leur seconde période compliquée à Montpellier la semaine passée. Avec quatre points en quatre journées et un calendrier pas facile en août, il n'y a pas de quoi s'inquiéter. A condition de battre le promu Amiens, qui sera le prochain adversaire à la Meinau le samedi 9 septembre. Car après, il faudra aller à Monaco et accueillir Nantes. Rien ne sera facile cette saison. D'ici là, les Alsaciens pourront compter sur deux nouveaux soldats avec Bakary Koné et Dimitri Foulquier.

Vos réactions

Eric Haensel : "Très bon match du racing, il manquait juste un brin de réussite et on gagnait ce match facilement. Guingamp n'a jamais été dangereux avant le premier but ! Aholou et Lala très bon comme d'hab ! Sacko confirme et les valeurs sûres comme Corgnet et Martin font le job ! Terrier à revoir. Par contre après 4 matchs on peut se poser des questions sur Saadi ... Ca va un peu trop vite pour lui même s'il se bat et que son investissement n'est pas à remettre en questions. Allez Racing".

Didier Altide : "Quand on est en Ligue 1 on peut pas se permettre de mettre trois balles de but sur les poteaux. Il faut être plus "tueurs". On dominait le match, mais on n'a pas l'impression qu'on voulait renverser la table, comme si on était content de la tournure prise par les événements, en se disant qu'à un moment ça allait sourire... Résultat, l'expérience parle et on se fait avoir "comme des bleus", puisque c'est ce qu'on est en Ligue1. L'arrivée des deux défenseurs de renom doit amener davantage de sérieux et de réalisme."

Jérémy Preissler : " Dommage la ligue 1 nous montre que le réalisme est important. Mais on est fier d'eux, continuez comme ça."

Patrick Rmano : "Je pense que ça sera prometteur pour la suite. Bravo au groupe pour leur combativité. Je suis fier d'être Strasbourgeois."

Top 3

  •  Jean-Eudes Aholou : Le milieu de terrain strasbourgeois a encore été au four et au moulin ce dimanche. Il est clairement la révélation strasbourgeoise de ce début de saison et devrait logiquement être élu joueur du mois. Sa frappe sur le poteau aurait pu changer le cours du match très rapidement. Toujours précieux à la récupération et solide balle au pied.
  • Bingourou Kamara : Certes, il a ramassé le ballon deux fois dans ses filets et son équipe a perdu. Mais le jeune portier du Racing a réalisé une belle prestation, dans la continuité de son début de saison. Sollicité tout au long du match, il a répondu présent et a permis à son équipe d'y croire jusqu'à la 87ème minute. Encourageant pour la suite.
  • Martin Terrier : Encore un jeune dans ce Top 3 ! Pour sa première apparition sous le maillot bleu, le jeune ailier prêté par Lille a été brillant. Sa vitesse balle au pied pourrait bien aider son équipe. Sa frappe sur le poteau méritait un meilleur sort. Ses débordements auraient aussi pu faire la différence s'ils avaient trouvé preneur.

Résumé de la rencontre

Liens utiles

Devenez notre partenaire

Planète Racing

9, place Kléber
67000 Strasbourg

03 88 10 94 93

Envoyez-nous un e-mail

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus J'ai bien compris