Actualités du Racing

Les chants du kop de la Meinau

15 Déc

  Vous les avez dans la tête à longueur de journée, alors forcément il était de temps de faire un petit rappel des paroles. Recueils des chants sur la base d'un...

En savoir plus

Landry Bonnefoi, la belle histoire

15 Déc

Nous sommes le vendredi 19 mai 2017, Le Racing vient de battre Bourg-en-Bresse sur le score 2-1 et retrouve la Ligue 1, avec un titre de champion de France de...

En savoir plus

Claude nous a quitté

15 Déc

Claude, au centre, est décédé le 14 décembre d'une crise cardiaque à l'âge de 35 ans Après la disparition de Steven et Karin, la famille RCS est à nouveau en deuil...

En savoir plus

Mélissa, génération renouveau

14 Déc

  Ils sont de la génération qui n'a pas connu la victoire en Coupe de la Ligue face à Caen en 2005, les descentes, les multiples Présidents et surtout la liquidation...

En savoir plus

Le Racing chante Johnny !

12 Déc

  Crédit image : Eurosport  En mémoire de Johnny Hallyday décédé la semaine dernière, les Bleus chanteront quelques morceaux de l'artiste pour lui rendre hommage avant le match de ce soir face...

En savoir plus

L'After Racing, épisode 17

09 Déc

(Photo : Alex OUKIDJA) Après l’exploit face au PSG [lire L'After Racing, épisode 16], le Racing se déplaçait en Gironde avec le statut de tombeur du leader invaincu du championnat. Les...

En savoir plus

Bordeaux / Racing suivi à plus de 17000 …

09 Déc

  Emmanuel Hornung, originaire de Leymen au fin fond du Sundgau, est depuis quatre mois et jusqu'à l'été prochain à Sydney en Australie. Les 17324 km qui séparent Bordeaux de Sydney...

En savoir plus

Strasbourg / Dijon en Coupe de France

04 Déc

Les cyclistes Tony Gallopin et Warren Barguil ont procédé ce lundi 4 décembre à 19h00 au tirage au sort des 32es de finale de la Coupe de France. Le Racing...

En savoir plus

Un rêve, non la réalité !

03 Déc

  On en viendrait presque à s'excuser car on en est si fier. Depuis cette ultime 99e minute de ce Racing / Paris Saint-Germain, nous sommes sur une autre planète, celle...

En savoir plus

Actualités de l'émission

4 gazelles haguenoviennes en Finlande !

13 Déc

Participer à 3 jours d’épreuves en plein cœur de la Laponie c’est le défi que se sont lancées Camille Schneiderlin, Elise Cardona, Pauline Erbs et Stéphanie Seel en s’engageant pour...

En savoir plus

Et le gagnant des places pour le PSG est…

10 Déc

Vous avez été 1920 sur Facebook et 194 sut Twitter à avoir participé au concours des 4 places pour le match de Coupe de la Ligue face au PSG ce...

En savoir plus

Vincent Decker : « La victoire face à Pa…

06 Déc

Podcast du 241e épisode de l'émission Planète Racing sur Radio RBS 91.9 FM avec nos invités Vincent DECKER, ancien défenseur au Racing aujourd'hui à Schiltigheim et et Florian BISCHOFF joueur...

En savoir plus

44 Luxembourgeois à la Meinau contre Cae…

29 Nov

Après la première retransmission d'un match du Racing samedi en Bavière, le groupe des Supporters Luxembourgeois a réussi un nouveau coup de maître ce mardi : 44 (!) Luxembourgeois ont assisté...

En savoir plus

Sabryna Keller : « Notre plus grand plai…

21 Nov

Podcast du 240e épisode de l'émission Planète Racing sur Radio RBS 91.9 FM avec notre invité Sabryna KELLER, Présidente de « Femmes de foot » qui oeuvre pour promouvoir l'accès au...

En savoir plus

Et le gagnant de Football Manager 2018 e…

21 Nov

Vous avez été 372 à participer, sur Facebook et Twitter, à notre concours pour gagner le jeu Football Manager 2018. Au terme de l'émission du jour, Marie Agathe a choisi...

En savoir plus

Jean-Marc Kuentz : « Tout le monde aimai…

15 Nov

Podcast du 239e épisode de l'émission Planète Racing sur Radio RBS 91.9 FM avec notre invité Jean-Marc KUENTZ, l'ancien Directeur du centre de formation du Racing aujourd’hui entraineur adjoint au Stade...

En savoir plus

Billy Ketkeo : « Je porte le Racing dans…

01 Nov

  Podcast du 238e épisode de l'émission Planète Racing sur Radio RBS 91.9 FM avec notre invité Billy KETKEOPHOMPHONE, l'ancien attaquant du Racing aujourd’hui au SCO d'Angers. Mais cette émission est...

En savoir plus

A jamais dans nos mémoires Steven

30 Oct

  Quand j'ai reçu le SMS d'Alex annonçant ton décès, j'ai d'abord pensé à une erreur. Et puis le fil d'actualité de Facebook est venu nous frapper, tous, par la terrible...

En savoir plus

Au terme d'une rencontre incroyable, dans une Meinau surchauffée et devenue totalement folle au fil des minutes, le Racing est venu à bout du grand Paris Saint-Germain et de ses stars. Pour rappel, le PSG était invaincu depuis le 30 avril soit vingt-cinq rencontres officielles sans perdre.

Ils l'ont fait ! Ces Strasbourgeois-là ont rendu l'impossible possible ce samedi après-midi en battant le club de la capitale et on ne parle que d'eux dans l'Hexagone depuis quelques heures. La Meinau avait bien évidemment fait le plein pour ce rendez-vous tant attendu après les dernières années à galérer dans les divisions inférieures avec des affiches nettement moins alléchantes à disputer. Le kop était déjà complet et bien chaud à une heure du coup d'envoi, accueillant les Parisiens par quelques sifflets lors de la reconnaissance du terrain, plus nombreux pour leur arrivée à l'échauffement. Le tifo déployé par la tribune Ouest à l'entrée des joueurs a donné le ton pour la soirée. Neymar, Mbappé, Alvès, Draxler et tous leurs copains découvraient la Meinau. Ils y ont été cueilli à froid dans une ambiance XXL. Très rapidement, les Bleus ont pris les devants. Sur une récupération du ballon de Jean-Eudes Aholou et sa percée qui s'en est suivi, l'ancien orléanais obtient un coup franc excentré. Dimitri Liénard s'en charge et trouve la tête d'un Nuno Da Costa, totalement surpris d'être laissé seul. Il profite de la passivité des défenseurs parisiens et du mauvais placement de Javier Pastore pour tromper Alphonse Aréola. On jouait à peine la 13ème minute. Forcément, le PSG a réagi derrière et Julian Draxler aurait pu égaliser dès la 18ème minute. Angel Di Maria a ensuite manqué le cadre dans son face-à-face avec Bingourou Kamara. Les Bleus ont très peu de possibilité et ne voient pas souvent le ballon comme on pouvait s'y attendre, mais ils occupent parfaitement le terrain et les Parisiens ne parviennent pas à combiner dans les petits espaces comme ils le font habituellement. Malheureusement, la pression est plus forte dans les dix dernières minutes de la première période et Kylian Mbappé finit par égaliser à trois minutes de la pause sur un bon centre d'Adrien Rabiot. Dans la foulée, Javier Pastore fait trembler la Meinau en trouvant le poteau strasbourgeois (le troisième de la semaine après les deux montants trouvés par Caen mardi soir). A 1-1 à la mi-temps, le miracle était toujours possible.

Au retour des vestiaires, le PSG a réglé certains problèmes et redémarre fort. Les vaillants alsaciens s'accrochent pour ne pas concéder un but qui ferait très mal mentalement, toujours poussés par tout un stade. Les Bleus laissent passer l'orage et à la 65ème minute, sur un dégagement anodin de Bingourou Kamara, Nuno Da Costa dévie le ballon de la tête pour Stéphane Bahoken. Le numéro 19 strasbourgeois, poursuivi par trois défenseurs parisiens, s'en va battre Alphonse Aréola d'une frappe puissante qui sera son unique tir du match. Le Racing reprend l'avantage et l'exploit prend forme ! Alors que tout se passe comme dans un rêve, la crainte fait son apparition à la Meinau lorsque Bingourou Kamara reste au sol de nombreuses minutes et est finalement contraint de sortir après une sortie aérienne délicate, laissant sa place à Alexandre Oukidja qui n'a pas joué la moindre minute en Ligue 1 cette saison. Les dernières minutes sont longues, surtout lorsque le quatrième arbitre indique qu'il y aura neuf minutes de rab. Les sentiments se mélangent dans l'attente du coup de sifflet final entre le stress sur chaque ballon dans la surface du Racing, les chants de célébration de victoire avant l'heure, et un stade entier qui vit les derniers minutes debout, sautant et chantant à la gloire des Strasbourgeois. Le dernier coup de chaud a lieu à la...99ème minute mais la reprise d'Adrien Rabiot détournée par Edinson Cavani, permet à Alex Oukidja de briller. 

Le coup de sifflet final libère les 25 000 présents au stade et bien plus dans toute l'Alsace, déclenchant un tour d'honneur de toute l'équipe strasbourgeoise, qui se finit par la traditionnelle célébration avec le kop. L'exploit est retentissant dans une rencontre où les Bleus ont cadré deux fois pour autant de buts inscrits et surtout laissés 73% de possession de balle au Parisiens. La saison du Racing est peut-être réellement lancée, enfin ! Si la victoire est magnifique et qu'elle a rendu tout le monde dans un état second, celle-ci vaut trois points comme n'importe quel autre succès et les Bleus doivent rester concentrés sur l'objectif maintien et éviter l'excès de confiance. Il reste trois échéances avant la trêve en championnat, avec un déplacement en Gironde dès vendredi avant de jouer deux rencontres face à des concurrents au maintien : réception de Toulouse et derby à Metz. Par ailleurs, dans dix jours, le PSG reviendra à la Meinau en Coupe de la Ligue avec un esprit revanchard sans aucun doute. Cela n'a plus d'importance, le Racing a fait tomber un géant et comme le kop l'a affirmé : "Contre mauvaise fortune, bon cœur : à eux les millions, à nous le ticket gagnant". Samedi 2 décembre 2017, les Strasbourgeois ont gagné le gros lot !

Pas de Top 3 pour ce match car c'est tout le collectif qui a brillé et qui s'est démené pour remporter cette rencontre, il est difficile de mettre trois joueurs plus en valeur que les autres. Retour sur ce match mardi soir de 21h à 22h dans l'émission sur Radio RBS (91.9 FM) avec l'équipe habituelle autour de Fred !

Résumé de la rencontre :

Liens utiles

Devenez notre partenaire

Planète Racing

9, place Kléber
67000 Strasbourg

03 88 10 94 93

Envoyez-nous un e-mail

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus J'ai bien compris