Crédit photo : Planète Racing

A la veille de la journée des supporters (Fan’s Day, demandez le programme !), rencontre avec deux jeunes supporters de la nouvelle génération, celle qui n'a pas connu la liquidation mais qui apporte toute sa fraicheur et enthousiasme. Portraits !

Ils s’appellent Loïc et Camille. Ils sont frère et sœur et surtout supporters du Racing. À travers leur portait, vous aurez de grandes chances de vous y reconnaître. A 17 et 19 ans, ils incarnent cette nouvelle génération de supporters qui vient à la Meinau depuis quelques saisons maintenant. Ils n’ont pas connu la période noire de la fin des années 2000, la liquidation, le risque de disparition. La fraîcheur de leur jeunesse apporte aujourd’hui au Racing un nouveau potentiel de supporters.

L’avenir tout simplement. Comme pour beaucoup de supporters, le Racing est avant tout une histoire familiale. Il faut dire que lorsqu’on a dans la famille, même éloigné, Chonchon le kapo des UB90, forcément ça parle Racing lors des repas dominicaux ! Et puis, il y a souvent ce premier match à la Meinau, une initiative paternelle. Au fil des matchs et des saisons, on achète des places et puis on s’abonne parce que l’ambiance nous plaît, nous sort du quotidien. Mais qu’est ce qui attire donc ces milliers d’alsaciens dans l’enceinte ménauvienne ? Pour Loïc, l’explication est assez simple. « Une fois à l’intérieur du stade, on se sent un peu comme à la maison. Il y a cette atmosphère, cette ambiance qui se dégage des tribunes car la force du Racing, c’est ses supporters ! ».

Abonné depuis quelques saisons, Loïc apprécie le déplacement du kop en tribune Ouest. Ce kop, qui est au fil des années, est également devenu le rendez-vous des amis. « On se retrouve dès l’ouverture des grilles pour être devant, debout devant le kapo ». Tels des fans pressés d’être aux premières loges lors du concert de leur chanteur préféré, ils organisent leur soirée en conséquence. « On fait du covoituage avec les amis et les voisins, on ne veut rien rater de notre soirée au Racing, jusqu’à attendre les joueurs à la fin du match pour les féliciter ou les réconforter », précise Camille.

Au fil des années et des victoires, le Racing attire à nouveau. « On en parle forcément autour de nous et les gens veulent retourner au stade et vivre eux aussi cette ambiance dont toute la presse parle ». Loin de la série en cours de Grégory Walter et ses « Neuf fois le tour de la Terre pour mon club », nos deux jeunes supporters affichent également quelques déplacements au compteur. « On a fait Épinal, Colmar ou encore Belfort mais on espère aller cette saison à Reims, Troyes, Lens, Sochaux, ... » indique Loïc, qui voit dans ces déplacements un bon moyen de soutenir le mouvement des ultras et des UB90, dont il fait parti, mais également un soutien aux joueurs et une bonne idée pour passer un moment sympa entre amis. Le CD des chants du Racing n’est jamais très loin du lecteur dans la voiture.

Forcément, les victoires et les montées forgent le moral et la motivation de cette nouvelle génération de supporters. Et même si il faut « quelques moments de psychologie » pour Camille après les défaites (rires), ils n’ont qu’une hâte : retourner ensuite à la Meinau et retrouver le goût de la victoire ! Et puis quant le conjoint est également supporter des Bleus, on s’encourage, on s’entraide, on se soutient. « On commence à avoir quelques rituels avec le groupe d’amis du kop, on s’appelle avant pour savoir qui vient, on s’organise pour y aller, pour préparer les déplacements, ... » soutient Camille qui voit également dans le Racing un bon moyen de partager une passion commune.

Cette ambiance justement, c’est ce qui attire cette nouvelle génération de supporters. Une ambiance propre à la Meinau, familiale et conviviale, avec un « truc en plus » qu’il est difficile de décrire pour Camille, qui voit tout ça comme une conséquence positive du renouveau et du retour du Racing au premier plan. « Aujourd’hui, tout le monde peut aussi trouver sa place dans le stade avec les nouvelles tribunes, c’est un plus ». A l’image de nombreux supporters, encore plus depuis de la liquidation, Camille et Loïc l’assurent : « Qu’il gagne ou qu’il perde, ils seront toujours là pour le Racing ». Avec eux, et tous ceux qui se sont reconnus dans ces portraits, l’avenir s’annonce radieux.

Liens utiles

Devenez notre partenaire

Planète Racing

9, place Kléber
67000 Strasbourg

03 88 10 94 93

Envoyez-nous un e-mail

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus J'ai bien compris