DR

Le football professionnel était de retour en Alsace et plus précisément à Strasbourg en ce samedi après-midi ensoleillé, plus de six ans après le dernier match de Ligue 2 à la Meinau (face au Havre, le 7 mai 2010). Entre envie de bien faire et pression pour cette première à domicile, cette rencontre était loin d'être simple pour le Racing.

Les 16 000 spectateurs présents au stade, menés par le kop en tribune Ouest, se sont chargés de faire monter la température en début de rencontre. Les joueurs amiénois ont eu la bonne idée de jouer avec un bloc haut dès l'entame de match face à une équipe strasbourgeoise crispée par l'enjeu dans les premières minutes. Le Racing a eu du mal à enchaîner les passes et les longs ballons balancés à destination du duo Boutaib-Guillaume n'ont franchement pas été une réussite en première période. Et puis, les Strasbourgeois sont parvenus à sortir la tête de l'eau grâce notamment aux quatre milieux de terrain et leur incroyable activité. Sur un coup franc obtenu par Khalid Boutaib à la 20ème minute, deux de nos quatrehyperactifs du milieu vont se révéler décisifs. La patte gauche de Vincent Gragnic trouve la tête de Jérémy Grimm, qui fait trembler les filets de la Meinau pour la première fois de la saison juste devant le bouillonnant kop du Racing. Ce but a le mérite de réveiller toute l'équipe strasbourgeoise et de calmer les ardeurs offensives amiénoises. Avec plus de contrôle sur le jeu, le Racing subit moins. Avant la pause, le jeune attaquant Aboubakar Kamara découpe Abdallah Ndour et est logiquement exclu par M. Desiage pour son tacle non contrôlé. Signe du destin, c'est ce dernier qui avait retardé la montée du Racing en Ligue 2 à la 93ème minute en mai dernier...

Malgré sa supériorité numérique au retour des vestiaires, le Racing n'attaque pas franchement et se contente de gérer le score. Amiens jette toutes ses forces dans la bataille et obtient des coups de pieds arrêtés, laissant le secteur défensif strasbourgeois sous pression. Heureusement, la défense a fait preuve d'une grande solidité une fois de plus et Amiens n'a pas réussi à cadrer le moindre tir aujourd'hui. Les quelques contres strasbourgeois ne permettent pas de mettre en danger l'ancien portier du club, Régis Gurtner. Victoire finale du Racing 1-0. Avec quatre petits tirs dont un cadré (le but) côté Racing, il est difficile de se satisfaire du contenu même si l'essentiel est d'avoir pris les trois points. Cette première à la maison aura permis aux recrues de prendre leurs marques dans cette chaude ambiance. Le secteur défensif confirme qu'il sera la clé pour se maintenir cette saison. Et la satisfaction du jour est bien ne pas avoir encaissé de but en championnatAvec quatre points pris en deux matchs, le Racing a au moins le mérite de ne pas se mettre sous pression et la confiance engrangée ne sera pas de trop avant d'aborder les futures échéances. Place maintenant à la parenthèse Coupe de la Ligue, avec la réception de Niort mardi soir à 18h30, avant de se rendre vendredi soir à Tours pour la 3ème journée de championnat.

Top 3 :

  • *** Jérémy Grimm : Le fait qu'il ait marqué l'unique but de la rencontre le rend forcément homme du match. Mais au-delà de son but, il a fourni un gros travail dans son rôle de sentinelle devant la défense et a prouvé qu'il fait clairement partie des hommes clés du système mis en place par Thierry Laurey.
  • ** Vincent Gragnic : Si l'équipe a eu des difficultés à se trouver offensivement, Vincent Gragnic a confirmé sa belle performance de la semaine dernière à Bourg Péronnas. Sa technique au milieu de terrain et sa vision du jeu ont permis de créer des décalages et lorsque les automatismes auront été trouvé avec les attaquants, son apport risque d'être encore plus visible.
  • * Anthony Gonçalvès : Encore un milieu de terrain ! Chacun a apporté quelque chose aujourd'hui dans ce secteur. Et il est donc obligatoire de récompenser la hargne d'Anthony Gonçalvès au sein de l'entrejeu strasbourgeois. Ses nombreuses récupérations au milieu de terrain ont donné de l'air à l'équipe et dans les moments tendus, il a aussi fait parler son expérience pour calmer ses coéquipiers et éviter que l'équipe ne finisse pas le match à onze.

Liens utiles

Carte des supporters

Planète Racing

9, place Kléber
67000 Strasbourg

03 88 10 94 93

Envoyez-nous un e-mail

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus J'ai bien compris