Le 31 août au soir s'est terminé le premier temps fort de la saison : le mercato estival. Analyse et débrief avec les chroniqueurs de "La Cave de Papy".

Que de rebondissements ! Cela faisait quelques temps que le mercato n'avait pas tenu les supporters strasbourgeois en haleine aussi longtemps. Jusqu'à la dernière seconde, l'incertitude planait autour de l'arrivée de certains joueurs, dont Zinedine Ferhat. Si la piste n'a pas reçu le même succès que celle menant à Frédéric Guilbert, ces noms ne peuvent qu'être témoin de la grande activité du Racing dans ce mercato estival. Maintenant que le retour à la normale a sonné, il convient désormais d'en faire le bilan. Entre attentes non comblées et surprises de dernière minute, que pensent réellement les supporters des nouvelles recrues alsaciennes ? Tour d'horizon avec nos chroniqueurs.

Sam : 6/10

"Qu'il fût prometteur, ce mercato estival ! Après une saison ayant montré les limites de l'effectif, le besoin de recrues à certains postes devenait criant. Le secteur défensif tout d'abord, qui aura reçu dans sa globalité les renforts attendus, entre expérience et jeunesse. Un bon compromis où l'on peut cependant regretter le manque d'un réel arrière gauche (notamment dans une défense à 5 avec des pistons omniprésents), tout comme le retour en prêt, sans option d'achat, de Frédéric Guilbert, qui ne déplace que le problème d'un an. Du côté des milieux de terrain, le bilan est nettement plus terne. Là où le manque de créativité était évident l'an passé, on préfère croire en un Sanjin Prcic, revenu d'outre tombe après avoir été placardé sous Thierry Laurey. L'énième retour de Jean-Eudes Aholou est de l'ordre de l'incompréhensible, démontrant un manque d'idées évident, déjà la saison dernière. Le Racing n'a pas non plus recruté d'ailier(s), là où personne dans l'effectif n'est formé à ce poste. Sur le plan de l'attaque, bien sûr, impossible de ne pas souligner le retour fracassant de Kévin Gameiro. Grandement prometteur, et, à coup sûr, le gros coup d'un mercato contrasté. Mention spéciale au sens des départs, aucun gros joueur n'a quitté le club cet été. Performance."

Anthony : 7/10

"Mercato correct. L'arrivée de Gameiro est un point très positif, au-delà même de son niveau intrinsèque avec tout ce que son arrivée représente. Beaucoup l'ont vu commencer ici et ont grandi avec lui. Au milieu, le Racing ne s'est pas vraiment renforcé. Le temps nous le dira, mais je pense qu'on manque peut-être de quelque chose. La ligne défensive aura été pas mal chamboulée mais je pense que le club n'en sort pas perdant. Je vois Alexander Djiku comme le patron derrière cette saison, et même si la cohésion prendra du temps, je nous y vois meilleur que l'an dernier. Cependant, on peut regretter les arrivées tardives. On a pu voir contre Troyes à quel point le collection sera important pour tirer pleinement satisfactions des recrues. Du point de vue des départs, on peut se féliciter car aucun cadre technique n'a quitté le club (Mitrovic étant plus un leader dans le vestiaire). Les départs ne nous ont pas réellement affaibli et ont été dans l'ensemble bien remplacés. Le club a très bien agi dans ce sens, et, dans l'ensemble, je considère qu'on est bien renforcé."

Guillaume : 7/10

"Un mercato à deux vitesses. J'aurais autant pu dire 6/10 que 8/10. Un effectif dégraissé, avec de gros salaires en moins. Sans doute réinvestis dans d'autres, mais une balance positive en terme de masse salariale. Rassuré sur les idées du club (Perrin, Fila, Nyamsi), sur le romantisme de ce mercato (Guilbert, Gameiro), tout en proposant une nouvelle base (Le Marchand). 2,7 millions d'euros investis, 7 renforts. Le calcul est pas mal et les priorités ont été respectées malgré la petite enveloppe disponible. Petit regrette sur le dossier du milieu de couloir, notamment Ferhat, mais content toutefois que Strasbourg n'ait pas cédé. Très satisfait aussi que les joueurs cadres et majeurs de l'effectif n'aient pas été vendus à savoir Sels, Djiku, Thomasson, Ajorque. Certains jeunes pourront avoir du temps de jeu ailleurs pour progresser grâce aux prêts. Petite déceptions en revanche sur le retour d'Aholou, en prêt avec obligation d'achat de 3M et l'option d'achat quasi automatique d'1,5 millions sur Lucas Perrin. Ca fait déjà entre 3 et 4,5 millions d'euros d'investis l'année prochaine. Il faudra donc vendre. Dommage aussi d'avoir bâti cette équipe après déjà 4 journées, mais les derniers jours offrent des opportunités non négligeables... Du retard a été pris, espérons que l'alchimie prenne et que les recrues soient rapidement au diapason."

Cyril : 8/10

Le premier point important du mercato était les départs de nombreux joueurs, qui n'avaient plus d'avenir au club. Financièrement, on libère également de gros salaires. Les prêts de jeunes sont positifs car ils reviendront avec plus d'expérience. Les ventes de Tchamba et Mitrovic ont quant à elles permis de récupérer un peu d'argent, un point très important. Du côté des arrivées, celle de Julien Stéphan est le plus gros coup du mercato. Je pense que personne ne s'attendait à le voir signer ici, c'était utopique. Depuis son arrivée, on voit déjà du changement dans l'équipe. Je suis très emballé par le football proposé depuis le début de saison. Le retour de Gameiro, 13 ans après, se passe de commentaires. Il va apporter énormément sur et en dehors du terrain. Le retour de Guilbert est un très bon point sportif, d'autant qu'il souhaitait revenir. Les autres arrivée reflètent totalement ce que le club cherche à faire cette saison : un effectif avec des jeunes joueurs d'avenir encadrés par des expérimentés. Le Racing a également réussi à conserver ses cadres et titulaires indiscutable à chaque ligne : Sels, Djiku, Thomasson et Ajorque. La colonne vertébrale de l'équipe est toujours là. Je suis un peu sceptique sur le retour d'Aholou en prêt avec obligation d'achat. Et je regrette, mais si je n'en voulais pas, d'avoir raté Zinedine Ferhat. Autre déception, c'est de ne pas avoir trouvé de piston gauche. Liénard et Caci risquent de ne pas suffire. Mais, dans sa globalité, le mercato est réussi et le Racing a réussi à remplacer les postes vacants pour moins de 3 millions d'euros.

Bilan

  • Racingscope : 6,5/10
  • Kawn : 6/10
  • Steve : 7/10
  • Thomas : 8/10
  • Memphis : 7/10
  • Quentin : 7/10
  • Flo : 7,5/10
  • MonkeyTheory : 7/10
  • Andréa : 8/10
  • Benoît : 7,5/10
  • Moyenne : 7,1/10

Liens utiles

Carte des supporters

Planète Racing

9, place Kléber
67000 Strasbourg

03 88 10 94 93

Envoyez-nous un e-mail

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus J'ai bien compris