Crédit photo : Planète Racing

Une semaine après son match nul à Nîmes (2-2), le Racing Club de Strasbourg, toujours à deux points du podium reçoit vendredi (20h) un Gazélec Ajaccio qui est dans sa meilleure période de la saison (3 victoires, 1 nul et 1 défaite sur les 5 derniers matchs, comme le Racing). Malgré la forme de son adversaire, il y a de bonnes raisons de croire à la victoire du RCS :

  • Le Gazélec à la diète dans le Nord Est

Il fera aux alentours de 5° vendredi à la Meinau au moment du coup d’envoi de la rencontre entre Corses et Alsaciens. Si la pelouse ne sera pas gelée comme il y a deux semaines lors du match reporté face à Tours, il fera tout de même frais pour des Ajacciens qui connaissent actuellement des températures qui parviennent à dépasser les 15°. Est-ce l’explication de la disette des Corses dans le Nord Est du pays (3 défaites en Ligue 2 à Reims, Troyes et Lens pour 1 victoire début août à Auxerre ; 1 élimination en Coupe de la Ligue à Sochaux) ? Simple hasard ou réelles difficultés avec le climat, toujours est-il que les Ajacciens sont presque à chaque fois rentrés bredouille de leurs déplacements dans le quart Nord Est du pays.

  • Une Meinau (re)devenu imprenable

Vaincu à une seule reprise à domicile la saison dernière, le RCS avait fait de la Meinau sa force pour retrouver le football professionnel. Avec 20 points engrangés en dix matchs à la Meinau, le Racing est la 3e meilleure équipe à domicile cette saison derrière Reims (25 points) et Troyes (24 points, qui compte deux matchs de plus à la maison). A domicile, les Champenois, qui comptent respectivement huit et sept succès, sont les seuls à s’être imposé plus de fois que les Alsaciens (6 succès). Ajoutez à cela la forme actuelle du Racing sur ses trois dernières sorties en Ligue 2 devant son public (3 victoires face à Laval, Lens et Niort ; 7 buts inscrits pour 1 seul encaissé) et vous obtenez une Meinau quasi imprenable depuis le début de saison et qui n’a donc connu que le succès depuis début novembre. Le Gazélec, qui compte quatre défaites sur ses dix derniers déplacements en Ligue 2, est prévenu, l’Alsace n’est pas une terre propice aux visiteurs.

  • Le retour de Khalid Boutaïb

Si son absence lors des deux matchs de Ligue 2 disputés par le Racing pendant qu’il était à la CAN avec le Maroc n’a pas empêché les Strasbourgeois d’inscrire cinq buts, le retour de la meilleure gâchette strasbourgeoise (10 buts) ne peut que faire du bien à l’effectif de Thierry Laurey. Les deux hommes, ainsi que Kader Mangane, retrouveront d’ailleurs leur précédent club. Une motivation de plus de triompher pour une partie de l’escadron strasbourgeois.

Liens utiles

Carte des supporters

Planète Racing

9, place Kléber
67000 Strasbourg

03 88 10 94 93

Envoyez-nous un e-mail

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus J'ai bien compris