Je vous parle d'un temps que les moins de 40 ans ne peuvent pas connaitre. Le Racing club de Strasbourg est de retour en Ligue des Champions, la plus prestigieuse des compétitions européennes. Malheureusement, c'est sur le jeu Football Manager que cela se passe. Mais bon, c'est mieux que rien ...

Antoine, alias Moustik Live sur Twitch, est un nouveau joueur et streamer de Football Manager, le célèbre jeu de gestion de football. « J'ai toujours voulu faire du stream, je suis moi même un très gros consommateur », disait-il, décontracté. Et quoi de mieux pour débuter que de commencer une carrière avec son club de coeur : Strasbourg. Mais débuter ce jeu n'est pas si simple, encore plus avec un "petit" club comme le Racing. « Guillaume Vague m'a beaucoup aidé à comprendre le jeu, il faut savoir que c'était la toute première saison de ma vie, je n'avais jamais lancé le jeu avant », avouait Antoine.

Voici l'équipe type pour la saison :

Après un début de saison canon avec les victoires en aout face à Lens et Lorient, le mois de septembre était plus compliqué avec 3 défaites en 4 matchs. « On s'attendait à jouer le maintien, mais avec la série de 8 matchs sans défaites d'octobre à début novembre nous a permis de nous positionner sur le podium ». Et c'est là que la bataille a commencé. Car il fallait garder cette troisième place synonyme de Ligue des Champions, sachant que le premier et le second du championnat (respectivement le PSG et l'OM) ont très rapidement fait leur trou. Durant la saison, Antoine et son adjoint arrivent à maintenir la cadence. Le mois d'avril paraissait particulièrement difficile avec la réception de Monaco, Nice et Lyon ainsi que les déplacement à Metz et Nantes. Qu'importe, Antoine garde le cap et prend 11 points sur 15 possible en finissant le mois invaincu. Le suspens était à son comble.

« Heureusement que ma femme est allée dormir chez une amie à elle »

Un nul d'entrée début mai face à l'Olympique de Marseille avant de perdre à Lille, il restait un point à prendre pour assurer cette troisième place synonyme de qualification en Ligue des Champions. Et c'est contre Nîmes au Stade de la Meinau qu'Antoine assure sa qualification. « Heureusement que ma femme est allée dormir chez une amie à elle, elle n'aurait pas apprécié les cris, c'était la folie ! J'avais l'impression que le Racing était réellement qualifié en Ligue des Champions et qu'on retournerait au stade pour voir des matchs en septembre », se souvient Antoine après cette qualification historique. Au final, son Racing termine à la troisième place de Ligue 1 avec 69 points, un de plus que Nantes, quatrième. Bien aidé par un Bingourou Kamara au sommet de son art (qui a obligé l'entraineur à partir au clash avec le titulaire Matz Sels) et un Habib Diallo auteur de 31 buts toutes compétitions confondues (27 en Ligue 1), le Racing retrouve la Ligue des Champions.

Et maintenant ?

Antoine compte bien poursuivre l'aventure, toujours en live sur sa chaine Twitch. Et il a déjà commencé à renforcer son effectif en vue de l'Europe. Les jeunes Lovro Majer (milieu de terrain, 23 ans, Dinamo Zagreb), Anel Ahmedhodzic (défenseur central, 22 ans, Malmö), Georginio Rutter (attaquant, 19 ans, TSG Hoffenheim) ainsi que les plus expérimentés Ryan Gauld (milieu, 25 ans, SC Farense) Tino Kadewere (Attaquant, 25 ans, Lyon) et Florian Miguel (défenseur latéral, 25 ans, Nimes) ont rejoint les rangs alsaciens. « L'objectif c'est de faire bonne figure en Ligue des Champions et d'être au pire reversé en Europa League. Puis en championnat, à nouveau chercher une place européenne... C'est le minimum ! », s'exclamait Antoine.

Des aventures à suivre sur son compte Twitch : https://www.twitch.tv/moustiklive dès ce soir à 21h.

Pour les plus curieux, voici le calendrier total de la saison : 

Liens utiles

Carte des supporters

Planète Racing

9, place Kléber
67000 Strasbourg

03 88 10 94 93

Envoyez-nous un e-mail

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus J'ai bien compris