La Ligue 1, c'est fini pour cette saison. Comme chaque année, les sentiments se mélangent au dernier coup de sifflet de l'arbitre. La joie d'avoir atteint l'objectif du maintien évidemment prime sur le reste en Alsace. Mais la tristesse de ne plus se rendre au stade pendant plus de deux mois pour vibrer derrière son club est aussi présente ce dimanche. La phase retour a été longue et difficile pour les Bleus, qui avaient heureusement pris les points en 2017, surfant sur l'euphorie de la montée et du titre de champion de Ligue 2 de mai 2017. Avec seulement trois victoires sur la phase retour, il était temps que cela se termine. Les joueurs peuvent partir en vacances avec le sentiment du devoir accompli. D'ailleurs hier soir, face à un FC Nantes qui ne jouait plus rien non plus, on a senti deux équipes fatiguées et pas franchement motivées par cette dernière échéance de l'exercice à disputer. Pour cette der', Bingourou Kamara retrouvait une place dans la cage alsacienne. Pour le reste, rien de surprenant dans le onze à part peut-être le système mis en place par Thierry Laurey avec une nouvelle fois une défense à cinq dans la continuité de ce que l'on avait vu en première période contre l'OL. Peut-être un premier axe de travail pour la nouvelle saison...

Il n'y a donc pas eu de quoi s'enflammer durant cette rencontre avec deux équipes aux allures tactiques défensives. Les Nantais, pas les rois du football champagne, n'ont pas changé leurs habitudes et le spectacle à la Beaujoire se situaient plus en tribunes où supporters nantais et strasbourgeois profitaient de leurs dernières minutes au stade pour chanter et fêter la bonne saison de leur club respectif. La première mèche est venue d'Abdoulaye Touré à la 10ème minute, qui a repris un coup franc de Lima de la tête, sorti par Bingourou Kamara d'un arrêt réflexe. Les Bleus ont tenté de prendre le jeu à leur compte, mais voilà tout le monde n'était plus totalement à fond pour chercher un dernier succès cette saison. On le leur en voudra pas. La demi-heure de jeu passée, le capitaine Léo Dubois, qui jouait son dernier match avec son club formateur, a pris sa chance et a trouvé le chemin des filets. Déjà au match aller, il avait marqué et fait mal au Racing. Sans véritable réaction de ses hommes, Thierry Laurey a lancé deux cartouches rapidement en seconde période avec les apparitions de Jérémy Blayac et d'Idriss Saadi. Les Strasbourgeois ont alors eu la mainmise sur le jeu, sans pour autant mettre en difficulté Tatarusanu, le portier local. L'entrée de Martin Terrier à dix minutes de la fin n'a rien changé non plus. Si un nul semblait plus logique entre les deux formations, ce sont bien les joueurs de Claudio Ranieri qui terminent leur saison sur un succès grâce à son rideau défensif infranchissable.

En s'inclinant ce samedi, les Strasbourgeois gagnent tout de même une place au classement après la claque reçue par Lille du côté de Saint-Etienne. Le Racing termine 15ème du championnat avec un total de 38 points et un bilan de 9 victoires, 11 nuls et 18 défaites, sachant que Toulouse (barragiste) finit avec 37 points. Tout ce beau monde a maintenant le droit de se reposer pendant un mois avant de réattaquer pour une nouvelle saison dans l'élite. Forcément, tout le monde ne sera pas là à la reprise. A l'inverse, de nouveaux visages pourraient apparaître. On sait déjà que Martin Terrier (Lyon), Bakary Koné (Malaga) et Dimitri Foulquier (Watford) retrouveront leur club, eux qui avaient été prêtés en Alsace cette saison. En début de semaine, le coach rencontrera ses joueurs et on en saura plus rapidement sur l'avenir des joueurs en fin de contrat comme Stéphane Bahoken, Anthony Gonçalvès et Alexandre Oukidja qui pourraient rester selon les envies du club ou être tentés par un nouveau challenge. D'autres comme Kenny Lala ou Jean-Eudes Aholou vont sans doute faire l'objet de convoitises après leur brillante saison et des offres pourraient arriver sur le bureau de Marc Keller. Il n'est pas certain non plus que l'on revoit Kader Mangane et Jérémy Blayac à la reprise. C'est un long chantier qui débute, la saison à peine finie que la nouvelle démarre déjà !

Résumé :

Liens utiles

Devenez notre partenaire

Planète Racing

9, place Kléber
67000 Strasbourg

03 88 10 94 93

Envoyez-nous un e-mail

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus J'ai bien compris