Si la vente par Jafar Hilali à Sébastien Graeff semble en bonne voix, il reste néanmoins un bon nombre d'étapes à franchir pour les nouveaux actionnaires. La journée d'aujourd'hui a été une nouvelle fois semée d'embuches.

Annulée, reportée, décalée, ...

Après l’accord de principe trouvé hier soir entre Jacky Kientz, représentant Sébastien Graeff, et Dominique Pignatteli, on pensait enfin voir le bout du tunnel. Mais à l'image du temps aujourd'hui, le vent à vite tourné. Tout d'abord tard hier soir via un mail envoyé aux membres de la holding EuroRacing qui indiquait que l'assemblée générale prévue aujourd'hui à Paris à 11h était annulée ... et reportée à cette après-midi à 15h à Strasbourg. La rumeur enflait vers 17h : l'assemblée générale soit disant annulée se serait quant même tenue … sans la présence des membres minoritaires (Thierry Wendling, Egon Gindorf, Pierre Schmidt et Dominique Pignatelli), une nouveau président y aurait même été lu en là personne de Michel Jarry dont on ignore aujourd'hui le CV. Ce dernier prend la place de Christophe Cornélie. La passation de pouvoir est en cours.

L'abandon du compte-courant non signé

Dominique PignatelliPremier couac dans cette journée importante pour la survie du club, hélas pas le dernier. Conformément à leur accord de principe, sa formalisation a débuté. Seulement la version proposée pour le nouvel actionnaire est apparut très rapidement très complexe alors que l'accord (abandon de 344 k€, récupération d'un tiers du restant en L2 et les deux autres tiers en L1) paraissait simple. Le document de dix pages, comprenant plusieurs renvoies, d'astérisque en astérisque, a donc demandé l'analyse fine de l'avocat de Dominique Pignatelli. En passant, la première version a même été signé par Christophe Cornélie, de quoi mettre le doute dans la tête des actionnaires et des supporters. On rappelle que sans ce document, l'exercice ne pourra être clos aux yeux d'une DNCG qui souhaite que les actionnaires apportent le million d'euros manquant. Les actionnaires du club devront d'ailleurs apporter toutes les preuves que l'exercice 2010 / 2011 est équilibré, documents originaux à l'appui. Les négociations ont donc repris sur les coups de 20h après l'assemblée générale pour espérons trouver une porte de sortie commune.

Passage crucial à la DNCG

Ce document est la pierre angulaire du passage demain devant le gendarme financier. Si le Racing ne montre pas qu'il a pris toutes les mesures nécessaires pour terminer le dernier exercice, il subira la même sanction que le club de Grenoble. Ce qui l'entrainera à sa perte pur et simple. On comprend mieux l'importance de l'accord entre Sébastien Graeff et Dominique Pignatelli, ainsi que l'audition à 14h30 à Paris où Jafar Hilali assistera au titre de sa présidence qui a pris fin le 30 juin dernier. Ce passage sera suivi d'un deuxième mardi, pour cette fois-ci présenter le budget prévisionnel 2011 / 2012.

Nouveaux membres

Sébastien GraeffEn attendant, l'assemblée générale, organisée dans la précipitation afin d'avoir une légitimité dans la présence des nouveaux actionnaires demain à la DNCG, a permis de renouveler les postes dans les divers conseils. Décalée à 18h alors que toutes les points d'accord n'étaient trouvés, elle a intronisé Sébastien Graeff, en tant que président du conseil de surveillance de la SASP, Egon Gindorf, Jean-Pierre Valente et René Maechler. Ce dernier a par ailleurs indiqué qu'il s'était proposé afin de répondre au besoin urgent d'avoir des structures en place, sans aucune volonté d'aller plus loin au cours de la saison à venir.

Quitte ou double

En résumé, l'avenir du Racing va se dessiner cette nuit et surtout demain :

  • Si aucun accord entre Dominique Pignatelli et Sébastien Graeff n'est trouvé (ce qui apparaît peu probable), le Racing viendra à la DNCG avec un déficit, ce qui lui vaudra la même destinée que Grenoble
  • Si l'accord est trouvée et que le Racing passe avec succès son audition devant la DNCG, la vente sera actée. Jafar Hilali passera ainsi la main au nouvel actionnaire
  • Si le passage devant la DNCG ne donne pas satisfaction, la sanction sera également immédiate
  • Si la vente est conclue, que le Racing est repêchée du CFA, il passera mardi devant la DNCG fédéral pour présenter son budget 2011 / 2012

Pluie porte bonheur ?

Cette situation apparaît une nouvelle fois d'une complexité sans fin. Demain, en fin d'après-midi, on devrait néanmoins déjà savoir si le Racing aura bouclé sa saison passée et pourra repartir en National. Encore faut-il que les membres de la DNCG rendent leurs verdict dans la foulée de la réunion. Compte-tenu du temps exécrable sur Strasbourg ce soir, de la pluie presque discontinue qui est tombée sur les journalistes et les quelques supporters présents au stade, on va espérer maintenant que mariage pluvieux rime avec mariage heureux ... En tout cas vivement qu'on reparle de football !

Retrouvez également l'interview de l'avocat de Dominique Pignatelli et de Sébastien Graeff dans le podcast de l'émission du 7 juillet 2011.

Liens utiles

Devenez notre partenaire

Planète Racing

9, place Kléber
67000 Strasbourg

03 88 10 94 93

Envoyez-nous un e-mail

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus J'ai bien compris