Depuis le retour dans le monde professionnel, la planification des rencontres du Racing navigue au gré des volontés des diffuseurs. Semaine, week-end, 14h15 à 21h15 ... tout y est passé ou presque. On a donc cherché à analyser les avantages et inconvénients des différentes dates pour l'ensemble des acteurs.

« Quel horaire de m ... » : combien de fois avons-nous entendu ou lu ce commentaire à l'annonce du programme de la prochaine journée. Des centaines de fois. Pour analyser l'impact d'un horaire sur tous les intervenants, nous avons choisi de regrouper les avantages et les inconvénients en plusieurs catégories :

  • club (financièrement et en terme d'image)
  • conditions d'accès au stade
  • déplacement des supporters à l'extérieur
  • humeur du supporter
  • impact sur la famille
  • impact sur les joueurs
  • possibilités de restauration
  • spectateurs
  • sportifs (pratiquant un sport)
  • travail de la presse
  • vie personnelle

Pour les horaires, nous sommes partis sur :

  • les matchs en semaine (lundi au jeudi), vendredi (assimilé comme la fin de la semaine de travail), samedi et dimanche
  • les horaires de 14h00, 17h00, 18h30 (voire 19h00), 20h00 et 20h45 - 21h00 par retour des pratiques suivants la semaine ou week-end

Pratiques

Voici quelques statistiques sur les jours et les horaires des rencontres du Racing (août 2017 à janvier 2018) :

Pistes de réflexion

Club

Pour le club, si les recettes liées à la diffusion télévisuelle apportent un plus non négligeable dans le cadre des droits YTV, certains horaires peuvent être rédhibitoires pour la venue au stade des supporters (travail, famille, ...), surtout en hiver et les difficultés liées aux conditions de circulation. Certains horaires influent également sur les recettes de la restauration.

Conditions d'accès au stade

Si la CTS renforce le nombre de trams avant et après les rencontres, pour ceux qui habitent en dehors de l'agglomération et viennent ainsi en voiture, les accès à la Meinau en semaine restent très difficiles. Strasbourg est saturé aux heures de pointe et ce n'est un secret pour personne. Forcément les rencontres en semaine, surtout entre 18h00 à 20h00, sont rarement une bonne nouvelle. Les accès pendant le week-end sont plus simples.

Déplacement des supporters à l'extérieur

Pour tous ceux qui se déplacent loin de la Meinau, un match en semaine est forcément très compliqué à organiser (obligation de prendre congé, circulation, difficultés à mobiliser pour remplir les cars, …). Le week-end, l’horaire du match influe également sur les heures de départ et retour (tardif), ce qui peut ajouter des contraintes pour les salariés qui travaillent le lendemain.

Humeur du supporter

Outre le fait de venir à la Meinau, le plaisir peut également se prendre comme un moment de détente, surtout en sortant du boulot. Même si ce moment est parfois plombé par l’énervement lié à la circulation et au stress engendré par la volonté d'arriver avant le coup d'envoi.

Impact sur la famille

Du côté des familles, les matchs tardifs peuvent compliquer le couché des (petits) enfants et rendre le levé du lendemain pour aller à l'école des plus compliqués. Pour les familles, les matchs de l'après-midi sont plus favorables et rendent la venue à la Meinau comme la belle sortie du dimanche.

Impact sur loueurs

Si ils restent des compétiteurs, la petite sieste habituelle est moins envisageable avec des matchs en début d’après-midi. Pour le reste, il faut faire le taf, qu'importe l'heure et le jour.

Possibilités de restauration

Parfois trop tôt pour manger avant, parfois trop tard pour manger après car les stands sont fermés. L’équation n’est pas simple pour les organisateurs et pour les estomacs des supporters. Un match à 17h00 vous permet par exemple d'aller manger entre supporters après la rencontre. Un match à 20h00 vous fera vous restaurer logiquement au stade. Un match à 15h00 ne vous fera que très peu consommer.

Sportifs (pratiquants un sport)

Pour tous les sportifs, les entraînements le soir en semaine peuvent restreintes la venue au stade. Ces difficultés de disponibilité s’affichent surtout le week-end avec les matchs (des jeunes) notamment le samedi après-midi. Ouf, personne n'a (encore) penser à mettre la Ligue 1 le dimanche matin ...

Spectateurs

L’analyse est partagée entre ceux qui aiment le match le vendredi soir pour être libre le week-end et ceux pour qui le foot est le samedi soir. Les matchs en semaine ne plaisent pas, suivant l’horaire encore moins. Nous avons volontairement décidé de ne pas parler des téléspectateurs, principale destinataire des changements horaires ...

Travail de la presse

Pour les journalistes, un match à 21h00 signifie urgence à boucler le papier pour l'envoi à l'impression. On ne connait malheureusement pas les statistiques d'écoute suivant les tranches horaires.

Vie personnelle

Les enfants à coucher en semaine, les après-midis du week-end perdues lorsque le conjoint ne partage pas la même passion du Racing, là aussi l'équation est difficile. Les matchs en soirée apportent plus de disponibilité. Et puis c'est toujours plus sympa d'aller à la Meinau que de rester sur le canapé devant un téléfilm de seconde zone.

Analyse multi-critères

En compilant l'analyse ci-dessus, voici une notation des différents catégories par rapport aux horaires et jours.

Conclusion

L’analyse est partagée entre ceux qui aiment le match le vendredi soir pour être libre le week-end et ceux pour qui le foot est le samedi à 20h00. Les matchs en semaine ne plaisent pas, suivant l’horaire encore moins. C'est donc assez logiquement, en compilant toutes les critères, que les matchs le samedi à 20h00 ou le dimanche à 14h00 sortent du lot. Au contraire de la semaine à 18h30 - 19h00 ...

Liens utiles

Carte des supporters

Planète Racing

9, place Kléber
67000 Strasbourg

03 88 10 94 93

Envoyez-nous un e-mail

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus J'ai bien compris