Face aux difficultés de Lens, Strasbourg s'est vu attribuer des rencontres de l'Euro 2016. La ville a maintenant un an pour préparer la fête et rénover son stade.

C'est LA nouvelle du jour : l'Euro 2016 de football, organisée en France, l'année prochaine fera étape à Strasbourg. Une nouvelle surprenante qui s'explique par les difficultés rencontrées par un autre Racing : celui de Lens. Malgré des travaux en cours au stade Bollaert - Delelis, la rénovation de l'enceinte des Sangs et Or a pris énormément de retard, lié en partie aux manques de finances du club qui devait prendre en charge 20% du montant des travaux.

Une annonce tardive

Du côté de la mairie de Strasbourg, on avait bien caché l'information pour cause d'élections départementales et du devoir de réserve lié à cette annonce. C'est Alain Fontenla, adjoint au maire,  qui a annoncé la nouvelle ce mardi soir à la presse. « La décision a été prise très tardive par le comité d'organisation de l'Euro 2016. Une décision imposée par la situation financière du RC Lens. Albert Gemmrich, membre de ce comité et Président de la LAFA a porté la candidature de Strasbourg. On ne pouvait dire non une deuxième fois. Il nous faut maintenant être très réactif et tous les services de l'Eurométropole seront mobilisés ».

Des travaux dès cet été

La décision tardive du comité d'organisation pousse donc la municipalité à agir rapidement. « Les premiers travaux vont débuter après la rencontre face à Colomiers. Toutes les tribunes seront réhaussées d'un étage pour porter la capacité à 43522 places assises. Un restaurant ouvrira ses portes, tout comme un musée du Racing sous la tribune Est. La tribune de presse et toutes les loges seront remises à neuf ». Un chantier d'importance coutera la bagatelle de 53 M d'€. « La FFF prendra en charge 50% de ce montant, l'Europe 25% au titre de la Capital Européenne et Strasbourg les 25% restant. Le Département et la Région eux financeront les accès ».

Nannimg

Du côté du Racing, on se réjouit forcement de cette nouvelle. « On va pas se le cacher, c'est une superbe opportunité pour le club même si la saison 2015 / 2016 risque d'être compliquée avec les fermetures successives des tribunes et les travaux » précise Marc Keller. Pour financier en partie le futur loyer, Marc Keller a fait appel à son ami Pierre Schmidt, spécialiste de la gastronomie alsacienne. Ce dernier payera 1 M d'€ par an pour le nanning du stade. « La proposition qui tient la route à ce jour est que la Meinau soit rebaptisée Schmidtadium mais on attend d'avoir le retour des supporters ».

Un design surprenant

Pour le design du nouveau stade, l'Eurométropole a fait appel à l'architecte français Pierre Lacoste, connu pour ses réalisation au Mans et à Bordeaux. « J'ai choisi un design novateur pour le nouveau stade de Strasbourg, signe de reconquête et de puissance » a indiqué le concepteur. « Le design peut surprendre mais demain, ce dernier sera une attraction supplémentaire pour tous les touristes qui viendront à Strasbourg ! ».

Il reste maintenant à tous les intervenants à mettre le bleu de chauffe : le premier match de l'Euro est prévu début le 5 juin 2016 !

En exclu, voici quelques images du futur stade.

Un design novateur et surprenant !

Un design novateur et surprenant !

Vous l'aurez tous compris, en ce 1er avril, cette nouvelle est malheureusement un poisson ! Strasbourg ratera bien l'Euro 2016 de football, tout comme la Coupe du Monde féminine 2019. La Capitale Européenne poursuit sa « belle série » après la Coupe du Monde de 1998.

Liens utiles

Carte des supporters

Planète Racing

9, place Kléber
67000 Strasbourg

03 88 10 94 93

Envoyez-nous un e-mail

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus J'ai bien compris