C'est un Laurent Fournier grand sourire que nous avons accueilli ce soir dans l'émission. Fidèle à l'image qu'il avait laissé dans sa carrière de joueur, il a partagé avec nous une revue de l'effectif et des ambitions du club.

Laurent FournierQuelques jours avant le début du championnat (que le Racing débutera exempt, remplacé par un amical samedi), Laurent Fournier, nouvel entraineur du Racing depuis début juin, est venu nous parler de lui mais surtout du Racing et du projet sportif qu'il est entrain de monter.

Avant d'être entraineur, il a d'abord été un joueur qui est passé dans les plus grands clubs français de l'OL à l'OM en passant par Bordeaux ou Paris. Seul joueur ayant participé à trois finales de Coupe d'Europe avec des clubs français, il est revenu sur ces moments magiques et ces rencontres d'exception avec des joueurs internationaux.

Après une dernière pige à Bastia, il est passé de la pelouse au banc de touche. Même si il a prit quelques cours de journalisme après son départ de l'ile de Beauté, il a reprit le chemin des terrains en région parisienne jusqu'à finir sur celui du PSG qu'il emmenera jusqu'au podium de la Ligue 1 avant ... d'être licencié. La France entière s'en souvient encore ...

Deux ans à Creteil et puis arrivée à Strasbourg en juin dernier. Avec le marasme de la DNCG, le club a prit du retard mais Laurent Fournier est resté droit dans son projet. Outrebon, Douzelot ou encore Betsch sont des joueurs qu'il connait bien, Marcio (proposé par le manager de Juninho) ou encore Ndema des espoirs en devenir et des joueurs du centre à mettre en avant comme Peuget ou Damour.

Semaine après semaine il reforge un groupe marqué par la descente et apporte un vent nouveau dans l'équipe avec cet esprit du "football amateur" qui permet de changer la mentalité et de remobiliser l'ensemble du groupe. Avec les difficultés de la DNCG, le Racing n'a pourtant pas bouclé son recrutement mais est en attente des départs (Bah et Pichot) avant de pouvoir se renforcer. Si Gurtner sera numéro un, la piste d'un numéro deux est toujours en cours et à gauche, avec le départ de JAF, Bill Tchato pourrait faire l'affaire à 35 ans (le joueur est à l'essai depuis ce matin).

Comme il le dit si bien, seuls des résultats positifs feront remettre le Racing dans le bon sens et par la même occasion son projet sportif. Mais avec un état d'esprit et une telle volonté, on est aujourd'hui plus que jamais optimiste avec Laurent Fournier aux commandes !

Liens utiles

Carte des supporters

Planète Racing

9, place Kléber
67000 Strasbourg

03 88 10 94 93

Envoyez-nous un e-mail

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus J'ai bien compris