Pour sa première rencontre de championnat, le Racing recevait le leader Cannes, victorieux 3-0 la semaine passée.

Comme la saison passée ...

Tifo des UB90Il ne fallait pas être en retard au stade de la Meinau : tout d'abord pour voir le tifo des 20 ans des UB90 mais surtout pour le premier but des bleus. Dès la 3ème minute, Mathlouthi débordait coté gauche pour finir par un centre devant le but qui trouvait le plat du pied de Genghini pour le premier but cette saison du Racing, 1-0. Cannes mettait ensuite la pression et repliquait par plusieurs têtes du géant Koller. Sur un corner coté gauche en regardant le but de Gurtner, Koller sautait plus haut que la défense strasbourgeoise pour égaliser à 1-1. Les bleus repartaient de l'avant et sur un centre de Genghini, Hadji voyait sa reprise trouver le poteau droit de Gavanon. A quelques minutes de la mi-temps, Mathouthi lancé coté droit se déjouait de son défenseur pour filer au but, d'abord contrée, la balle lui revenait et il trompait Gavanon d'un tir à ras de terre pour le 2-1.

Cannes pousse, Strasbourg résiste

M'Bongo discret laissait sa place à Ketkeo. Au retour des vestiaires, la longue touche cannoise coté droit trouvait une nouvelle fois la tête de Koller, Gurtner sorti ratait le ballon et c'est Bah qui sauvait sur la ligne. A la 50ème minute, la reprise de Grégori trouvait sur sa course un strasbourgeois et finissait sa course hors du but le long du poteau … A la 57ème, un ballon mal dégagé revenait sur Outrebon qui expédiait une frappe puissance que Gavanon avait toutes les difficultés à sortir du cadre. Deux minutes plus tard, Genghini récupérait le ballon coté gauche, son centre trouvait la course de Mathlouthi qui voyait son contrôle finir à coté du but.

Koller au finish

Trente minutes avant le terme de la rencontre, l'entraineur cannois jouait le tout pour le tout avec l'entrée de Lililan Compan. Le deux changements effectués par les entraineurs allaient porter leurs fruits. Ketkeo d'abord trouvait les filets de Gavanon suite à un beau mouvement des bleus, 3-1. Hélas, trois minutes plus tard, c'est Compan qui prenait le dessus sur Sikimic pour tromper un Régis Gurtner malheureux avec la frappe contrée, 3-2. Le Racing défendait et tenait dans les derniers instants. Hélas, sur un ultime ballon dévié dans la surface, le baroudeur Koller venait loger le cuir dans les filets des bleus. Il restait douze secondes pour que le Racing remporte son premier succès et les contestations des bleus pour un hors jeu et une sortie des remplacants cannois de leur zone technique sur le dernier ballon n'y fera rien. Dommage mais le public présent (6430 spectateurs) reprochera plus l'arbitrage « made in national » que la prestation des bleus.

Fournier remonté

Dans les vestiaires, les bleus se montraient très remontés contre le corps arbitral. Pourquoi ? François Lemasson, ancien gardien professionel, serait sorti de la zone réservée devant le banc pour rendre le ballon sur la dernière action. Laurent Fournier et l'ancien portier cannois se quittait néanmoins en se souhaitant une bonne saison. Prochaine rencontre la semaine prochaine face à Guingamp.

Liens utiles

Carte des supporters

Planète Racing

9, place Kléber
67000 Strasbourg

03 88 10 94 93

Envoyez-nous un e-mail

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus J'ai bien compris