La joie de Ribas (crédit photo : LAFA)

Le Racing a arraché hier soir le point du match nul (1-1) dans les dernières secondes de jeu face au GFC Ajaccio. Un nul salvateur qui permet aux Bleus de garder une petite marge de manoeuvre sur la zone rouge mais aussi de poursuivre une série depuis la défaite contre le Poiré mi-décembre. Retour dans les coulisses de la Meinau ...

Le retour de Milo

C'est avec un grand sourire que nous avons retrouvé Captain Milo au bord de la pelouse avant la rencontre. Terminés les douleurs au genou, l'arthoscopie réalisée en novembre a permis de nettoyer le genou du défenseur central des Bleus. De retour à l'entrainement ces derniers jours, il postulera à une place de titulaire début mars après avoir purgé ses deux derniers matchs de suspension suite à « l'affaire du briquet ». De son propre aveux, Milo n'aura joué qu'une seule rencontre à 100% : c'était face au Red Star lors de la première journée, avant de se blesser en fin de partie. La suite ? Un douloureux calvaire qui l'a empêché d'être en possession de tous ses moyens, comme sur le deuxième but de Luzenac et son geste peu académique pour dégager le ballon, car tout simplement il ne pouvait pas plier son genou. Heureusement pour les Bleus, c'est maintenant de l'histoire ancienne.

Raymes de retour à la Meinau

Toujours très populaire, l'ancien sélectionneur de l'équipe de France n'a pas hésité à poser pour quelques photos avant la rencontre avant de commenter le match pour Ma Chaine Sport.

Réserve ? Pas réserve ?

La fin de la rencontre a été pour le moins houleuse après un tampon de Filippi sur Belhameur. Les esprits se sont échauffées et l'arbitre a distribué une pluie de carton. Depuis le banc, le staff strasbourgeois a rapidement pensé que le jaune avait été donné à Martinez, qui écopait du coup d'un second jaune sans pour autant que l'arbitre sorte le rouge, alors que l'homme en jaune sanctionnait Poggi. Dans la confusion, le staff s'est ravisé en voyant que l'arbitre n'avait bien que sanctionné qu'une seule fois chaque joueur. Une scène assez surréaliste où même le speaker est intervenu, avec un cri du coeur, et où les deux entraineurs n'ont pas hésité à s'échanger quelques mots doux. Sympa le Corsing Spirit ?

Do, héros heureux et malheureux

Tristan Do aura vécu un match plein. A l'origine du but des Corses, l'ancien attaquant des Bleus avait pris le dessus sur Grimm pour pousser Gauclin à la faute de main. Malheureusement pour lui, c'est de la main qu'il arrêtera lui aussi le ballon dans les ultimes minutes de la rencontre provoquant le pénalty égalisateur du Racing. Peu utilisé en début de saison, le joueur formé au Racing enchaine les bonnes prestations, ce qui ne surprend pas François Keller qui l'a formé au centre : « Je crois qu'on a bien bossé », en faisant référence aux années passées à ses côtés. Le joueur a d'ailleurs profité de son passage à Strasbourg pour discuter après la rencontre avec son coach.

Ribas, enfin un but !

Sébastien Ribas (photo) doit être un homme heureux aujourd'hui. De retour en France après son passage à Monaco et ses saisons avec Dijon où il avait fini meilleur buteur et joueur de Ligue 2, le nouvel attaquant des Bleus a marqué le pénalty décisif contre Ajaccio. Un pénalty que François Keller, l'entraineur du Racing, n'aurait « jamais osé tirer ». Ce premier but sous ses nouvelles couleurs a permis au joueur prêté par le Génoa d'enfin marquer en compétition officielle. Chose qu'il ne lui était plus arrivé depuis le 20 mai 2011 et un match Dijon / Boulogne !

Du monde à la Meinau

Malgré l'horaire décalé, la barre des 10000 spectateurs a été franchie. Avec 10638 entrée, RCSA / Ajaccio se place en troisième position des affluences de la saison à le Meinau et permet au club d'augmenter son affluence moyenne à domicile. Les bons résultats et les températures clémentes n'y sont pas pour rien.

Pacho blessé

Pour sa deuxième titularisation de la saison, Pacho Donzelot n'aura joué que 40 minutes. Touché à la jambe droite, le franco-colombien souffre de la cuisse ou des ichios d'après son entraineur qui attend le diagnostic et la durée de l'indisponibilité de son latéral droit.

Liens utiles

Carte des supporters

Planète Racing

9, place Kléber
67000 Strasbourg

03 88 10 94 93

Envoyez-nous un e-mail

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus J'ai bien compris