Voici le onze type du Racing par les minutes passées sur le terrain. J'ai volontairement disposé cette équipe dans un schéma de jeu en 5-1-2-2 car trois défenseurs centraux sont présents dans cette composition d'équipe à savoir Sikimic, Golliard et Modeste. Grimm et Amofa ont également prêté main forte à ce secteur quand le besoin s'en fait ressentir (blessures, suspensions, …).

Onze type du RCSA par rapport au temps de jeu

Les chiffres représentent les minutes sur le terrain

Pinaud : le plus régulier

Le latéral droit du Racing est le joueur le plus régulier sur le terrain en terme de minute passée sur le rectangle vert. Guillaume Gauclin et JP Sabo complètent le podium, avec dans l'ordre Pinaud (2228 minutes), suivi de Gauclin (1980 minutes) et JP Sabo qui en compte lui 1725 minutes.

La défense centrale : un casse tête

Lorsque l'on regarde cette défense en détail on s'aperçoit que Golliard et Sikimic comptent moins de la moitié du temps de présence sur le terrain par rapport à celui de Pinaud. En début de saison, ces deux joueurs étaient censés représenter la charnière centrale titulaire de l'équipe. On peut se dire, sans trop exagérer, que l'instabilité défensive dans les compositions d'équipes alignées par le coach Keller vient certainement de ce secteur de jeu qui représente quand même la base défensive de l'équipe. Billy Modeste émerge juste un peu au-dessus de la moitié du temps de jeu de Pinaud avec 1280 minutes de jeu passé sur le terrain.

L'ossature de l'équipe

Pour parler d'ossature d'équipe, je vais énumérer les cinq joueurs de champ les plus présents sur le terrain depuis le début de la saison, toujours en terme de temps de jeu en enlevant le gardien qui a moins d'importance dans la construction du jeu. Dans  l'ordre cela donne Pinaud, Sabo, Grimm, Perrin et Lienard, qui sont les cinq cadres de cette équipe, ou du moins les plus présents sur le terrain. En s'appuyant sur ce constat, je me pose simplement la question : dans ces cinq joueurs, combien ont été fixé à un poste précis s'en faire de vas et viens avec une autre position ? La réponse est un joueur : Pinaud, fixé au poste latéral droit. Pour le reste, Sabo a été trimballé entre la défense et le milieu de terrain dans le couloir gauche, Grimm, milieu défensif de formation, a souvent joué en défense centrale. Perrin, lui, a joué attaquant de pointe, neuf et demi et dernièrement en milieu de terrain relayeur. Quant à Lienard, il a connu le poste d'ailier gauche, de milieu de terrain offensif axial ainsi que le poste d'avant-centre. Même si l'infirmerie a été souvent remplie cette saison, on peut en déduire que le coach Keller n'a pas pu mettre en place un système de jeu lui permettant de fixer ses joueurs à un poste stable même avec sa base de joueur les plus utilisés.

Rotations au milieu de terrain

Notre milieu de terrain souffre lui aussi de cette instabilité même si Oliveira et Bah ont été alignés ensemble sur plusieurs matchs. Ils n'ont pas connu ensemble le début de saison de Racing, l'entre jeu étant confié à Sichi et Belahmeur, pour les postes de relayeur, avec Amofa et Grimm en sentinelle devant la défense. On constate bien dans ce secteur du milieu un cruel manque d'automatisme pour commander un pressing ou simplement se déplacer ensemble sur le même rythme que le reste de l'équipe. Et donner par la même occasion le bon tempo au bloc équipe Strasbourgeois.

Espérons que le Racing trouvera ce petit supplément d'âme qui lui manque actuellement pour gommer cette instabilité dans le jeu et nous apporter cette victoire impérative face à Amiens.

Liens utiles

Carte des supporters

Planète Racing

9, place Kléber
67000 Strasbourg

03 88 10 94 93

Envoyez-nous un e-mail

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus J'ai bien compris