DR

Dans la capitale des vins d'Alsace, le derby alsacien entre Colmar et le Racing a tenu toutes ses promesses. Après une première mi-temps stérile mais pas inintéressante, la seconde période a offert un spectacle extraordinaire aux spectateurs (3-3).

Ce premier derby de la saison avait commencé en début de semaine avec les interminables discussions entre les deux clubs sur l'emplacement des supporters strasbourgeois, il s'est conclu hier vers 20h00 sur un feu d'artifice. Dans un Stadium comble, le Racing affiche directement ses ambitions et Sikimic place sa tête dans les filets adverses sur un long coup-franc de Liénard.

Mais l'arbitre invalide le but pour une faute peu évidente. Dans une rencontre ouverte, le premier tournant du match arrive à la demi-heure de jeu. Sabo tacle M'tir le long de la ligne de touche en touchant le ballon. L'arbitre central voit rouge et exclut sévèrement l'ancien Marseillais. S'en suivi une longue échauffourée, le Racing se retrouve à 10. En supériorité numérique, les SR Colmar poussent en fin de première période mais Gauclin et un brin de chance permettent aux Bleus d'arriver à la pause avec un score nul et vierge.

Spectacle XXL

Avec l'entrée de Camara à la place de Belhameur après l'exclusion de Sabo, le Racing reste derrière et procède en contre. A la 53ème minute, Marquès fait exploser la tribune des visiteurs et catapultant le cuir dans les filets de Mensah sur un corner de Liénard (0-1). La joie est de courte durée pour le Racing puisque dans la minute qui suit, Crillon place le ballon sous Gauclin pour l'égalisation après être parti dans le dos d'Aguémon (1-1). La rencontre s'emballe, les actions se succèdent et le public pousse dans la chaleur d'un soirée d'été. Crillon, encore lui, fait chavirer le Stadium en reprenant au deuxième poteau une remise de la tête d'Herelle (2-1).

Des coachings payants

Jacky Duguépéroux choisit alors de lancer tour à tour N'Diaye puis Bahoken. Le RCSA pousse pour égaliser mais sur un contre Seka perd le ballon dans la surface colmarienne. La sanction est immédiate et Kébé, qui venait d'entrer lui aussi, conclut le contre adverse (3-1). Les Verts exultent, le Stadium explose de bonheur, le derby vient de tourner en faveur des Haut-Rhinois. Alors que l'on pense l'affaire pliée, les Bleus réduisent le score dans la foulée. Marquès trouve la balle de Mensah, Bahoken suit et marque son premier but avec le Racing (3-2).

Un final à en perdre la tête

Les coéquipiers de Séka jettent leurs dernières forces dans la bataille, Amofa s'arrache au milieu et trouve N'Diaye dans le dos de Crillon. L'ancien joueur du CA Bastia envoie alors un missile sous la barre de Mensah qui ne peut que constater que le Racing vient d'arracher l'égalisation dans les arrêts de jeu (3-3) ! La joie a changé de camp et le kop strasbourgeois chantera encore de longues minutes, avec ses joueurs, pour fêter ce nul qui équivaut à une victoire compte-tenu du scénario.

LAFA

Un match nul qui laissera des regrets dans le camp des Verts mais surtout une nouvelle preuve que du côté du Racing il a des ressources et un état d'esprit de combattant, ces composantes qui manquaient tellement la saison passée. Rendez-vous est maintenant pris pour le match retour qui s'annonce déjà explosif ... sur le terrain puisque dans les tribunes, tout s'est passé sans problème. On a hâte d'y être à nouveau !

Liens utiles

Carte des supporters

Planète Racing

9, place Kléber
67000 Strasbourg

03 88 10 94 93

Envoyez-nous un e-mail

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus J'ai bien compris