DR

Après sa mauvaise série à l'extérieur, le Racing s'est mis dos au dos en deux minutes et un doublé de Barreto. Bahoken a réduit le score avant la pause mais le manque de réussite en ce moment laisse le Racing dans ses doutes (1-2)

Première surprise lors de la composition  du Racing avec la titularisation d'Alexandre Oukidja dans les buts à la place de Guillaume Gauclin blessé à la dernière minute à la cuisse. Cette contrariété allait se doubler quelques minutes après le coup d'envoi de la sortie sur blessure de Camara, titulaire à la place de Sikimic suspendu. Dans un faux rythme pendant une demi-heure, la rencontre s'emballe en deux buts avec un doublé de Barreto (0-2) pour Avranches. Pris à défaut en défense, le Racing a payé cash les deux véritables tentatives des visiteurs. Piqués au vif, les coéquipiers de Seka vont réagir dans la minute suivante mais Bahoken trouve l'angle de la transversale de Beuve, le portier d'Avranches. Sur l'action suivante, la reprise de Fachan file à côté du poteau. Heureusement pour le Racing, Bahoken trouve enfin l'ouverture suite à une frappe au point de pénalty (1-2). La mi-temps était sifflée sur cet avantage au score pour les visiteurs du soir. Encore fébriles après leur mauvaise série à l'extérieur, les Bleus ont néanmoins eu la bonne idée de réduire le score avant la pause et ainsi se laisser une opportunité en deuxième période.

Dans le second acte, les Bleus pousseront du début à la fin en se procurant une multitude d'occasions. Mais comme souvent en ce moment, aucun des Strasbourgeois ne trouvera les filets de Beuve en pleine réussite ce soir et lorsque ce n'est pas un défenseur qui sauve sur sa ligne, c'est la transversale qui vient laisser le Racing dans ses doutes du moment. Cerise sur le gateau, sur la dernière occasion du match, l'arbitre privera les Bleus d'une égalisation méritée suite à une faute mystérieuse dans la surface sur un dernier corner de Liénard. Les hommes de Duguépéroux, très remonté après cet ultime fait de match, sont sur une mauvaise spirale de trois défaites de rang et tombent dans le ventre mou du classement avant de déplacer la semaine prochaine au Red Star.

Liens utiles

Carte des supporters

Planète Racing

9, place Kléber
67000 Strasbourg

03 88 10 94 93

Envoyez-nous un e-mail

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus J'ai bien compris