DR

En s'imposant (2-1, doublé de Blayac) avec la manière vendredi face au PFC, leader du National, le Racing est revenu à cinq points du podium et tient enfin son match référence. Confirmation attendue !

Enfin ! Enfin le Racing a gagné à la Meinau alors que la disette durait depuis le 26 septembre, enfin le Racing a fait un match à peine terni par le but encaissé dans les arrêts du jeu, et enfin le Racing a montré un visage solidaire et plaisant. Revenons tout d'abord à l'avant match et aux surprises dans les compositions des deux équipes. A peine arrivé, Chrétien prend la place d'un Donzelot absent de la feuille de match, N'Diaye se retrouve lui aussi sur le banc alors que le coach décidé d'aligner Aguémon, Liénard et Sabo pour alimenter Blayac, et Oliveira, blessé depuis de nombreux mois retrouve sa place de titulaire à la place de N'Doye suspendu. En face, Christophe Taine a lui choisi de mettre Socrier et Ech Chergui, pourtant buteur ces derniers temps, sur le banc.

Un PFC frileux et timide

Malgré un terrain gras et des flocons en première période, le match s'est déroulé dans de bonnes conditions. Et c'est bien le Racing qui allait se montrer le plus dangereux dès le début de la partie. Une entame de match récompensée par l'ouverture du score de Blayac de la tête bien servi par un centre de Chrétien (22'). Les recrues sont déjà décisives. Malgré un tir sur le poteau droit d'Oukidja, c'est un PFC frileux et timide qui s'est déplacé en Alsace. La deuxièmé période démarre tabours battants avec des Parisiens cherchant à déstabiliser les coéquipiers d'Ernest Seka. Les cartons pleuvent mais par la partie se calme grâce au doublé de Blayac, auteur de son troisième but en deux rencontres (59'). Bien servi par Lienard, l'ancien attaquant ne s'est pas fait prier pour tromper le portier du PFC.

Confirmation attendue

Si la réduction du score de Baldé en toute fin partie aurait pu faire remonter les vieux démons du match à Epinal (95'), le Racing avait déjà fait le match qu'il fallait pour faire tomber le leader du National. Une victoire méritée a fructifié maintenant la semaine prochaine sur la pelouse de Boulogne où un nouveau défi d'importance attend les Bleus. Des Bleus qui paraissent enfin armer pour se battre en deuxième partie de saison et tout faire pour rattraper leur retard sur le podium du National.

Liens utiles

Devenez notre partenaire

Planète Racing

9, place Kléber
67000 Strasbourg

03 88 10 94 93

Envoyez-nous un e-mail

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus J'ai bien compris