Crédit image : Planète Racing

La nouvelle saison approche à grands pas. L'occasion de s'intéresser chaque jour à un joueur de l'effectif 2016/2017. Place au dernier défenseur de l’effectif actuel : Yoann Salmier.

Yoann est peut-être le joueur qui a le plus progressé au club ces deux dernières saisons. Arrivé de St-Brice (DH Parisienne) dans l’anonymat à l’été 2014, il était à l’époque difficile de comprendre le choix du club d’avoir pris ce jeune né en 1992 venant du 6ème échelon national. En fait, il venait au départ pour renforcer l’équipe réserve. Aujourd’hui, le discours a changé et le regard sur ce joueur a bien évolué. En 2014/2015, pour sa première saison, il est logiquement sur le banc au départ. Pas en raison de son talent, mais parce qu’il a devant lui deux « monstres » nommés Ernest Seka et Milovan Sikimic. Forcément, il doit attendre son heure. Après un début de saison avec l’équipe réserve, celle-ci viendra chez le futur promu, le Red Star, à la 12ème journée. Titularisé aux côtés de capitaine Seka, sa prestation est très solide et il marque même son premier but sur un corner. Ce but décisif permettra au Racing de s’imposer 1-2 au Stade Bauer. Il n’en faut pas plus pour qu’il gagne la confiance de coach Jacky. Milo Sikimic, n’étant plus physiquement au meilleur de sa forme, en fait les frais. Yoann Salmier aura 17 autres titularisations et entre même deux fois en jeu avant la 20ème minute. Le bilan du Racing lorsqu’il joue : treize victoires, quatre nuls et trois défaites. Honorable !

L’arrivée de Felipe Saad cet été, a un peu ralenti sa montée en puissance. Le Racing maintient sa confiance en lui mais a besoin d’une grande défense pour atteindre l’objectif montée et ajouter un élément défensif avec le départ de Milo Sikimic. On connaît la suite… Même s’il a peu joué cette saison par rapport à ce qu’il espérait sans doute, sa progression se poursuit au contact des expérimentés Felipe Saad et Eric Marester. Sa saison a pourtant bien démarré avec une entrée en jeu rapide dès la 2ème journée contre Orléans où le Racing ne prendra d’ailleurs pas de but, puis une titularisation à Béziers en raison de la suspension d’Ernest Seka, qui représente la première victoire strasbourgeoise de la saison. Il doit ensuite se contenter de la Coupe de France, des blessures et suspensions des deux centraux pour obtenir du temps de jeu. Il joue un total de onze matchs en National (dont six titularisations). Il aura quand même eu une petite récompense cette saison en étant appelé en sélection de Guyane, où il aura évolué avec quelques visages connus comme Ludovic Baal, Sloan Privat ou Roy Contout.

Il est sous contrat jusqu’à la fin de saison à venir et découvrir le monde professionnel est une chose exceptionnelle pour lui. On notera quand même que Yoann a toujours eu un comportement irréprochable et réalisé des prestations solides lorsqu’on a fait appel à lui. Cette saison, il est pour le moment compliqué de savoir quel rôle il aura dans l’effectif. Actuellement, Thierry Laurey le fait jouer autant que les autres sur les amicaux mais si un défenseur connaissant déjà la Ligue 2 venait à rejoindre le club, il serait difficile de savoir si Yoann pourrait s’imposer… On espère pour ce joueur brillant et intelligent, qu’il aura son mot à dire et que ce championnat lui sourira. Car même si son jeune âge et son absence d’expérience au haut niveau lui font défaut, il a toujours été irréprochable depuis son arrivée à Strasbourg il y a deux ans sportivement et humainement. On lui souhaite un bel avenir dans les prochaines semaines sous le maillot bleu, en espérant qu’il soit peut-être une future révélation du Championnat de France de Ligue 2. Ce serait tout un symbole pour un travailleur comme Yoann Salmier !

Liens utiles

Carte des supporters

Planète Racing

9, place Kléber
67000 Strasbourg

03 88 10 94 93

Envoyez-nous un e-mail

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus J'ai bien compris