Crédit photo : Planète Racing

La nouvelle saison approche à grands pas. L'occasion de s'intéresser chaque jour à un joueur de l'effectif 2016/2017. Présentations de Massiré Kanté et Oumar Pouye, ici à l'entrainement.

Cas exceptionnel : Deux joueurs pour le prix d'un. Ces deux-là sont arrivés au club l'été dernier, mais ont connu une saison difficile où la concurrence et les blessures ont pris le dessus sur la performance sportive. Forcément, cela devient compliqué d'écrire sur Massiré Kanté et Oumar Pouye. L'un a 27 ans et joue milieu de terrain, le second est plus offensif sur son aile gauche et a 28 ans.

Franco-malien, Massiré Kanté, a fait ses grands débuts du côté du Mans avec lequel il a joué six saisons dont les deux dernières en Ligue 2 avec les professionnels (29 rencontres et quatre buts). Sans club à l'issue de la saison 2012/2013, il ne joue pas pendant quelques mois avant de rejoindre le CA Bastia en hiver alors que le club est à la ramasse en Ligue 2. Massiré ne jouera que deux matchs avec les Corses. Il s'en va ensuite au Red Star avec lequel il monte en Ligue 2 en participant à 23 rencontres (pour trois buts). Il rejoint le Racing l'été dernier, et ne parvient à s'imposer au milieu de terrain face à Jérémy Grimm et Mayoro Ndoye. Il participe au total à 23 rencontres, mais seulement neuf fois comme titulaire. Il enchaîne quand même six titularisations en novembre-décembre et permet au Racing de s'imposer 1-0 face à Avranches fin novembre. Pas franchement dans les petits papiers du nouveau coach Thierry Laurey, il a en plus eu le malheur de se blesser lors d'un footing pendant ses vacances et n'a donc pas la possibilité de montrer ce qu'il vaut pendant la préparation estivale de l'équipe. A son retour, il devra carburer pour s'imposer. Le club le laissera s'en aller si une offre se présente à lui.

Oumar Pouye, lui, a débuté chez les pros à Metz. Après une demie saison de découverte, il découvre la Ligue 1 avec le promu messin en 2007/2008. Il dispute quatre matchs avec la une. Puis il rejoint Evian Thonon Gaillard en National où il inscrit neuf buts en 35 matchs. La saison suivante, il dispute quinze matchs et monte en Ligue 2 avec le club. Il effectue une dernière saison là-bas où il marque six buts en 33 rencontres. Metz, retombé en Ligue 2, le fait revenir et il dispute une vingtaine de matchs là-bas. En 2012, il s'en va à Amiens et réalise trois grosses saisons en National à plus de trente matchs chacune dont la dernière où il inscrit... 17 buts en 33 rencontres. Forcément, après cela, il était un joli coup au rayon des arrivées l'été dernier au Racing. Après avoir fait une bonne préparation avec l'équipe, il se blesse dès la première journée lors du naufrage collectif à Dunkerque. Il revient à l'automne et enchaîne les titularisations pendant quatre mois. Il joue au total treize matchs dont dix comme titulaire et offre à ses coéquipiers trois passes décisives. On ne le reverra plus après le 12 février et le match face à Sedan, la faute aux blessures et rechutes... Il a repris les entraînements il y a quelques semaines et espère pouvoir montrer au club que le recruter n'était pas une erreur. Même si la concurrence sera rude, Oumar fera tout pour gagner sa place si les blessures le laissent enfin tranquille.

Liens utiles

Carte des supporters

Planète Racing

9, place Kléber
67000 Strasbourg

03 88 10 94 93

Envoyez-nous un e-mail

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus J'ai bien compris