Crédit image : Nils Hugon

Sa photo de Stéphane Bahoken, regardant Neymar à genoux devant lui, a fait le tour de la toile depuis samedi. En un cliché, François Denat a vu son travail être mis sur le devant de la scène en quelques heures. Décryptage.

Journaliste depuis une douzaine d’années, François Denat est entre autres co-responsable de CulturePSG.com et chroniqueur sur France Bleu Paris où il participe à l’émission Tribune PSG et est également consultant sur les matchs de Ligue des Champions. Ce fan du PSG est un véritable couteau Suisse : « Je suis créateur de contenu : j’écris des articles, j’anime des podcasts et des émissions, je fais des interviews video, depuis peu des photos en matchs. Je retransmets sur Périscope les conférences de presse d’après-match de manière interactive : les internautes peuvent poser leurs questions directement aux entraîneurs à la fin des matchs ».

Samedi, François Denat était au Parc pour RSG / Racing avec son appareil photo. Après le match, et comme il le fait après chaque match, il partage des photos du match sur son compte Twitter. En quelques heures, après quelques partages, un cliché est repris et fait un « buzz » inimaginable. « Je savais que la photo marcherait bien, car elle est forte, mais pas qu’autant de gens, de journaux et de sites de foot en parleraient. Si je devais donner une évaluation, je m’attendais à un millier de retweets environ (rires) ».

Reprise par Stéphane Bahoken en photo de profil, le compteur a explosé sur le compte de l'attaquant des Bleus avec pas loin 30000 retweets et 50000 « J'aime ». Sans compter les milliers d'autres interactions sur les dizaines de sites qui ont repris le cliché. A tel point que Stef Bahoken a dû apporter une précision face à plusieurs commentaires de supporters parisiens qui voyaient là une provocation.

Pourtant supporter du PSG, François Denat porte une autre analyse sur la symbolique de l'image. « C’est une photo en trompe l’oeil, bien sur à prendre au second degré. Neymar se relève en fixant Bahoken qui vient de le faire tomber, comme il fait régulièrement. Il préfère fixer pour marquer sa désapprobation et mettre la pression plutôt que de s’énerver ou de protester ».

Si François a regretté le partage, parfois involontaire, rogné de sa photo, cette mise en avant lui a néanmoins offert une belle tribune. « La photo a finalement été repérée pour une rubrique de l’Equipe, qui m’a contacté pour l’acheter. C’est une toute petite vente, mais c’est ma première et c’est symbolique. Ca montre surtout l’importance d’être identifié en tant qu’auteur. Bahoken a coupé le crédit de mon média, mais a laissé le nom sur sa photo de profil, ce qui permet d’être retrouvé par un média intéressé. C’est crucial pour un freelance ».

On peut maintenant espérer pour lui que Neymar joue également le jeu de l'humour et la partage à ses ... 38 millions de suiveurs sur Twitter. « J’espère maintenant pouvoir faire connaître de plus ample manière mon travail de photographe pour qu’il devienne pérenne ». En attendant, si vous souhaitez retrouver ses photos, rendez-vous sur CulturePSG et sur son compte Twitter !

Liens utiles

Carte des supporters

Planète Racing

9, place Kléber
67000 Strasbourg

03 88 10 94 93

Envoyez-nous un e-mail

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus J'ai bien compris