Après plusieurs semaines sans match de championnat, avec juste le match de Coupe de France à Thaon-les-Vosges, le Racing retrouvait la Meinau pour la recontre face à Rouen.

Volontaire d'entrée

Après une minute de silence en hommage à René Hauss, les bleus allaient commencer le match tambour battant. Dès la 4ème minute, le centre de Damour coté droit filait devant le but pour trouver Ledy au deuxième poteau qui remettait à Genghini au centre mais sa frappe du gauche passait à coté du cadre. Moins de trois minutes après, même action ou presque, mais cette fois-ci c'est David Ledy qui arrivait à envoyer une reprise de volée malgré sa glissade que le portier adverse repoussait sur Benjamin Genghini qui ne se fit pas prier pour expédier un missile dans les filets, 1-0. Super entâme des bleus dans la même lignée que la première période contre Amiens. Hélas avec ce petit but d'avance, les bleus reculaient tout en n'arrivant pas à exploiter les contres. Rouen, très peu inspiré devant, n'aura même pas un occasion de la première mi-temps sifflée sur le plus petit des avances.

La tête au vestiaire

Alors que Laurent Fournier avait demandé à ses joueurs de revenir le couteau entre les dents pour recommencer la deuxième période, ces derniers sont complétement passés à coté pendant quelques minutes. Punition direct avec ce corner coté droit en regardant les buts de Gurtner prolongé d'une tête lobée par Burel dans le but du portier alsacien, 1-1. Rouen marquait sur sa première (demi) occassion ! Quelle manque de maturité et d'expérience sur cette action mal gérée dès le retour des vestiaires. Les bleus repartaient de l'avant mais Ali Mathlouthi était trop esseulé devant pour mettre en danger la défense normande. L'attaquant strasbourgeois aurait même pu obtenir un pénalty sur un tacle dans la surface mais l'arbitre en décidait autrement.

Hadji et Ledy ratent le cadre

A la 73ème minute, le nouvel rentrant Arbaut voyait rouge directement après une coup de pied au sol sur Damour. Il est resté moins d'une minute sur la pelouse de la Meinau ! Le coach strasbourgeois lancait tour à tour Donzelot et Hadji pour essayer de changer la fin de la recontre. L'attaquant ratera même la balle de match sur une tête, seul au deuxième poteau, qui ne trouvait pas le cadre. David Ledy lui aussi ne pu redresser sa frappe croisée. Malgré plusieurs ballons dans la surface, les normands tenaient bons et repartaient avec ce point du match nul, 1-1.

"On est cons"

Deux nouveau poins de perdu pour les bleus dans la course à la remontée. Les déclarations d'après match vont tous dans le même sens : les strasbourgeois ont une nouvelle fois payé cash leur manque de maturité et d'expérience en passant qu'en menant dans une rencontre on avait match gagné. Laurent Fournier allait même plus loin en disant on disait clairement que certains devront faire encore plus pour rester dans le peleton de tête. L'arrivée de Stéphane Noro et le retour de Yohan Bestch devront faire du bien. Pacho Donzelot et Farez Brahmia, très décu par sa prestation individuelle, espère maintenant une récation des bleus dès le prochain match à Bayonne pour espèrer passer des fêtes de Noël pas loin du groupe de tête ...  

Liens utiles

Carte des supporters

Planète Racing

9, place Kléber
67000 Strasbourg

03 88 10 94 93

Envoyez-nous un e-mail

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus J'ai bien compris