Sous contrat jusqu'en juin 2012, Kévin Gameiro vit peut être en ce moment ces derniers jours dans l'Ouest de la France. Après deux saisons et demi sous le maillot du FC Lorient, il ne cache plus aujourd'hui son envie de franchir un nouveau palier dans sa carrière.

Gameiro en 2006 sous le maillot du RacingLe 20 décembre dernier, Kévin Gameiro annonce son envie de quitter le FC Lorient lors du prochain mercato d'hiver. Son club sait qu'après deux saisons et demi il sera difficile de garder son  attaquant acheté 3M d'euros à Strasbourg en 2008 mais souhaite néanmoins réaliser une belle plus-value et permettre ainsi de le remplacer rapidement. Suivi depuis plusieurs mois par les plus grands clubs européens, Kévin Gameiro constitue aujourd'hui à 23 ans un diamant brut à exploiter. Deuxième meilleur buteur du championnat de France la saison passée derrière Mamadou Niang, le Milan AC, Arsenal ou encore Newcastle l'ont supervisé à plusieurs reprises depuis l'été dernier. Mais trois pistes reviennent aujourd'hui dans les titres des journaux : Lille, Bordeaux et le FC Valence. En 2008 alors qu'il explosait du coté aux yeux des supporters du Racing Club de Strasbourg, il avait fait le choix réfléchi de monter pas à pas dans la hiérarchie des clubs en signant au FC Lorient.

Le LOSC, l'équipe qui cartonne

Lille suit toujours avec attention lu numéro 9 et attaquant des merlus. D'autant plus que Pierre-Alain Frau quittera le LOSC l'été prochain à la fin de son contrat. En contact avec Liverpool, Gervinho pourrait lui faire ses valises dès cet hiver ce qui permettrait au club de répondre financièrement au montant exigé par le club breton. Lille constitue aujourd'hui une valeur sur du championnat de France, avec un jeu collectif impressionnant et une attaque de feu. Champion d'automne, Kévin Gameiro pourrait se retrouver associer à Moussa Sow, l'actuel meilleur buteur de la Ligue 1 avec 14 réalisations. Néanmoins, il est toujours difficile de trouver sa place dans une équipe qui tourne et qui enchaine les victoires.

Bordeaux, aujourd'hui vin de table

A la trêve hivernale 2009 / 2010, Bordeaux était confortablement installé en tête de la Ligue 1 avec huit points d'avance sur Marseille. Depuis, le club a connu un incroyable passage à vide entre matchs ratés en L1, enchainement des rencontres en Champion's League et rumeurs de départ autour de Laurent Blanc. Au mercato d'été, Bordeaux a perdu très gros : Marouane Chamakh est parti à Arsenal, Laurent Blanc a rejoint l'Equipe de France et Yoann Gourcuff s'est envolé vers l'OL. Malgré l'arrivée de Jean Tigana, les Girondins ne font pas dans le football champagne et pointent seulement à la 8ème place à la trêve. Seulement le club veut aujourd'hui remonter la pente et s'offrir ce joueur qui permettrait d'effacer une année 2010 noire. La vente de Yohan Gourcuff pour 22M d'euros permet aujourd'hui aux girondins de se positionner sur Kévin Gameiro. En signant dans le sud ouest et en enchainant ses performances du début de saison, il sera sans aucun doute rapidement le nouveau chouchou de Chaban-Delmas. Seulement l'ambiance du coté de la Gironde n'est pas au beau fixe et le départ du capitaine Alou Diarra laisse apparaitre des problèmes récurrents dans l'effectif.

Valence, l'appel de la Liga

Dernière équipe du trio, le FC Valence. Actuel 4ème de la Liga espagnol, Valence se place à cinq points du troisième Villareal. Moins bonne attaque du quatuor du championnat, le FC Valence cherche un buteur complémentaire à ses deux meilleurs attaquants que sont Aritz Aduriz et Roberto Soldado qui n'ont marqué que six et cinq fois chacun. Hormis l'atout médiatique et financier, le FC Valence est également l'assurance de connaitre le plus haut niveau du football européen avec des confrontations face au Barca ou au Real mais surtout de jouer en février prochain contre Schalke 04 un 8ème de finale de la Ligue des Champions. Pour l'ancien attaquant strasbourgeois, cette opportunité constituerait un palier certain qui en cas de réussite conforterait sa place dans le groupe France de Laurent Blanc.

A quel prix ?

Pour Strasbourg, la vente de Kévin Gameiro constitue un des dernières cartouches sur le marché des transferts et des plus-values des joueurs formés au club. Compte-tenu de la situation financière financière du club, sa vente pourrait apporter un bol d'air non négligeable aux finances et aux dirigeants strasbourgeois. En effet, lors de sa vente en 2008, le club alsacien a laissé partir son joueur pour 3M d'euros mais également une retour sur investissement avec 30% de la plus-value à la revente qui retournera dans les caisses du Racing. Ce principe gagnant - gagnant permet aujourd'hui d’espérer pas loin de deux ou trois millions d'euros suivant le montant final de sa vente fixée a minima par Lorient à 10 M d'euros. A l'été on parlait déjà d'offres étrangères avoisinants les 12M d'euros ...

Vers quelle destination ?

Originaire de Senlis dans l'Oise, Kévin Gameiro n'a jamais caché qu'il rêverait un jour de jouer sous le maillot du PSG. Peu probable que les finances parisiennes répondent aujourd'hui à son desiderata. L'heure du choix a donc sonné pour l'attaquant de poche du FC Lorient entre un LOSC qui pratique un superbe football et qui caracole en tête de la L1, un Bordeaux en perte de vitesse ou encore un FC Valence dans le top 5 des meilleurs équipes espagnoles et qui va jouer la phase éliminatoire de la Ligue des Champions en 2011. Et si les autres équipes n'avaient pas dit leur dernier mot ? Kévin Gameiro souhaite t-il rester en France, et si non, quel est le championnat étranger qui lui conviendra le mieux ? Le téléphone du président du FC Lorient risque bel et bien de sonner régulièrement dans les prochaines heures et la spéculation ira dans le sens pour le club breton. Kévin Gameiro va vivre dans les prochaines heures un nouveau tournant dans sa jeune carrière.

Liens utiles

Carte des supporters

Planète Racing

9, place Kléber
67000 Strasbourg

03 88 10 94 93

Envoyez-nous un e-mail

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus J'ai bien compris