La fin de semaine à Strasbourg a fait vibrer les supporters et amoureux du football en Alsace, rétro :

Regrets éternels ?

Aurevoir l'Euro 2016 (caricature Dr. Claude Fuchs)Le cœur des strasbourgeois est décidé autant mis à l'épreuve en ce début 2011 qu'il ne l'a été en 2011. En effet, le "non" définitif de la ville de Strasbourg à la candidature pour l'Euro 2016 est tombé il y a quelques jours malgré un dernier baroud d'honneur de l'actionnaire Jafar Hilali qui a tenté de ranimer un projet mort-né fin juillet dernier. La capitale européenne regardera donc de loin les meilleurs joueurs évoluer dans les autres stades de l'hexagone et ratera le mois de fête, de tourisme, d'échanges, d'animations, de joie et même de folie qu'aurait pu apporter une telle compétition. Après 1998, 2016 tourne la page d'une compétition de football de très haut niveau pour au minimum les cinquante prochaines années. On regrette encore aujourd'hui la Coupe du Monde française, combien de temps mettra Strasbourg à s'en remettre ? Peut être plus longtemps que l'on ne croit. Si jamais un gentil mécène était disposé à offrir aux amoureux du football alsacien et transfrontalier un nouveau stade, il peut nous contacter, la FFF ne décidera que fin mai, voire plus (la prochaine assemblée fédérale se tiendra le 18 juin 2011), son choix des villes retenues. A lire également ICI.

Parfum de revanche

Après la qualification samedi soir à Poissy (2-1), l'ensemble des entités du club avait une oreille attentive au tirage au sort des 16ème de finale de la Coupe de France. Miss France assistée d'Olivier Dacourt, ancien strasbourgeois, n'a pas eu la main légère puisque à 20h15 le Racing sortait en premier et donc allait recevoir la rencontre. La seconde boule aura comme contenu "Evian Thonon-Gaillard (L2) ou Olympique de Marseille (L1)" ! Les sites de supporters s'affolent (pas le site officiel toujours figé dans un mélange fantomatique digne de Ghost Buster et d'un doux mélange de septembre et octobre 2010), les internautes sur Facebook voient déjà le champion de France en titre venir à la Meinau le 22 ou 23 janvier prochain en se rappelant les belles années, des victoires 4-1 ou encore 1-0 avec le but de Niang face à Barthez. Hélas, après moins de vingt minutes Evian mène déjà 2-0 et l'OM ne refera jamais son retard malgré quelques occasions (défaite 1-3). Les supporters olympiens en Alsace peuvent être déçus. Néanmoins, cette rencontre face au leader de la ligue 2 marquera les retours de Guillaume Lacour et de Richard Dutruel (actuel Directeur Général) en Alsace. Et puis, on n'oublie pas que Evian TG avait déjà rencontré le Racing cette saison, c'était au premier tour de la Coupe de la Ligue et la victoire des savoyards aux tirs-aux-buts. Face à la déception de ne pas voir l'OM venir à la Meinau, reste l'espoir de voir les bleus d'avoir leur revanche et ainsi de passer un nouveau tour dans cette édition 2010 / 2011.

Liens utiles

Carte des supporters

Planète Racing

9, place Kléber
67000 Strasbourg

03 88 10 94 93

Envoyez-nous un e-mail

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus J'ai bien compris