Le couteau entre les dents après les deux points perdus face à Bastia, le Racing recevait le dauphin du leader corse Guingamp mardi soir, victoire impérative pour ne pas être distancé du peleton de tête.

Quatuor offensif

Si la suspension de Loic Damour suite à son expulsion (il purgera son dernier match contre Colmar dimanche) face aux bastiais aurait pu laisser entendre que Marcio ou encore Yohan Betsch prennent sa place à la récupération, Laurent Fournier a surpris tout le monde en démarrant la rencontre avec un 4-2-4 où seul Noro et Ahouyea avaient en charge l'animation et la récupération au milieu du terrain. Pari audacieux, mais pas un pari fou surtout après une demi-heure où les joueurs de Guingamp auront eu toutes les peines du monde à venir mettre en danger Régis Gurtner. Au final, seuls les coups de pieds arrêtés de Thibault Giresse auront mis donné quelques sueurs aux supporters strasbourgeois.

L'art du contre

RCS / GuingampC'est d'ailleurs sur l'un d'eux que le Racing va ouvrir la marque. Dégagé par Ahoueya, le ballon remonte rapidement par Ledy, Noro et Mathlouthi coté droit avant que ce dernier trouve au second poteau Bill Tchato pour l'ouverture du score, 1/0. Ce but n'est pas sans rappeler celui d'Habib Bellaid après une course de 80 mètres contre Rome en Coupe d'Europe. Une autre époque ... Une nouvelle fois, le Racing se montre ultra-réaliste devant les cages adverses avec ce premier but de l'ancien international camerounais. Emmené par l'ancien bleu Christian Bassila, les joueurs de Guingamp n'auront pas plus de réussite après ce but. Le deuxième tournant de la rencontre interviendra en début de deuxième période avec le deuxième carton jaune de Diallo, suite à une faute sur Ledy. Le grand milieu voit rouge et Guingamp finira la rencontre à 10 contre 11. Après ce fait de match, le Racing fera tout pour se rendre la fin de rencontre facile. Ali Mathlouthi n'est pas loin de marquer l'un des buts de l'année mais son centre-tir termine sa course sur la transversale de Samassa. Dans la continuité de l'action, la frappe de David Ledy est contrée et c'est un course pour les bleus. Tiré une nouvelle fois par Stéphane Noro, Julien Outrebon vient placer une tête rageuse au premier poteau, qui contrée, termine sa course dans les filets, 2/0. Déjà buteur contre Bastia, Julien Outrebon double la mise pour le plus grand bonheur des supporters. Preuve de la confiance du moment, Ali Mathlouthi s'essaye même au retournée acrobatique mais sa tentative finit à coté du but. Nicolas Belvito et Yannick Yenga ne trouveront pas la faille malheuresement pour cloturer définitivement le score.

Place au derby

A force de reculer, le Racing se fait peur et c'est Thibault Giresse qui va en profiter pour réduire le score suite à un coup franc vité joué. Sa frappe touchée trompe Régis Gurtner, 2/1. La dernière tentative ne donnera rien malgré la montée du portier guingampais, le club breton s'incline pour la première fois depuis plusieurs semaines. Cette victoire offre trois points de plus aux bleus hélas non fructufiés avec la victoire également d'Amiens. le Racing pointe aujourd'hui toujours à dix points des picards avant d'aller défier les SR Colmar dimanche au stadium pour le derby alsacien. La rencontre sera diffusée sur France 3 Alsace à 14h00. Malheur au vaincu de cette rencontre, le Racing ou Colmar laisserait des plumes dans la course à la remontée ou au maintien. Un nul n'arrengerait pas plus les deux équipes. Beau cadeau que cette rencontre entre les deux clubs le jour de l'anniversaire d'Albert Gemmrich, le président de la LAFA. L'ancien attaquant des bleus a pu apprécié lors de sa venue mardi la réussite et les buts ... des défenseurs alsaciens !

Liens utiles

Carte des supporters

Planète Racing

9, place Kléber
67000 Strasbourg

03 88 10 94 93

Envoyez-nous un e-mail

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus J'ai bien compris