Premier but de la saison de Julien Perrin (crédit photo : Denis Beylet)

Pour sa première apparition à domicile cette saison, le Racing a bien géré son match face à une équipe d’Uzès Pont du Gard joueuse. Les joueurs de François Keller remportent leur première victoire de la saison en National 2-0.

Le Racing a eu du mal à se mettre en route durant la première demi-heure, les visiteurs en profitent pour se créer les plus belles occasions par Vincent Scotté (8’) puis par Hammoud (15’), heureusement Gauclin veille au grain. Le Racing a du attendre la 23’ où sur un centre tir, Gauthier Pinaud a failli tromper la vigilance de Julien Robinet, mais sa balle heurte la barre du portier uzètien. Cette occasion a eu le mérite de sonner le réveil côté strasbourgeois qui dans son premier temps fort ouvre la marque. Sabo envoie Hassidou sur son côté droit, son centre au deuxième poteau trouve Julien Perrin qui d’une tête trompe Julien Robinet (33’). Uzès tente de recoller au score mais Bru (35’) puis Hammoud (38’) trouvent les gants de Guillaume Gauclin.

En deuxième mi temps, le Racing laisse le ballon aux visiteurs. Sur une action anodine Sikimic met les siens en difficulté après une relance plein axe mais Golliard est sur la trajectoire du ballon (49’). Comme en première période le Racing attend vingt bonnes minutes pour se créer une grosse occasion. Liènard, légèrement excentré côté gauche, tente une frappe à ras de terre qui est à deux doigts de tromper Julien Robinet. Le portier uzétien rend hommage à son homologue espagnol Luis Arconada, mais contrairement à son confrère, arrête le ballon à quelques centimètres de la ligne (68’). Sur le contre Vincent Scotté essaye dei tromper Guillaume Gauclin d’un missile, mais heureusement le portier strasbourgeois sort un arrêt de grande classe. Le Racing réussit enfin le break, suite à un corner de Dimitri Liènard tiré au premier poteau, Milovan Sikimic trompe Julien Robinet d’une tête décroisée (79’). Les strasbourgeois ont les occasions pour aggraver la marque, Julien Perrin d’une superbe frappe flottante oblige Julien Robinet à s’employer.

Le RCS  n’a finalement attendu que deux journées pour gagner son premier match en National et se retrouve à la troisième place du classement. Cependant ce mois d’août reste crucial avec les déplacements à venir à Ajaccio puis Fréjus, ce qui laisse dire à François Keller «  qu’il reste du travail mais les joueurs ont pris conscience du niveau de ce championnat de National ». En tout cas, pour leur grande première, deux ans après avoir quitté le National, le Racing a rempli son contrat.

Liens utiles

Carte des supporters

Planète Racing

9, place Kléber
67000 Strasbourg

03 88 10 94 93

Envoyez-nous un e-mail

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus J'ai bien compris