DR

Malgré un effectif fourni en attaque, le Racing peine à trouver un rythme de croisière dans le domaine. Forcément, lorsque les attaquants ne marquent pas ou peu, on commence à chercher une nouvelle solution. Faut-il s'attendre à l'arrivée d'un nouvel attaquant ?

Ces dernières semaines, Jacky Duguépéroux l'a répété plusieurs fois : l'arrivée d'un nouvel attaquant n'est pas sa priorité. Focalisé sur les rencontres joués par ses hommes en cette fin d'année 2014, l'entraineur Strasbourgeois l'avait également confirmé lors de sa venue dans notre émission le 2 décembre dernier. Si sur le papier, l'effectif des Bleus parait équilibré et fourni, notamment en attaque, les chiffres parlent d'eux mêmes. Avec 18 buts inscrits en 16 rencontres de National, le Racing peine à trouver la bonne carburation. Preuve en est sur les derniers matchs où le Racing a marqué sur corner à Sochaux, est resté muet face à Fréjus et est revenu d'Amiens avec le point du match nul après un pénalty de Lienard. Un bilan trop maigre pour une équipe qui, comme le disait Milovan Sikimic ce mardi dans Planète Racing, manque peut être d'un match offensif de référence et une victoire sur un score fleuve.

Fichue finition

La jeunesse de l'attaque (N'Diaye, Bahoken et Aguemon ont 22-23 ans, seul Marques approche des 30 ans) est-il la réponse à ce manque d'efficacité ? Non si on se souvient qu'Alexandre Mendy avait marqué à six reprises lors de son passage à la Meinau alors qu'il n'avait que 19 ans. Pourtant, ce n'est pas les occasions qui manquent aux Bleus pour trouver les filets adverses. Rares sont les rencontres où le Racing est passé à côté et ne s'est pas procuré au moins trois ou quatre occasions franches. Fichue finition donc qui échappe aux coéquipiers d'Ernest Seka. Finition est d'ailleurs le mot banni des coursives de la Meinau depuis plusieurs semaines ...

Allart, Ilan, ...

Forcément, avec une attaque en panne sèche, le Président Marc Keller pose aujourd'hui la question du recrutement d'un attaquant capable de faire la différence. En janvier dernier, Alexandre Mendy et Sébastian Ribas avaient rejoint les bords du Krimmeri pour un total de but avoisinant la douzaine à eux deux. Avec une masse salariale encadrée, la marge de manoeuvre du RCSA est faible et si la perle rare est trouvée, son arrivée se fera probablement sous la forme d'un prêt ou d'une arrivée libre. Si l'on se réfère au site de l'UNFP, la liste des attaquants libres est importante et quelques noms évoquent la Ligue 1. On pense à Alexis Allart, un temps cité au Racing cet été, à Ilan, le Brésilien passé par Bastia ou encore à Fabrice Pancrate, l'ancien du PSG.

Un prêt de l'étranger ?

Si prendre un joeur libre qui n'a pas joué depuis plusieurs mois constitue un risque certain, le Racing pourrait se tourner vers l'option d'un prêt d'un joueur évoluant dans un club de Ligue 1 ou Ligue 2 en mal de temps de jeu. Resté dans le coeur et les petits papiers des supporters grâce à ses qualités physiques, Alexandre Mendy est un nom qui revient de manière récurrente, lui qui est en souffrance du côté de Nîmes. Avec des effectifs globalement en baisse en France, des attaquants prolifiques en mal de temps de jeu ne courent pas les rues. Le salue viendra peut être du coup de l'étranger. A moins de continuer de rêver d'un retour de Mamadou Niang, silencieux du côté d'Arles-Avignon, ou de relancer les pistes évoquées (Saadi, Ghilas, Mendes Alioui) en janvier 2014 ...

Liens utiles

Carte des supporters

Planète Racing

9, place Kléber
67000 Strasbourg

03 88 10 94 93

Envoyez-nous un e-mail

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus J'ai bien compris