Derrière la défense strasbourgeoise on trouve souvent des espaces, voire même des boulevards. Devant la défense, on trouve également de grands espaces. Si Jacky Duguépéroux a trouvé depuis son intronisation la clef offensive permettant à son équipe d'inscrire des buts, le technicien strasbourgeois n'a pu changer la donne concernant le nombre de but encaissé par son équipe. Le bloc équipe strasbourgeois a paru tout au long de la saison coupé en deux, dépassé dans le repli défensif. Strasbourg a dû composer toute la saison avec une charnière centrale très lourde, manquant cruellement de vitesse, ainsi que d'une paire de milieu récupérateur et relayeur mal accordée. Le match nul concédé par le Racing face au Red Star au stade de la Meinau pour le compte de la dernière journée de championnat en est la parfaite illustration.

Le bloc équipe explose

DR

Nous observons ici le but égalisateur du Red Star à la 54e minute. La défense strasbourgeoise est prise dans son dos par un long ballon donné dans l'axe du terrain entre Grimm et Sabo. L'attaquant adverse Lee joue parfaitement le coup en effectuant un appel de la gauche du terrain vers le centre avant de filer vers le but et de provoquer le pénalty égalisateur. L'alignement de la défense des Bleus pose problème sur cette séquence de jeu ; les joueurs du RCSA ne sont pas sur la même ligne. Grimm et Sabo sont en retrait de Sikimic et Pinaud. Regardons également la position de nos deux milieux de terrain récupérateur à la sortie du rond central. On s'aperçoit que le bloc équipe du Racing est vraiment trop étiré. Sikimic essaye sans doute à ce moment, à la vue de son placement très avancé par rapport à Grimm, de réduire l'espace entre la défense et le milieu de terrain.

L'angle de passe

DR

Remontons un peu le temps de quelques secondes et observons la passe qui va envoyer Lee vers le but. Lefaix va récupérer le ballon à proximité de la ligne de touche, sortir du marquage de Genghini et remonter le ballon balle au pied vers le rond central. Regardons le champs de vision que lui offre l'appel de balle de Lee (cerclé en blanc bras levé) : un véritable boulevard ! Malgré trois strasbourgeois dans sa zone, personne pour lui boucher l'angle de passe. Oliveira, au lieu de boucher cette angle, va préférer se déplacer vers le joueur devant lui et fuir le jeu, car si à ce moment précis le jeu du coté du Red Star repart de l'arrière une action rapide n'aurait eu pas le temps de ce mettre en place (Lefaix n'ayant pas d'autre option de passe). Rappelons qu'à cette instant le RCSA mènait au score 2-1 ...

Les temps faibles se payent cash

Le manque de maturité du milieu de terrain strasbourgeois saute au yeux. Le Racing ne dispose pas d'un leader de parole dans cette zone du terrain, un gars qui replace ses coéquipiers et qui dirige le repli défensif. Bah et Oliveira ont deux profils similaires de relayeur, hors il manque à cette équipe un vrai récupérateur, garant de l'équilibre défensif de son équipe devant sa défense. Il en saura peut être question lors de la prochaine campagne de recrutement.

Liens utiles

Carte des supporters

Planète Racing

9, place Kléber
67000 Strasbourg

03 88 10 94 93

Envoyez-nous un e-mail

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus J'ai bien compris