DR

Après cette saison difficile, le Racing a replongé en CFA. Entre déception et colère, vous êtes nombreux à chercher à comprendre ce qui n'a pas marché au club cette saison, tout en vous posant de nombreuses questions, parfois sans réponses. On va essayer d'y répondre ...

Pourquoi ... le club ne s'est pas renforcé plus lors de l'été 2013 ?

Marc Keller l'a à nouveau expliqué vendredi en conférence de presse. En juin 2013, après la montée à Raon, le Président du Racing savait que la marge de manoeuvre pour les salaires serait réduite. Les prolongations et les revalorisations salariales suite à la montée en National représentaient à ce moment là pas loin de 90% de la masse salariale autorisée pour le club qui était lui sous encadrement par l'organe financier de la FFF. La petite marge a néanmoins permis de recruter Liénard, Grimm et Belhameur.

Pourquoi ... n'avoir pas changé d'entraineur plus tôt ?

Marc Keller et l'ensemble des dirigeants restent aujourd'hui persuadés, comme beaucoup de suiveurs, que les joueurs avaient les qualités pour se maintenir en National. En CFA, cet effectif avait déjà souffert et était monté grâce à un sprint final prolifique. En pleine hiver, malgré des résultats en dents de scie, les Bleus enchainent une série encourageante. Dans le même temps, le mercato d'hiver offre de nouvelles possibilités avec des renforts à différents postes. Le tournant de la fin de saison se passera à Vannes où le Racing s'incline en fin de partie (2-3). Simple accident de parcours qui se transformera en début d'une série noire. A la fin de la rencontre contre Amiens, soit cinq matchs plus tard, François Keller se retire en indiquant à son Président qu'il n'est plus en capacité de changer l'état d'esprit de son équipe. Jacky Duguépéroux prend la suite.

Pourquoi ... ça n'a pas marché cette saison ?

Il y a surement mille raisons qui ont fait que le Racing retrouve le CFA un an après l'avoir quitté. Une conclusion revient néanmoins de manière récurrente : la qualité des joueurs n'est pas remise en cause, par contre l'état d'esprit affiché par le groupe n'a pas permis de se sortir dans cette triste saison. Au moment du bilan, il ne faudra pas oublier également que l'infirmerie du Racing n'a jamais été aussi pleine. François Keller aura eu toutes les difficultés à aligner à plusieurs reprises la même équipe, entre suspensions et surtout blessures. Jamais le onze type n'aura pu trouver les automatismes nécessaires à créer un ensemble homogène. Les longues blessures (Donzelot, Genghini, Ledy, Sikimic, Noro, Golliard, Bamba, ...) ont brouillé les cartes et perturbé la saison.

Comment Jacky Duguépéroux a t'il analysé et fait évoluer son équipe ?

Le nouveau coach des Bleus a vu de nombreuses rencontres depuis les tribunes avant son intronisation et avait donc déjà un avis sur sa future équipe. Pendant les dernières semaines du championnat, l'entraineur du Racing a essayé de stabiliser l'équipe en profitant des retours de plusieurs blessés, tout en améliorant un des points faibles de l'équipe : la récupération de balle. Jacky Duguépéroux l'a répété hier, tout en se gardant bien de sortir en public ce qui se passait à l'intérieur du vestiaire, que l'état d'esprit de l'équipe et de plusieurs joueurs n'avaient pas été au rendez-vous. Entre les joueurs qui se pensaient en Ligue 1 et ceux qui se retrouvaient au fond du trou à la moindre contrariété, le coach a également été surpris par le fait tous les joueurs ne restaient pas forcément ensemble lors des repas d'après entrainements prévus justement pour créer de la cohésion. Il cherche maintenant des guerriers et des joueurs solides mentalement pour affronter le défi du CFA.

Pourquoi ... Marc Keller a t-il choisi Jacky Duguépéroux ?

Après la défaite contre Amiens, le choix de Jacky Duguépéroux s'est fait presque naturellement et comme une évidence. Malgré une retraite aux petits soins pour ses chevaux, le futur coach s'imposait comme la meilleure solution à la vue du palmarès de l'ancien vainqueur de la Coupe de la Ligue 2005. Après l'ultime sortie face au Red Star, Marc Keller n'a contacté aucun autre entraineur et a intronisé le champion de France 79 à la tête de l'équipe pour la saison à venir.

Pourquoi ... se séparer de joueurs comme Pinaud ?

Non prolongé cet hiver, Pinaud est à l'image de cette volonté des dirigeants de tourner une page importante de l'histoire du club. Un temps capitaine, l'ancien joueur de Châteauroux a pourtant été un des joueurs les plus réguliers cette saison. Les restrictions financières en CFA n'offrent également pas de grandes possibilités aux dirigeants.

Pourquoi ... Kéhi n'est pas conservé ?

En fin de contrat, la doublure de Guillaume Gauclin a très peu joué cette saison. Depuis sa grave blessure à Moulins et l'arrivée de Gauclin, Vauve Kéhi a passé la majorité des rencontres sur le banc. A 20 ans, il cherche naturellement maintenant un club qui pourra lui offrir du temps de jeu. A noter également qu'en cas de repêchage administratif en National, Guillaume Gauclin aura une prolongation automatique de deux saisons. Si le Racing tombe en CFA, le club lui a d'ores et déjà proposé un nouveau bail de même durée, avec une baisse de salaire. Avec la descente en CFA, Jacky Duguépéroux souhaite également réduire le nombre de gardiens. Alexander Vencel Jr sera numéro deux la saison prochaine. Corentin Schmittheissler, parti au FC Metz la saison passée, est revenu au club. Le jeune gardien, international des -16 ans, suivra dans la hiérarchie des portiers.

Pourquoi ... le Racing peut encore espérer être repêché administrativement ?

En terminant 16e du National, soit le deuxième relégué, le Racing doit aujourd'hui espérer le malheur des autres clubs. Un paramètre sur lequel Marc Keller ne compte pas, lui qui prépare la saison en CFA, en espérant pourquoi pas une bonne nouvelle dans quelques semaines. Comme chaque année, plusieurs clubs sont clairement en difficultés :

  • Valenciennes (Ligue 1) : tombé en L2, le club affiche un besoin de liquidités entre 8 et 10 M d'€ avant le 30 juin pour clôturer sa saison ! Un défi presque irréalisable. Les nordistes pourraient donc tomber directement en DH, comme le Mans, Sedan, ... offrant ainsi une place de repêché dans chaque division
  • Châteauroux (National) : relégué en troisième division, le club cherche 900 k € pour terminer la saison. Le club a déjà demandé un délai supplémentaire à la DNCG
  • Amiens et Boulogne (National) : ces clubs sont souvent cités comme étant en difficultés financières. Boulogne devrait profiter de la plus-value de la vente de Yatabaré (Guingamp) pour renflouer ses caisses. Malgré la perte de son statut pro, Amiens devrait passer l'étape DNCG
  • Fréjus (National) : quid de Fréjus après l'étrange rencontre face à Colomiers (0-4) où des paris suspects avaient été pointés et des joueurs mis à pied ? Fréjus payera t-il cette potentielle tricherie par une relégation ? Cette affaire risque de prendre du temps
  • Carquefou (National)  : l'appel aux investisseurs aura t-il trouvé un écho d'ici ce mardi, date limite fixée par le Président du club pour sauver son club avant une relégation demandée en DH
  • Marseille-Consolat (CFA) : des rumeurs font état d'un renoncement à la montée en National. Pour le moment infondés, ces bruits, s'ils y s'avéraient vrais, permettraient à priori au second de son groupe de monter. Sauf que Rodez, le dauphin, va filer en DH suite à une décision de la 3F. Compliqué non ? Grenoble est troisième. Alors montée du troisième ou repêchage d'un relégué en National ?

En tout état de cause, il n'y aura aucune réponse précise sur la division avant plusieurs semaines. Les clubs passeront tous devant le gendarme financier en juin. Les calendriers seront dévoilés le 5 juillet prochain, sous réserve des appels en cours (commission supérieur d'appel, CNOSF, TAS, ...).

Pourquoi ... et comment recruter cet été ?

Les départs actés, ou presque, sont déjà nombreux : Noro, Modeste, Genghini, Kéhi, Pinaud (fin de contrat), Mendy, Ribas, Bamba et Benedick (retour de prêt). Jacky Duguépéroux peut aujourd'hui compter sur les joueurs sous contrat : Sikimic, Oliveira, Sabo, Belahmeur, Amofa, Bah et Lienard. Perrin, Golliard et Donzelot, sous contrat, sont invités à trouver un autre mais reste encore sous contrat. Grimm, Gauclin, Momha (DH) et Binder (fin de contrat) se sont vu proposés des prolongations. Reste le cas Ledy, sous contrat jusqu’en 2015, qui pourrait bien quitter le club cet été. Gisselbrecht est libre mais dispose d'un délai de réflexion. Les calculs sont rapides : le coach aujourd'hui de sept joueurs sous contrat, plus que quelques jeunes de la réserve qui monteront en équipe Une. Dans l'immédiat, le club chercher à recruter 3-4 joueurs qui viendront au Racing en faisant abstraction de la division. Le complément de joueurs suivra cet été suivant la division.

Voici quelques réponses à des questions que vous vous posez peut être. Hésitez pas à nous envoyer vos demandes ou questions en cliquant ICI.

Liens utiles

Carte des supporters

Planète Racing

9, place Kléber
67000 Strasbourg

03 88 10 94 93

Envoyez-nous un e-mail

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus J'ai bien compris