Le message du kop

Silencieuse une bonne partie du match, la Meinau a vu ses joueurs concéder un ultime match nul malgré de nombreuses occasions (2-2). Le Racing jouera la saison prochaine en CFA, en attendant un éventuel repêchage administratif.

Pour cette dernière de la saison 2013 / 2014, le Racing ne pouvait plus qu'espérer un faux pas de Colomiers à Vannes pour accrocher la 15e place au classement, synonyme de premier relégable. Emmenés par un Genghini dans les bons coups, les Bleus ouvraient le score à la 9e minute par l'ancien Sochalien. Sur un centre au deuxième poteau, la reprise de Liénard trouvait les gants d'Allain qui repoussait sur le milieu du Racing qui marquait dans le but vide, 1-0. Titulaire pour la première fois depuis de longues semaines, Belhameur se procurait quatre grosses occasions mais ses ballons ne trouvaient pas le cadre ou le barre venait suppléer le portier du Red Star. A la 27e, Genghini trouvait Liénard à l'angle de la surface. La frappe puissante de l'ancien joueur de Belfort trouvait les filets adverses, 2-0. Après cette bonne demi-heure, les Bleus reculaient et concédaient une réduction du score suite à un contact dans la surface entre Lefaix et Sabo. L'attaquant du Red Star transformait le pénalty alors que Gauclin était parti du bon côté. Mi-temps sifflé sur cette avantage au score alors que Colomiers menait à Vannes (0-1).

Sur des airs de déjà vus, la deuxième mi-temps à la Meinau ne restera pas dans les annales. On retiendra néanmoins quelques faits de jeu comme ce second pénalty donné par l'arbitre aux visiteurs et transformé en force par Lefaix pour son doublé. Si le Racing essayera de réagir, timidement, sur des coups de pied arrêtés, les entrées de Ledy ou encore Noro n'apporteront ce petit plus. A noter que le meneur de jeu du Racing a probablement joué son dernier match ici à la Meinau. En fin de contrat comme une bonne douzaine de ses coéquipiers, Noro ne devrait pas prolonger à Strasbourg. Si les occasions de Grimm sur la barre auront eu le mérite de réveiller un peu les tribunes, la victoire de Colomiers à Vannes et de Boulogne ne pouvaient offrir le moindre espoir de 15e place aux Strasbourgeois.

Le Racing est relégué en CFA, un an après l'avoir quitté. 16e, et donc deuxième dans le classement des relégués, le Racing devra maintenant espérer un repêchage administratif de la DNCG. Les regards sont maintenant tournés vers la FFF en espérant un miracle ...

Liens utiles

Carte des supporters

Planète Racing

9, place Kléber
67000 Strasbourg

03 88 10 94 93

Envoyez-nous un e-mail

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus J'ai bien compris