Crédit photo : Denis BEYLET

Les supporters du Racing se sont longtemps raccrochés à un repêchage administratif en National. Rien n'y fera, le RCSA évoluera en CFA la saison prochaine. Rien ne lui sera offert, tout est à reconstruire.

Encore deux jours et le Racing connaitra enfin officiellement dans quelle division il évoluera dans quelques semaines. Relégué sportivement sans aucune discussion possible en CFA au terme de la saison 2013 / 2014 de National, tous les espoirs d'un repêchage étaient alors permis à la vue des dernières saisons et des passages devant la DNCG. En position de deuxième équipe pouvant bénéficier d'un rattrapage administratif, le Racing avait, pour une fois, les yeux rivés ces dernières semaines sur les autres clubs. Après que Colomiers ait été repêché en National suite à l'arrêt de Carquefou, le RCSA se trouvait en première position pour l'être à son tour. Mais depuis plusieurs semaines, les passages et les décisions de la DNCG tombent en défaveur du club alsacien. Boulogne est passé sans encombre, Amiens également, ... Le plus gros dossier est finalement venu du Nord avec la situation critique de Valenciennes, relégué en Ligue 2, aux finances dans le rouge. Depuis la fin de saison, le VAFC anime la rubrique juridique et administrative.

Valenciennes a deux doigts du dépôt de bilan

Après avoir été placé en redressement judiciaire le 25 juin et envoyé de fait en CFA, le club nordiste a vécu une semaine de tous les bonheurs. La mobilisation générale (arrivée de nouveaux investisseurs à hauteur de 2,6 millions d’euros, confiance du Crédit Agricole qui s’assoit sur une ardoise de 6,5 millions d’euros, ventes de joueurs, implication des collectivités territoriales, intervention forte de Jean-Louis Borloo - ancien maire de la ville et ministre, ...) a rendu le miracle possible : le VAFC n’est plus en cessation de paiement. Suite à cette première étape, le club a été auditionné en appel vendredi part la DNCG. La commission a décidé de laisser le club évoluer en Ligue 2 la saison prochaine. Un sauvetage en deuxième division qui prive le Racing d'un repêchage longtemps en ligne de mire. Il faut laisser aux nordistes cette capacité a avoir su, et pu, sauver un club menacé d'un dépôt d'un bilan pendant de longues semaines. La mobilisation de tout Valenciennes a réussi là où toute une capitale européenne s'était cassée les dents il y a quelques saisons. On connaissait la capacité d'entraide et de solidarité du Nord, le cas du VAFC en est un nouvel exemple. Mais à quel prix ? L'avenir nous le dira.

Luzenac, ultime espoir ?

A deux jours de la diffusion des groupes et des calendriers, le 15 juillet, il reste aujourd'hui une toute petite chance de voir les Bleus évoluer en National : l'arrêt de Luzenac. Promu en Ligue 2 en mai dernier, le club où évoluait les anciens strasbourgeois Julien Outrebon et Tristan M'Bongo s'est vu interdire de monter par la DNCG. Les dirigeants prévoient maintenant d'user de tous les recours possibles (CNOSF, TA, ...) pour obtenir juridiquement le gain sportif de leur saison. Si les différents appels n'aboutissent pas, le Président de Luzenac a déjà menacé de faire disparaitre son club. Ce qui profiter au Racing ... mais ne rêvons pas. Le calendrier des appels ne plaident pas en faveur de Strasbourg.

Rien ne sera offert au Racing

Si le malheur des uns aurait pu faire le bonheur du Racing, il était écrit que rien ne lui serait offert. La relégation sportive en CFA n'a souffert d'aucune discussion à la vue d'une saison ratée. Le club alsacien ne pourra compter que sur lui seul pour retrouver le plus haut niveau national. Place maintenant au CFA que le Racing retrouvera en août une saison après l'avoir quitté. La tâche s'annonce d'ores et déjà ardue lorsque l'on connait quelques uns de ses probables adversaires : Mulhouse, Moulins, Raon l'Etape, voire Grenoble ou Sedan ... Il faudra être costaud et montrer d'autres valeurs pour gagner son billet sur le terrain.

Liens utiles

Carte des supporters

Planète Racing

9, place Kléber
67000 Strasbourg

03 88 10 94 93

Envoyez-nous un e-mail

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus J'ai bien compris