Crédit photo : Denis Beylet

La nouvelle saison approche à grands pas. L'occasion de s'intéresser chaque jour à un joueur de l'effectif 2016/2017. Après ses trois collègues titulaires de la défense, il est l'heure de parler d'Eric Marester.

Il est le quatrième élément titulaire de la défense du Racing version 2015/2016. Eric Marester occupe le flanc droit de l'arrière-garde strasbourgeoise. Il n'est plus tout jeune (32 ans) et a fait l'intégralité de sa carrière en Ligue 2 en treize saisons professionnelles, sauf à Troyes en 2009/2010 (National) et au Racing en 2015/2016 (National également). Formé à l'ESTAC, le joueur a eu du mal à s'imposer chez les professionnels avec seulement trois matchs joués en deux saisons, à ses débuts dans l'Aube. Comme beaucoup de joueurs de son âge, il part chercher du temps de jeu ailleurs et pose ses valises sur l'Ile de Beauté, à Bastia. Deux saisons et 66 rencontres de Ligue 2 disputées plus tard, il rentre à la maison troyenne à l'été 2007. Il ne joue que 13 matchs la première saison de son come-back. Mais les trois suivantes sont des saisons pleines pour lui, avec plus de 30 matchs au compteur joués par saison. Il rejoint ensuite Monaco en 2011, alors que le club vient de tomber en Ligue 2 et entame sa reconstruction. Il évolue deux années sur le Rocher. La première est bonne sur un plan personnel puisqu'il est titulaire et réalise une belle saison. La seconde est plus difficile pour lui. Le club joue la montée et finira sa saison à la première place. Eric sera prêté à Arles-Avignon en janvier, après avoir joué seulement huit matchs dans la première partie de championnat et jouera six matchs du côté d'Arles. Le joueur est ensuite transféré à Auxerre à l'été 2013 où il dispute 23 matchs. Puis, il rejoint l'AC Ajaccio où il fait encore une belle saison.

L'été dernier, il accepte le challenge que le Racing lui propose : passer du National à la Ligue 2 à l'issue de la saison. Objectif atteint ! Le joueur dispute l'intégralité du championnat. Il est le joueur de champ le plus utilisé par Jacky Duguépéroux avec plus de 3 000 minutes passées sur les pelouses de troisième division. Il faut préciser que le Racing ne disposait pas d'une réelle doublure à son poste non plus. Mais bien qu'il était un peu chahuté par le public de la Meinau pour son apport offensif parfois insuffisant, il a réalisé une saison solide défensivement et sera toujours présent en Ligue 2 à la fin du mois. Ses automatismes avec Denis Bouanga en deuxième partie de saison étaient bons et même si le jeu basculait souvent à gauche, Eric a fait une saison très sérieuse après des débuts hésitants à l'image du reste de l'équipe. Cette saison, il devrait encore assurer le job dans son couloir droit. Le club, qui s'est renforcé offensivement ces derniers temps (Guillaume, Boutaib, Gragnic), va maintenant chercher des éléments défensifs. Au moins un latéral, et certainement un défenseur central ou un autre latéral devraient arriver du côté de la Meinau prochainement. Mais avec onze saisons passées en Ligue 2, le Racing aurait tort de se passer de sa précieuse expérience pour atteindre ses objectifs.

Liens utiles

Carte des supporters

Planète Racing

9, place Kléber
67000 Strasbourg

03 88 10 94 93

Envoyez-nous un e-mail

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus J'ai bien compris