Crédit photo : RCSA

Alors que les joueurs ont repris l'entraînement depuis mardi, à l'exception de Khalid Boutaib (en sélection) et de Jérémy Grimm (malade), il est venu le temps de faire un point à la trêve après une première partie de saison particulièrement réussie de nos joueurs.

Si le maintien était l'objectif prioritaire de début de saison, le Racing devrait pouvoir rapidement avoir d'autres objectifs en vue. En totalisant 32 unités à mi-parcours, les Bleus sont bien en avance pour une équipe visant le maintien. Sachant que le 18ème, Laval, compte 16 points et qu'il en faut en général aux alentours de 40-42 pour ne pas chuter à l'étage inférieur, le Racing est sur la bonne voie. Mieux, l'équipe est à égalité avec des gros bras du championnat en lutte pour une place sur le podium : Lens, Sochaux, Troyes. Et tout proche du Stade de Reims et de Brest, qui a pris les commandes du championnat depuis quelques semaines.

Avec un bilan de neuf victoires, cinq nuls et cinq défaites, le Racing est l'équipe qui a gagné le plus de matchs après Brest (dix succès), mais aussi celle qui concède le moins de matchs nuls (à égalité avec Brest et Troyes). Les vingt-cinq buts inscrits, classent l'équipe comme la quatrième attaque du championnat avec Lens, derrière Valenciennes (28), Nîmes (27) et Brest (26), grâce notamment aux dix réalisations de Khalid Boutaib. Le promu occupe la huitième place au classement des défenses avec dix-neuf buts concédés mais tout le monde se tient dans un mouchoir de poche, mis à part Sochaux et Amiens très solides avec quatorze et quinze buts encaissés seulement. Cela ne surprendra personne, mais c'est à domicile que le Racing brille avec 20 points pris sur le total de 32.

Classement des étoiles à la mi-saison :

  1. Jérémy GRIMM : 18 étoiles
  2. Khalid BOUTAIB : 15 étoiles
  3. Stéphane BAHOKEN et Ernest SEKA : 10 étoiles
  4. Anthony GONCALVES et Vincent NOGUEIRA : 8 étoiles
  5. Ihsan SACKO : 6 étoiles
  6. Vincent GRAGNIC : 5 étoiles
  7. Abdallah NDOUR : 4 étoiles
  8. Dimitri LIENARD, Alex OUKIDJA, Mayoro NDOYE et Eric MARESTER : 3 étoiles
  9. Yoann SALMIER, Baptiste GUILLAUME et Felipe SAAD : 2 étoiles
  10. Kader MANGANE : 1 étoile

Jérémy Grimm est incontestablement le joueur de l'année 2016 du côté de la Meinau. Si sa deuxième partie de saison dernière en National était excellente, son début de saison en Ligue 2 est encore plus fort. Il découvre ce championnat comme beaucoup d'éléments du vestiaire. Dans un nouveau rôle, en sentinelle devant la défense, il est intouchable jusqu'à maintenant. Et en plus, il s'est déjà mué en buteur à trois reprises, tous à la Meinau. Tous très importants puisque ses réalisations ont, à chaque fois, débloqué la situation à 0-0.

Meilleur buteur du club et troisième buteur de Ligue 2, Khalid Boutaib est à l'image du bon recrutement du club. L'ancien attaquant du Gazélec est le joueur phare du secteur offensif du Racing. Les statistiques parlent pour lui : il est le joueur de Ligue 2 à avoir remporté le plus de duels (144) et a marqué 10 fois...en seulement 41 tirs (source LFP). Son départ pour la CAN en janvier, représente un vrai test pour le club et permettra de voir si l'équipe est capable de s'adapter sans lui. A ses compères de l'attaque de commencer 2017, comme ils ont fini 2016 !

Stéphane Bahoken est lui aussi en pleine bourre. L'ex-Niçois, stoppé par une blessure pendant l'automne après un bon début de saison, a fini très fort ce cycle aller. Buteur au Havre, face à Lens, puis passeur et à l'origine du pénalty contre Laval, il est monté en puissance au même moment que tout le collectif strasbourgeois. Si l'équipe s'est mise à marquer beaucoup de buts, c'est aussi grâce à lui.

Ernest Seka est sur le podium avec Stéphane Bahoken. Le capitaine du Racing est toujours aussi solide. Si les premiers matchs de la saison avaient suscité quelques doutes, il a retrouvé son efficacité dans ses interventions et effacé les petites erreurs de relance rapidement. Sa régularité au niveau des performances, a aussi mis en confiance ses différents compères en défense cette saison, et particulièrement en charnière centrale (Saad, Salmier, Mangane). Certains clubs de Ligue 1 chercheraient même à l'enrôler dès cet hiver (Bastia, Nantes).

D'autres joueurs auraient aussi pu s'inviter en haut de ce classement si les blessures ne s'en étaient pas mêlées : Dimitri Lienard, blessé en début de saison et qui n'a pas pu faire la préparation physique, est revenu très fort et s'est imposé dans le 11 de départ ces dernières semaines. Anthony Gonçalvès et Ihsan Sacko ont, eux aussi, été arrêtés deux mois et seront d'attaque pour la deuxième partie de saison.

Mais au-delà des performances individuelles, c'est tout un groupe qui est brillant, emmené par le très bon dispositif tactique de Thierry Laurey. Et si les joueurs sont parfaits sur le terrain jusqu'à présent, le public l'est aussi puisque Strasbourg occupe la tête du championnat des Tribunes

Liens utiles

Carte des supporters

Planète Racing

9, place Kléber
67000 Strasbourg

03 88 10 94 93

Envoyez-nous un e-mail

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus J'ai bien compris