Ce samedi 2 décembre, la Meinau va vibrer. Vibrer comme à chaque rencontre depuis ce début de saison mais avec un soupçon d'excitation en plus car en face, c'est le PSG. Oui, le PSG, cette même équipe qui vient d'en passer 7 au Celtic, qui vient de distancer (définitivement ?) Monaco le champion en titre et qui compte aujourd'hui aucune défaite au compteur de la saison. Forcément, on a de quoi être mort de trouille, un forfait ne se chiffre qu'à un 3-0 au final, ... Mais nous, nous sommes les Strasbourgeois, et on va vous montrer comment on va battre le PSG (la la la la lala ...) !

Samedi, ça meuleeeee

Jeudi neige, vendredi et samedi froid sec. Le tableau est posé, samedi ça va cailler (prévoyez les doudounes) ! Et ça, certains dans l'effectif du PSG ne connaissent pas (ou si peu) : Dani Alvès, Marquinhos, Thiago Silva, Pastore, Cavani ou encore ... Neymar. Les Brésiliens ne vont pas faire les malins quand ils vont descendre de leur jet privé à Entzheim. « É uma cordona ! » dira Neymar à son pote Dani Alvès qui verra pour la première fois la neige (traduction : ça caille !).

Petit rappel (attention, instant culturel et géo-climatique) : le Brésil bénéficie d’un climat tropical. Il y a fait doux toute l’année avec des températures qui varient entre 15 et 35°C.  Les saisons sont inversées par rapport à l'Europe. Décembre, janvier et février sont donc les mois les plus chauds avec des températures entre 30 à 35 °C. Les mois d'hiver, plus frais, s'étendent de juillet à septembre. Il fait alors dans le sud-est de 15 à 25 °C.

Amusez-vous à chercher « Brésil neige » ou « Brésilien neige », et vous serez surpris des résultats ... On vous le dit, ça va leur faire bizarre, c'est certain les tripoteurs de ballon ça n'aime pas le froid et les terrains gelés ! C'est con pour eux, ça sera comme ça samedi à la Meinau.

Le plan anti-Neymar

Sur son aile gauche, Neymar va y retrouver deux clients : Kenny Lala et surtout Anthony Gonçalves, dit le bulldog ! On s'est permis d'envoyer la photo ci-dessus au Brésilien et on va assure qu'il flippe, flippe, flippe. Il hésiterait même à se déplacer en Alsace !

Et il suffit de regarder sa sortie face à Caen pour vous dire qu'Antho est chaud patate pour samedi (respect en passant au ramasseur de balle qui a dû jouer dans Matrix vu sa capacité à éviter la bouteille volante).

Souviens-toi de Nantes

15 avril 1995, Nantes surfe sur la Division 1. Le trio Ouédec-Loko-Pedros affole les compteurs (tient comme la MCN ...). Tout le monde voit le Racing perdre face au futur champion de France. Mais voilà (il faut bien un mais), ce jour là, la série d'invincibilité des Canaris va s'arrêter. La faute à des Strasbourgeois de gala, emmenés par Leboeuf et Mostovoï. Tout le monde s'en souvient encore aujourd'hui. Alors bis répétita 22 ans après ?!

« Un vin chaud svp »

D'après nos maigres informations, le PSG souhaiterait profiter du marché de Noël de Strasbourg. Une petite balade serait donc au programme en fin de matinée. On leur dit ou pas que certaines breuvages de la Place Broglie tapent au bide ? (bon ne squatter pas au centre-ville, nos informations viennent d'un ami espagnol qui connait le fils de la concierge d'Unai Emery ...).

Neymar, sur un autre dossier

Attention info people (notre première depuis huit ans) : au cours d’une interview à JeremStar (on vous l'a dit, c'est du lourd de chez lourd cette info), Maddy Burciaga, la « Star » de l'émission « les Marseillais » a affirmé qu’elle avait rencontré Neymar et qu’ils se seraient rapprochés (elle était peut être assise à côté de lui dans le train ? CQFD).

Le joueur du PSG aurait même invité la Marseillaise à le voir jouer au Parc des Princes ! A suivre comme dirait les autres ...

Les Supporters Parisiens sont prêts

Ils ne seront que 300 à faire le déplacement dans la capitale alsacienne (voir pourquoi). Mais à l'occasion du match face à Troyes, le kop parisien (à 30 ?) s'est entraîné à répondre au mur bleu de la Meinau. La preuve en image. Chantez avec nous : Allez, allez, allez, ... allez, allez, allez, ... alllezzzzz alllezzzzz !

Bref ...

Tout ça pour vous dire que si le Racing n'a qu'une seule chance sur cent de gagner samedi, on sera présents pour les soutenir et la prendre cette unique chance. Nous aussi, on rêve plus grand. Alors, allez Racing !

Liens utiles

Carte des supporters

Planète Racing

9, place Kléber
67000 Strasbourg

03 88 10 94 93

Envoyez-nous un e-mail

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus J'ai bien compris