Le Racing et Metz se sont quittés sur un score de parité (2-2) cette après-midi à la Meinau mais surtout la rencontre a tenu toutes ses promesses pour un derby.

Le match s'est d'abord tenu dans les tribunes avec un kop surmotivé depuis la veille et les 1500 supporters à l'entrainement contre les 600 supporters lorrains autorisés à venir en Alsace. On s'en excusera pour notre poisson d'avril !

Ensuite dans le scénario. Une ouverture du score du Racing par Stéphane Bahoken qui avait bien suivi une frappe de Benjamin Corgnet, annihilée quelques minutes plus tard par un coup-franc généreux et surtout un pénalty accordé et transformé par Metz. On a beau revoir les images, on cherche toujours la main strasbourgeoise ...

Le second acte fera encore plus mijoter les ingrédients d'un derby. Deux cartons rouges - un de chaque côté, des retournements de situations et beaucoup de tension. L'ouverture du score et l'exclusion de N'Dour allait apporter une touche supplémentaire au mélodrame de l'après-midi.

C'est finalement l'entrée en jeu d'Antho Goncalvès qui allait remettre le Racing dans la partie même si son geste risque de pas être sans suite pour la commission de discipline ...

Derrière l'égalisation d'Ernest Seka fera exploser la Meinau et il ne manquera pas grand chose pour que le Racing renverse définitivement la rencontre ...

Ce nul n'arrange finalement pas grand monde. Le Racing rate encore deux points précieux pour agrandir sa marge sur les reléguables, Metz loupe deux points pour se raccorcher au bon wagon ... mais tout le monde se quitte bons amis. Quoi que ...

Suite de l'analyse dans l'After Racing !

Liens utiles

Devenez notre partenaire

Planète Racing

9, place Kléber
67000 Strasbourg

03 88 10 94 93

Envoyez-nous un e-mail

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus J'ai bien compris