Mardi après-midi, après 15h, le Premier Ministre Edouard Philippe a mis fin à un suspense de plusieurs semaines par une simple phrase : « La saison 2019-2020 de sports professionnels, notamment celle de football, ne pourra pas reprendre ».

Si les enjeux financiers sont colossaux notamment pour les droits TV, il était temps qu’une décision soit entérinée une bonne fois pour toute. Les joueurs s’entretenaient comme ils pouvaient individuellement ces derniers jours en attendant une décision définitive des instances de la LFP (Ligue de football professionnel), en visio avec le soutien des préparateurs physiques de leur club respectif ainsi que des coachs personnels pour certains. Une reprise aurait été difficilement envisageable avec le respect nécessaire des gestes barrières et une prise de risque inconsidérée pendant que le reste de la population est prié de se tenir à carreau. Le Premier Ministre a tranché et a pu rassurer certains joueurs, qui n’avaient pas plus envie que ça de retourner sur les pelouses dans ces conditions : insécurité sanitaire, stades vides, condition physique incertaine.

Ce jeudi, il ne restait plus qu’à trancher sur la détermination du classement final en tenant compte du report (devenu annulation) de la rencontre le Racing et le PSG. En décidant comme dans les divisions inférieures de prendre le ratio points/nombre de matchs joués, la logique semble globalement respectée même si cela a pu faire grincer des dents (à Lyon par exemple où Jean-Michel Aulas a montré son désaccord et s’est encore chauffé avec son homologue marseillais Jacques-Henri Eyraud par la même occasion). Paris est champion sans surprise, et sera accompagné par Marseille et Rennes en Ligue des Champions. En Europa Ligue, Lille, Nice et Reims défendront les couleurs françaises. Le Racing aurait pu en être si le championnat avait été stoppé deux-trois journées auparavant, mais se classe finalement à une belle 10ème place après un début de saison compliqué il faut le rappeler. Meilleur classement depuis 20 ans, faut-il le rappeler en passant !

N’est-ce pas un mal pour un bien finalement ? Si cela avait été difficile au niveau de la préparation estivale il y a un an, avec des vacances écourtées, une reprise avant les autres et un calendrier surchargé durant l’été, la feuille de route était claire au moins. Aujourd’hui, personne ne peut affirmer quand les championnats nationaux reprendront, idem pour les coupes d’Europe où il faudra tenir compte des décisions politiques de chaque pays pour s’organiser. Le Racing pourra retrouver le chemin de l’entraînement en se focalisant sur le seul championnat de France. Il y retrouvera un autre Racing : celui de Lens, enfin de retour dans l’élite. Lorient revient également en Ligue 1, mené par Christophe Pélissier, qui avait déjà été brillant pour décrocher des montées du côté de Luzenac et d’Amiens. Amiens qui, lui, redescend en Ligue 2 après trois saisons en Ligue 1 et qui sera accompagné par Toulouse, auteur d’une saison calamiteuse.

En attendant que la situation sanitaire s’améliore, l’équipe de Planète Racing félicite tous les joueurs et le staff du Racing pour cette belle saison 2019/2020 et souhaite le meilleur à ceux qui ne seront plus au club pour la prochaine saison.

Liens utiles

Carte des supporters

Planète Racing

9, place Kléber
67000 Strasbourg

03 88 10 94 93

Envoyez-nous un e-mail

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus J'ai bien compris