Crédit photo : Philippe Bergdolt (LGEF)

La nouvelle saison de Ligue 1 démarre ce dimanche à Lorient. L'occasion de faire un tour d'horizon de l'effectif strasbourgeois chaque jour cette semaine. On commence par les gardiens.

Au niveau des joueurs, on prend les mêmes et on recommence. Matz Sels, Bingourou Kamara et Eiji Kawashima cohabiteront à nouveau ensemble cette saison dans les cages bleues et blanches. La routine sera tout de même cassée puisque c'est en compagnie de Stéphane Cassard, brillant lors de son passage comme joueur entre 2004 et 2010, qu'ils tenteront de poursuivre leur progression. Jean-Yves Hours n'a pas été prolongé, mais sa cote de popularité auprès des fidèles restera intacte, eux qui ont pu profiter de sa sympathie et de sa joie de vivre pendant quatre années. On aurait bien aimé que tout reste identique en dehors de ce changement. Hélas, une blessure et le retour en fanfare du virus à la mode aux abords du Krimmeri ont agité la reprise de nos portiers.

Matz Sels

Auteur de deux très belles premières saisons sous le maillot alsacien, le portier international belge espérait bien continuer sur sa lancée avec l'Euro 2020 (qui se jouera en juin 2021 pour rappel) en ligne de mire. Une vilaine blessure au tendon d'Achille lors d'un entraînement le 15 juillet a ruiné les objectifs et espoirs du patron du but du Racing. Absent pour le reste de l'année 2020 voire un petit plus, le temps de retrouver des bonnes sensations et surtout le rythme de la compétition, il devra batailler s'il veut retrouver la sélection en fin de saison. Avant de penser à cela, il devra retrouver une place de numéro 1 dans le but strasbourgeois selon les performances de son (ses) remplaçant(s).

Bingourou Kamara

Avec la blessure de Matz Sels, son heure semble être arrivée. Après un apprentissage difficile comme numéro 1 lors de la première saison en Ligue 1 du Racing en 2017/2018, petit Bingourou (1,96 m quand même !) a grandi, avancé et progressé au fil des mois. Il a également été un acteur majeur du trophée remporté en mars 2019 : la Coupe de la Ligue. Le club a également grandi et l'effectif est bien plus expérimenté aujourd'hui. C'est donc dans ce contexte qu'il aura l'occasion de prouver qu'il a les épaules pour assurer l'intérim (ou plus) pendant l'absence de Matz Sels. Le moment idéal pour lui, à 24 ans, de montrer à toute l'élite française son talent pour celles et ceux qui doutent encore de lui. Sa préparation a été tronquée puisqu'il fait partie des joueurs touchés par le COVID. Le voilà en tout cas à un premier tournant dans sa carrière, et on le sent prêt à franchir cette étape.

Eiji Kawashima

Il est toujours là. A 37 ans, il entame certainement sa dernière saison au club. Dans un rôle de numéro 2 pour le moment en raison de la blessure de Matz Sels, il aura sûrement quelques matchs à disputer avec les professionnels. Nul doute que l'international japonais continuera à s'investir comme il l'a toujours fait pour rendre service à son équipe dès que le coach fera appel à lui. Son expérience ne sera pas de trop pour accompagner Bingourou Kamara chaque week-end.

Liens utiles

Carte des supporters

Planète Racing

9, place Kléber
67000 Strasbourg

03 88 10 94 93

Envoyez-nous un e-mail

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus J'ai bien compris