DR

Après Grégory Walter (« Neuf fois le tour de la Terre pour mon club »), partons à la découverte d'un autre supporter. Sébastien Rouschop a 38 ans. Il suit toujours de très près les résultats de son club de coeur et a décidé, à l’aube du retour du club dans le giron du football professionnel, de publier son livre sur le Racing. Un récit inclassable !

Ce livre un peu décalé, un peu déraisonnable, décrit un rapport quasi mystique avec le Racing Club de Strasbourg Alsace. L’auteur nous livre sa vision du Racing et nous raconte, notamment au moyen d’anecdotes parfois surprenantes, toujours pleines d’émotions, vingt ans de vie de supporter. Une vie de rêveur passionné, qu’il avoue pourtant ne pas avoir choisie … Une vie de fana des Ciel et Blanc, qui laisse la part belle aux joies comme aux peines, aux inquiétudes comme aux espoirs les plus fous.

La couverture du livre débute d'ailleurs par ces quelques lignes : « Je suis né en 1978, une semaine avant le début de la saison 1978-1979 au bout de laquelle le Racing allait être sacré champion de France pour la seule fois de son histoire. […] Quand certains psys prétendent que tout se joue avant l’âge de deux ans, je crois que tout est dit ou presque dans la relation que j’ai pu nouer avec le club de toute l’Alsace ». Interview de l'auteur.

Sébastien, peux-tu te présenter ?

J’ai 38 ans depuis quelques jours. J’ai été enseignant contractuel pendant huit ans, puis auxiliaire de vie de scolaire d’un jeune myopathe en situation de handicap pendant huit ans également, avant malheureusement son décès l’an dernier. Je suis désormais chargé de mission Handicap à l’Université de Haute-Alsace.

Quel a été ton premier match du Racing ?

Mon premier match au Racing date d’avril 1996 : un « triste » nul vierge face à Gueugnon, avec tout de même deux frappes sur les montants de la part du Racing. Cela m’a pourtant suffi pour attraper définitivement le virus.

Quel est ton meilleur souvenir avec le RCS ?

Mon meilleur souvenir de match (je n’en parle pas dans mon livre) reste la victoire 3-0 du Racing face à l’OL en ¼ de finale de coupe de France en 2001, et en particulier le premier but de Pascal Johansen sur un centre en retrait de Péguy Luyindula. J’étais juste derrière le but … Au cours d’une saison très compliquée en championnat, ce fut pour moi un vrai moment de bonheur. Le succès de prestige face à l’Inter de Milan en 1997 est également un match à part, mais il n’y a pas eu la qualif’ au bout.

Comment t'es venue l'idée d'écrire un livre en tant que supporter du Racing ?

C’est une grande question ! Je crois que c’est une vocation. J’aime écrire, même si j’en souffre parfois … J’aime le Racing, même si j’en souffre souvent … Deux passions réunies en une seule, cela me convient bien !

Pourquoi et de quoi parle exactement ton livre ?

Ce livre, je l’ai composé comme un match dans la première partie (avec une première mi-temps où je raconte comment je supporte le Racing et une seconde où je raconte des anecdotes pour le moins croustillantes) ; l’autre partie s’intitule « Vestiaire » : ce sont des lettres, des interventions radiophoniques et des messages divers adressés au club ou à son environnement.

Le Racing est-il une telle source d'inspiration ? 

Le Racing est source d’inspiration, la preuve ! J’ai même un jour écrit un poème sur la Meinau !! Je ne suis pas le premier à écrire sur le club et je ne serai pas le dernier … Ce bouquin fait 212 pages, il aurait pu en faire le double, mais cela aurait certainement été indigeste.

Penses-tu que les supporters vont se retrouver dans ton livre ?

Pas entièrement, mais en plus ou moins grande partie, je pense, oui. Nous avons tous fait de petites ou de grandes folies pour notre club, non ? Les pages de mon livre en témoignent un peu. Je cherche en tout cas à partager des émotions vécues à travers le Racing.

Un dernier mot pour donner envie aux supporters de se plonger dans ton livre ?

Je viens de le dire : l’émotion. Le Racing est un vecteur d’émotions, et il peut l’être notamment à travers l’écriture et donc la lecture. Il paraîtrait que le supporter de base n’aime pas trop lire… Si ça concerne directement sa passion, je n’en suis pas aussi sûr !

Que peut-on te souhaiter suite à la sortie de ton livre ?

Je ne désespère pas non plus de le vendre à la boutique du club pour le début de saison, mais c’est une autre histoire (rires).

Pour terminer, où peut-on retrouver ton livre ?

Tout d'abord, vous avez ma page Facebook sur laquelle j'y ajoute les dernières informations. Le prix du livre est fixé à 15 €. Il fait donc 212 pages et est sortie en juin 2016. Vous le retrouverez dans les points de vente suivants :

  • Strasbourg : Librairies Broglie, Ehrengarth, Gutenberg et Kléber
  • Mulhouse : Littéra
  • Colmar : Librairies Hartmann et Ruc
  • Haguenau : Maison de la Presse
  • Saint-Louis : Librairie Encrage
  • Saverne : Maison de la Presse (à partir d'août)
  • Sélestat : Maison de la Presse Wachenheim
  • Wissembourg : Maison de la Presse
  • Altkirch : Espace Culturel – Centre Leclerc
  • Guebwiller : Librairie Richard
  • Kingersheim : Cultura
  • Cernay : Espace Culturel – Centre Leclerc, Boulangerie Le Fournil de Papoupa
  • Wittelsheim : Super U – ZAC Hohmatten

Merci à Sébastien pour son interview et son livre dans lequel nous ne retrouverons forcément un peu tous !

Liens utiles

Carte des supporters

Planète Racing

9, place Kléber
67000 Strasbourg

03 88 10 94 93

Envoyez-nous un e-mail

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus J'ai bien compris