Crédit photo : Planète Racing 

Grâce à un but de Sacko à la demi-heure de jeu, le Racing s'est qualifié pour le second tour de la Coupe de la Ligue où il devra se déplacer à Auxerre. Dans la prolongation de sa victoire face à Amiens, les Bleus se sont encore montrés solides.

Devant plus de 10000 spectateurs (deuxième meilleure affluence du premier tour derrière Lens), le Racing s'est qualifié pour le deuxième tour de la Coupe de la Ligue après sa victoire (1-0) face à Niort. Si le début de la partie est à l'avantage des Bleus, les Chamois profitaient de quelques largesses dans la défense des Bleus pour se procurer des occasions. Mais à la demi-heure de jeu, Séka passait à N'Doye, qui décalait N'Dour à gauche. Son centre trouvait Ishan Sacko qui, en se jetant, trompait le portier adverse. Si Bonnefoi devait s'employer à deux reprises, les Bleus menaient à la pause.

Au retour des vestiaires, Niort trouvait le poteau du nouveau gardien des Bleus. Un des deux seuls frissons, avec un ultime duel gagné par Bonnefoi en fin de partie, pour les supporters. Des supporters qui avaient d'ailleurs répondu présents en nombre pour un match fixé un mardi et surtout à 18h30. On ne peut se poser des questions sur une telle programmation ... Sur le terrain, Stéphane Bahoken, très en vue, se procurait de belles occasions sans trouver les filets adverses. Boutaïb, entré à la place de Guillaume, s'offrait lui aussi deux belles opportunités d'ouvrir son compteur but au Racing mais soit il perdait son face à face, soit sa tête filait hors cadre ...

Dans le jeu, le Racing a été dans la lignée de sa victoire face à Amiens. Solide derrière, un peu plus inspiré devant mais toujours aussi peu réaliste face à la cage de l'adversaire. Avec une équipe remodelée par rapport à Amiens (Bonnefoi, Dos Santos, Salmier, N'Doye, Sacko et Bahoken entrant dans le 11 de départ), Thierry Laurey a choisi d'impliquer tout son groupe en ce début de ce championnat. Une décision logique et inspirée à la vue du calendrier qui attend les Bleus en ce mois d'août : déplacement à Tours, réception de Nîmes, match à Auxerre puis à Ajaccio ! A noter que Bahoken, très mobile devant et Dos Santos ont montré qu'ils étaient plus des remplaçants. Sans oublier Sacko, véritable détonateur à l'approche de la surface adverse et (seul) capable d'éliminer un ou plusieurs joueurs sur un dribble. A l'inverse, Baptiste Guillaume a une nouvelle fois eut toutes les difficultés à se placer et à exploiter le peu de ballon qui lui arrivait.

On imagine que cette rotation se reproduira face à l'AJA, avec l'intégration peut être des Blayac, Lienard ou encore Belhameur absents hier soir. De quoi impliquer tout le monde mais également de jouer sur les deux tableaux en ce début de saison. Outre le côté sportif, le Racing empochera déjà à minima 240000 € après avoir passé ce premier tour, sans oublier la billetterie face à Niort. Place maintenant à un déplacement à Tours où le Racing essayera de rester solide et, pourquoi pas, ramener quelques points ...

Liens utiles

Carte des supporters

Planète Racing

9, place Kléber
67000 Strasbourg

03 88 10 94 93

Envoyez-nous un e-mail

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus J'ai bien compris