Crédit photo : www.info-tours.fr

Qui aurait bien pu imaginer ce bilan samedi dernier à la même heure ? Qui aurait pu imaginer que le Racing allait enchaîner trois succès en autant de rencontres en sept jours ? Certainement pas grand monde.

Ce Racing a ajouté hier à Tours, la manière en plus de l'efficacité et de la solidité dont elle avait faire preuve samedi dernier face à Amiens (1-0) et mardi devant Niort (1-0). Après un petit « round » d'observation qui aura duré dix petites minutes, les visiteurs ont pris les choses en mains. Et Tours n'a pas vraiment été capable de mettre Alex Oukidja en danger dans le premier acte. La défense strasbourgeoise a très rapidement calmé les ardeurs locales, et offensivement Stéphane Bahoken et Ihsan Sacko ont vite mis en lumière la faiblesse défensive tourangelle. Mais c'est le troisième élément offensif qui a brillé hier soir au Stade de la Vallée du Cher. Khalid Boutaib a inscrit le premier triplé de sa carrière professionnelle, et on est bien content que ce soit sous le maillot strasbourgeois que cet évènement ait eu lieu. C'est lui qui a débloqué la situation dès la 22ème minute de la tête sur un centre millimétré d'Anthony Gonçalvès.

Au retour des vestiaires, il ne met que six minutes à doubler la mise. Grâce à son pressing au départ, Sacko peut frapper au but. Sa frappe est repoussée par Quentin Westberg sur ... Khalid Boutaib, qui ne laisse pas passer l'occasion d'inscrire le but du break et de signer un doublé. Un quart d'heure plus tard, les Tourangeaux prennent encore un coup sur la tête avec un nouveau centre signé Anthony Gonçalvès pour le hat-trick de Khalid Boutaib. Il reste encore vingt minutes à jouer, et les Strasbourgeois vont un peu relâcher sur la fin. Denis Bouanga, l'ancien ailier du Racing, trouve la tête de Cissé sur coup-franc mettant fin à l'invincibilité strasbourgeoise en ce début de saison. Alex Oukidja sauvera les siens à plusieurs reprises en fin de rencontre, pour empêcher de relancer les espoirs locaux.

Malheureusement, si la performance sportive strasbourgeoise a été très bonne, des pépins physiques sont venus ternir la belle soirée de nos Blancs. Ernest Seka a dû quitter ses coéquipiers à l'entame de la dernière demi-heure, tout comme Eric Marester à dix minutes de la fin. L'équipe a déjà perdu son avant-centre Baptiste Guillaume cette semaine pour quelques jours, et il va donc falloir surveiller tout cela de près alors qu'il reste une quinzaine de jours avant la fin du mercato estival. Ce matin, le Racing figure dans le groupe de tête de la Ligue 2 et cette équipe semble avoir envie de gagner et de manger tous les adversaires qui se dressent sur son passage. Même s'il ne faut pas s'enflammer car ce n'est que le début de saison, les premières confrontations permettent d'être confiants pour la suite car hier, le Racing a semblé tout contrôler et a constamment mis le danger et la pression sur le but adverse. Tours a pour objectif de faire mieux que la saison passée, c'est-à-dire mieux sa 9ème place. Autant dire que la performance strasbourgeoise de ce vendredi est à apprécier et laisse envisager de belles choses pour le futur. A condition de rester concentrés et de garder les mêmes valeurs que lors de ces premières journées ...

Top 3 :

  • *** Khalid Boutaib : Trois buts inscrits par le Racing, les trois par Khalid Boutaib. Forcément, l'homme du match était vite trouvé. Peut-être plus libéré par l'absence de Baptiste Guillaume, dans un rôle plus axial, il a paru très à l'aise hier soir, entouré par deux nouveaux coéquipiers offensifs avec Stéphane Bahoken et Ihsan Sacko.
  • ** Anthony Gonçalvès : Sa combativité avait été mise en avant la semaine passée. Hier soir, il s'est en plus permis de concrétiser son beau travail au milieu de terrain par deux passes décisives. Ses deux centres parfaits à destination de Khalid Boutaib ont confirmé son bon début de saison sous ses nouvelles couleurs.
  • * Ihsan Sacko : C'était un peu la surprise du chef hier soir. Alors qu'il avait pris la place de Vincent Gragnic en Coupe de la Ligue pour permettre à ce dernier de souffler, sa performance de mardi a été récompensée. Ihsan a eu droit à sa première titularisation en Ligue 2 et a bien guidé le jeu strasbourgeois. Il a livré une prestation très solide. Si le Racing s'est procuré beaucoup d'occasions, c'est aussi grâce aux décalages qu'il est parvenu à créer.

Liens utiles

Carte des supporters

Planète Racing

9, place Kléber
67000 Strasbourg

03 88 10 94 93

Envoyez-nous un e-mail

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus J'ai bien compris