Crédit photo : Michaël Mitch Sengler (Groupe des Supporters du Racing Club de Strasbourg, région Auvergne - Rhône - Alpes)

A quelques minutes du coup d'envoi, le corps arbitral et les délégués de la fédération ont décidé de reporter la rencontre de 32e de finale de Coupe de France qui devait opposer Grenoble au Racing au Stade des Alpes. Outre l'absolu nécessité de garantir l'intégrité des joueurs, qui plus est dans un calendrier de janvier surchargé, sa planification suscite une réelle indignation.

On le sait tous. Depuis de nombreuses saisons, ce sont les diffuseurs qui font la pluie et le beau temps sur la programmation des matchs. Souvenez-vous. Décembre 2014, le Racing doit se déplacer à Sochaux pour le 8e tour de la ... Coupe de France. Eurosport, déjà, avait demandé que la rencontre se joue le lundi soir à 20h45 alors que de nombreux supporters avaient souhaité le faire le déplacement pour une belle fête contre le voisin sochalien. Las, le match avait été maintenu mais les supporters des deux camps s'étaient mobilisés pour demander que la rencontre se joue le week-end. Une mobilisation qui n'avait pas eu d'écho positif, malheureusement. En 2013 aussi, la programmation d'un Lens / Bordeaux avait suscité la polémique.

Depuis ce soir, un nouvel triste exemple s'ajoute donc à la liste avec le report de ce Grenoble / Racing à quelques minutes du coup d'envoi. Plusieurs questions méritent d'être posées :

  1. Comment, en 2018, peut-on encore planifier un match début janvier à 20h55 au cœur des Alpes ? Est-ce une si grande surprise qu'il gèle à cette heure en cette période de l'année là-bas ? 
  2. Le thermomètre à Grenoble affiche 0° à l'heure du coup d'envoi. Ces conditions étaient connues depuis des jours et auraient pu, dû, nécessiter un report bien avant
  3. Comment le Racing va t'il arriver à gérer un calendrier, en plein janvier, déjà surchargé ? Le délégué a déjà indiqué que le match devra se tenir avant le prochain tour ... le 22 ou 23 janvier ! Hormis reporter un match de championnat (Toulouse ?), l'équation s'annonce impossible à résoudre

Nous passerons sur la détresse des supporters du Racing qui avaient fait le déplacement jusqu'à Grenoble ce vendredi soir. Outre la frustration du report, les conditions météorologiques du retour s'annoncent délicates en Alsace. Ceux qui enchaîneront avec Lyon mardi ont bien mal commencé leur périple.

Face à ce fiasco sportif, médiatique, télévisuel et éthique, il serait grand temps que tous les acteurs du football se mettent autour d'une table pour, enfin, prendre conscience des difficultés de jouer en France des matchs de football en plein hiver. Nos pensées vont ce soir à tous ceux qui avaient fait le déplacement, et le Racing y a pensé aussi et les joueurs sont venus saluer les courageux présents au Stade des Alpes. Pour rien ...

Crédit photo : Pierre Sln )

Liens utiles

Carte des supporters

Planète Racing

9, place Kléber
67000 Strasbourg

03 88 10 94 93

Envoyez-nous un e-mail

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus J'ai bien compris