La température monte !

Alors que la dernière rencontre de la saison devait être une fête, digne d'une finale, les événements des dernières heures sont entrain de tourner la situation au vinaigre.

Petit rappel des faits. Hier, une réunion entre les deux clubs, les services de l'Etat et de sécurité a conclu à l'obligation de délocaliser la rencontre pour des raisons de sécurité. Si Raon avait accueilli Bordeaux devant 3883 spectateurs fin février en Coupe de France, c'est l'afflux massif de supporters strasbourgeois, donc adverses, vers les Vosges qui serait à l'origine de cette décision (difficultés d'accueil, parkings, accès, ...) alors que le stade Paul Gasser peut contenir jusqu'à 4000 personnes.

Aujourd'hui, nouveau rebondissement. Alors que plusieurs pistes ont été étudiées (Nancy, Metz, Mulhouse, ...) c'est Epinal qui a été choisi pour sa capacité fixée à 7000 spectateurs. De quoi contenter tout le monde ? Non, car Raon, dont les joueurs avaient déjà annoncés qu'ils feraient forfaits en cas de délocalisation, vient de demander de limiter la capacité du stade d'Epinal à 2000 places, dont 350 réservées au Racing. De quoi priver les hommes de François Keller de leur "douzième homme" qui avait jusqu'à là fait une saison remarquable en dehors de la Meinau (300 personnes à Grenoble, ...) sans incident majeur.

350 places pour des centaines de demandes

Nouvelle situation irréaliste : seuls 350 tickets seront donnés au RCS alors que quatorze bus sont d'ores et déjà complets (soit 700 personnes), sans compter les nombreuses voitures qui comptent traverser les Vosges. Alors que les autorités avaient choisi de délocaliser pour des raisons de sécurité, c'est tout le contraire qui est entrain de se réaliser en voulant limiter le nombre de places. Pire, les billets déjà achetés dans le stade de Raon ne sont plus valables, charge aux supporters de faire la demande de remboursement à leurs frais au club de Raon. La planche n'en devient que plus savonneuse ...

Outre le dégoût de nombreux supporters devant cette situation ubuesque, la fête est déjà gâchée avant même d'avoir commencée sur le terrain. Devant la colère exprimée par les fans du Racing sur la toile qui se disent être victimes d'une injustice pour suivre ce dernier match ô combien important, il n'est pas inenvisageable d'imaginer de nouveaux rebondissements sont à prévoir avant la tenue de la rencontre samedi à 18h00. A commencer, comme présenté dans l'Alsace, par un refus du Maire d'Epinal d'accueillir la rencontre (à lire ICI) qui renverrait tous les acteurs à la case départ. Malgré la température automnale de ces derniers jours, la température elle ne fait que monter des deux côtés des Vosges.

Liens utiles

Carte des supporters

Planète Racing

9, place Kléber
67000 Strasbourg

03 88 10 94 93

Envoyez-nous un e-mail

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus J'ai bien compris