Stanislas Oliveira (crédit photo : Denis Beylet )

Actuellement en stage pour son DEPF ( diplôme d'entraineur professionel) du côté de Fribourg avec Christian Streich, l'entraineur du RCS a accepté de répondre à nos questions concernant l'arrivée de Stanislas Oliveira et la fin du mercato.

Planete Racing : Stanislas Oliveira est la 4ème recrue du RCS a un poste de milieu relayeur que tu cherchais activement ?

François Keller : Sa blessure qui peut paraître négative pour certains clubs est une aubaine pour le RCS. C'est un joueur qui était convoité par des clubs de Ligue 2 (notamment Metz). Cependant ces clubs voulaient attendre qu'il soit valide avant l'engager. Du côté du Racing, on prend donc un risque par rapport à ces clubs mais un risque mesuré.

PR : Comment avez vous fait pour attirer ce joueur alors qu'il était convoité par des clubs de Ligue 2 ?

FK : Le plus difficile pour Strasbourg, c'est de faire déplacer le joueur. Une fois qu'il vient sur place, il voit les infrastructures, l'ambiance que dégage le groupe. C'est à ce moment là, qu'il sait s'il va venir ou pas. Lorsqu'on fait venir le joueur et qu'il accepte, on a déja fait 50% du travail par rapport aux autres clubs. C'est ce qui a fait la différence par rapport à Oliveira, car les clubs de Ligue 2 l'ont appelés après qu'il soit venu chez nous.

PR : Un mot sur le joueur qu'est Stanislas Oliveira ?

FK : C'est un milieu relayeur de gros calibre. Ce joueur aurait été inaccessible il y a deux mois ou en juin l'année prochaine.

PR : Le recrutement du RCS est-il terminé ou d'autres arrivées sont possible avant la fin du mercato ?

FK : A l'heure où je parle, je ne cherche plus personne. Après on est pas à l'abri que Gauthier Pinaud se blesse, ce que je souhaite vraiment pas. De plus la masse salariale est plafonnée par la DNCG et je crois qu'on arrive au maximum avec cette arrivée. Après faut voir avec Marc Keller, si on peut faire venir encore quelqu'un. Dans le cas où Saidou Sow ou un autre joueur venait à nous quitter avant la fin du mercato, nous nous laisserons quelques latitudes afin de faire venir un joueur en janvier si besoin.

PR: Simon Zenke et Stéphane Tritz étaient à l'entraînement la semaine dernière, sont-ils des recrues potentielles ?

FK : Pour Simon, il est venu me voir comme le font d'autres joueurs pour prendre de mes nouvelles, sauf que ce jour là, un journaliste était présent et le lendemain c'était dans la presse. Le salaire de Simon est trop élévé pour un club, comme Strasbourg. Pour Stéphane Tritz, je laisse chaque année la possibilité aux anciens joueurs du club qui sont actuellement au chômage de venir s'entraîner avec nous. A partir de cette année, comme le club est de nouveau en National, je dis à ces joueurs que maintenant ils peuvent s'entraîner avec l'équipe 2 et plus l'équipe 1 comme en CFA2 et CFA. Cependant pour Stéphane, j'ai fais une exception, si Pinaud se blessait, j'avais personne à droite pour le remplacer. J'aurais du coup éventuellement proposer le challenge à Tritz s'il était intéressé.

Liens utiles

Carte des supporters

Planète Racing

9, place Kléber
67000 Strasbourg

03 88 10 94 93

Envoyez-nous un e-mail

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus J'ai bien compris