Crédit photo : RC Strasbourg Alsace

Fin de la trêve internationale pour le Racing et Sochaux qui s’affrontaient ce lundi soir en clôture de la 31ème journée. Les Bleus ont pu apprécier leur week-end puisque Lens et Amiens ont chuté à domicile face à Brest et Clermont, tandis que Reims a concédé un frustrant match nul du côté du Havre. Il restait à obtenir les trois points face aux Lionceaux, pour réaliser une belle opération au classement.

es Sochaliens, décevants cette saison et particulièrement en 2017, avaient une obligation de résultat dans cette confrontation après la défaite du match aller. Leurs supporters ne se sont d’ailleurs pas gênés pour leur rappeler lors de l’entraînement de samedi, s’y rendant en masse pour booster leurs favoris. Mais la tâche n’était pas aisée face à des Strasbourgeois, qui disposent du meilleur bilan à domicile parmi les vingt pensionnaires de Ligue 2. Le curseur « motivation » des joueurs du Racing a certainement encore un peu plus augmenté à l’échauffement en voyant la tribune Ouest du kop, déjà pleine à craquer…à plus de trente minutes du coup d’envoi ! A l’entame de la rencontre, c’est tout un stade qui était bien garni. Et la première erreur sochalienne a été de laisser attaquer le Racing face à son kop en première période. Habituellement, l’idée est bonne mais hier soir, tout le monde était tellement euphorique que les Sochaliens ont subi les vagues bleues dès l’entame, même si Christopher Dilo n’a pas eu trop à intervenir dans le premier quart d’heure. Et puis sur un corner, Dimitri Lienard a déposé un ballon sur la tête de Jérémy Blayac qui a bien profité du marquage approximatif de son adversaire et de la sortie hasardeuse du portier sochalien. Les Bleus avaient alors fait le plus difficile, et ont calmé le rythme prenant le jeu à leur compte. Les Doubistes ont pris un coup sur la tête avec ce but, et la justesse technique laissait à désirer. Le Racing en a profité juste avant la mi-temps, pour régaler les 22 600 spectateurs présents au stade. Khalid Boutaib a servi Abdallah Ndour sur son côté gauche, qui a tenté de le retrouver. La feinte de l’attaquant strasbourgeois déstabilise la défense sochalienne, et Baptiste Guillaume a talonné d’un geste de génie pour retrouver Khalid Boutaib dans la profondeur. L’attaquant marocain a alors, piqué son ballon pour conclure cette magnifique action et inscrire le but du break. La Meinau en fusion a offert une immense ovation à ses protégés au retour aux vestiaires.

En seconde période, les Strasbourgeois laissent un peu plus le ballon aux Sochaliens et reculent. Heureusement, les Bleus sont solides et la charnière Kader Mangane-Felipe Saad rassure tout le monde. Et quand les Sochaliens percent la muraille défensive, Alex Oukidja est là pour sauver les siens et éviter de redonner espoir aux visiteurs. Le fait marquant de la seconde période survient à vingt minutes du terme lorsqu’Alex Oukidja tamponne Marco Ilaimaharitra dans la surface. L’arbitre accorde logiquement un pénalty. Les Lionceaux n’ont pas encore marqué sur pénalty cette saison à ce moment-là. Faneva Andriatsima, le capitaine, prend ses responsabilités et frappe sur le poteau extérieur du portier alsacien. Toujours zéro pénalty transformé pour Sochaux… La pression du chaudron bleu a encore fait son effet. Forcément, ce manqué laisse des traces et les Doubistes ont complètement la tête sous l’eau. Le Racing tente d’inscrire le troisième but sur contre, avec les entrées de Jérémy Grimm, Stéphane Bahoken, puis Vincent Gragnic en fin de rencontre mais le score n’évoluera plus. Les Strasbourgeois remportent la rencontre avec la manière, et s’installent sur la deuxième marche du podium avant un nouveau choc à Reims samedi. Plus de 1 000 Strasbourgeois seront en tribunes à Auguste-Delaune. Ces Bleus-là sont énormes sur le terrain, et le public l’est tout autant dans les gradins. On regretterait presque que la fin de saison approche…

Top 3 :

  • EtoileEtoileEtoile Jean-Eudes Aholou : Le milieu récupérateur strasbourgeois est sur un nuage en ce moment. Après une grosse prestation face à Brest et un bon match à Auxerre, il a encore été énorme ce lundi. Il a gratté énormément de ballons au milieu de terrain et tout cela, en commettant très peu de fautes. Il semble parfaitement intégré au système de Thierry Laurey.
  • EtoileEtoile Kader Mangane : Si la charnière centrale suscitait quelques inquiétudes avant le match, Kader Mangane et son compère brésilien ont rassuré les sceptiques hier. Le franco-sénégalais a réalisé son meilleur match de la saison, empêchant les éléments offensifs sochaliens de combiner dans les zones dangereuses. Excellent !
  • Etoile Khalid Boutaib : A l’image de l’action du second but, le numéro 29 du Racing a parfaitement répondu présent. Dans un rôle de numéro 10 derrière la doublette Guillaume-Blayac, il a remporté bon nombre de duels comme à son habitude et participé aux efforts défensifs.

Rendez-vous à 21h00 sur Radio RBS (91.9 FM) pour l’émission de la semaine et un retour complet sur la rencontre de ce lundi avec l’équipe de Planète Racing !

Liens utiles

Carte des supporters

Planète Racing

9, place Kléber
67000 Strasbourg

03 88 10 94 93

Envoyez-nous un e-mail

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus J'ai bien compris