Lionel Carole s'échappe face à Chahir Belghazouani (crédit image : Getty Images)

A la recherche d'un latéral gauche de métier, malgré le dépannage d'Anthony Caci à Bordeaux, suite au départ d'Ernest Seka et au long retour à la compétition d'Abdallah N'Dour après sa blessure, le Racing a jeté son dévolu sur Lionel Carole.

Ce nom ne vous dit peut être rien et pourtant le futur latéral du Racing dispose d'une solide expérience et a été international jusqu'en Espoirs. Formé en région parisienne (Neuilly sur Marne, Villemomble Sports, Lusitanos Saint-Maur et UJA Alfortville), Lionel Carole rejoint en 2007 le FC Nantes où il portera le maillot de l'équipe Une des Canaris lors de la saison 2010-2011. Encore sous contrat stagiaire à Nantes et n'ayant pu s'accorder avec les dirigeants nantais sur un contrat pro, il décide de rejoindre le club portugais du Benfica Lisbonne en janvier 2011 pour 750 000 euros. Il y jouera quelques matchs, principalement avec l'équipe réserve.

Moins de six mois plus tard, le club annonce son prêt avec option d'achat à Sedan, alors en Ligue 2, où il y jouera une quinzaine de rencontres. De retour au Portugal, les portes de l'équipe première lui sont fermées et il revient libre en France à l'été 2013 à Troyes pour trois saisons. Presque 100 matchs plus tard en Ligue 2, il sera transféré pour 1,5 M d'euros à Galatasaray. En Turquie il portera plus de soixante fois la tunique jaune et rouge avant d'être prêté à l'été 2017 au FC Séville. Malheureusement pour lui, l'expérience espagnole ne se passe pas comme prévue où il doit faire face à la concurrence en Andalousie au poste de latéral gauche (Arana, Layun, ...). C'est sur les réseaux sociaux qu'il évoque son malaise en février dernier : « La vérité, c'est que je suis très triste. Je suis venu ici pour ce que j'aime : jouer au foot. Si je ne peux pas jouer, je ne suis pas heureux. Je continue à m'entraîner avec mes coéquipiers, mais j'ai besoin de jouer pour ressentir toutes ces émotions incroyables. Je n'ai jamais été traité de cette manière dans le passé. Séville est un grand club, et je ne m'attendais pas à ce que les dirigeants agissent comme cela. C'est incroyable ... ».

C'est donc un joueur revanchard que va retrouver le Racing. Un joueur qu'il faudra remettre en confiance pour retrouver celui qui a également porté la tunique bleue de l'Equipe de France dans toutes les catégories de jeunes et en Espoirs. Estimé à 3M d'euros par Transfertmarkt avec un salarie de 700000 euros annuels, il aurait consenti à d'importants efforts pour rejoindre le Racing pour les trois prochaines saisons.

Liens utiles

Carte des supporters

Planète Racing

9, place Kléber
67000 Strasbourg

03 88 10 94 93

Envoyez-nous un e-mail

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus J'ai bien compris