Le numéro 8 est désormais libre au RC Strasbourg. En effet, Jean-Eudes Aholou a délaissé son maillot bleu strasbourgeois pour un maillot rouge, celui de l'AS Monaco.

L'international ivoirien de 24 ans, avait débarqué en Alsace il y a un an et demi en plein hiver. Arrivé d'Orléans (en Ligue 2 comme le Racing à cette époque récente), le milieu de terrain avait signé un contrat de quatre ans et demi alors que son nouveau club avait déboursé environ 500 000 € pour s'offrir ses services. A ce moment-là, autant dire que peu de monde le connaissait dans la région. Les plus fervents suiveurs du club l'avaient connu lors de la confrontation entre leur équipe et l'USO au Stade de la Source dans un mauvais soir de septembre où les Bleus avaient subi la loi orléanaise (3-1). Ce jour-là, Jean-Eudes Aholou avait inscrit le troisième but de son équipe, marquant les esprits dans la tête des dirigeants alsaciens au terme d'une prestation individuelle de haut niveau. Le Racing préparait l'avenir en faisant venir l'ex-numéro 5 d'Orléans, à un moment où Jérémy Grimm était en grande forme côté bleu au même poste.

Mais très vite, le joueur formé à Lille, a montré qu'il ne débarquait pas à la Meinau sur la pointe des pieds dans un rôle de doublure de Jérémy Grimm. Son premier match à Strasbourg restera d'ailleurs sans doute marqué dans sa mémoire. Le vendredi suivant sa signature, le Racing accueille Tours en championnat. Le public répond présent, les joueurs s'échauffent normalement et le match est finalement reporté à cinq minutes du coup d'envoi en raison d'une pelouse gelée en ce 20 janvier bien froid. La tribune ouest reste garnie, les joueurs reviennent sur la pelouse pour communier avec des supporters, venus au stade pour rien mais qui profitent pleinement de l'ambiance. Après ce faux-départ, il disputera 15 rencontres lors de la phase retour dont 14 comme titulaire.

Pour remplacer Fabinho et Joao Moutinho

Le meilleur est à venir pour lui, et tout cela un échelon au-dessus. Il est un des hommes de base de coach Laurey pour le retour en Ligue 1 du RCS. Souvent positionné en sentinelle dans le milieu en losange mis en place par Thierry Laurey, il est brillant dans un rôle de box-to-box comme on dirait outre-Manche. Il est brillant, impressionne à la récupération et est capable de se projeter très vite vers l'avant. Le garçon est récompensé par des buts tant il donne sur le rectangle vert. Il ouvre son compteur buts dans un match épique face à l'OM, un peu chanceux c'est vrai puisque son tir est détourné par deux joueurs olympiens, mais la chance se provoque ! Il marquera à nouveau en novembre à St-Etienne d'une belle demie volée cisaillée en lucarne. Après la trêve, il plante trois nouveaux buts en moins d'un mois contre Dijon et Troyes, puis au Parc des Princes où il donne l'avantage au Racing contre le PSG. Forcément, ses prestations suscitent l'intérêt de certains clubs et pas des moindres puisque Monaco et Lyon se placent pour enrôler le milieu alsacien. Finalement, c'est le premier qui le veut le plus et qui obtient le Graal.

On souhaite une bonne continuation à Jean-Eudes Aholou sur le Rocher, où il continuera de grandir sans aucun doute avec l'AS Monaco. Il découvrira la Ligue des Champions cette saison aux côtés des Falcao, Tielemans, Sidibé et consorts, et peut encore prendre une autre dimension. Rappelons que le joueur évoluait en National en 2016. Sa phénoménale progression et sa capacité d'adaptation peuvent le mener loin. Orléans et Strasbourg ouvriront grand leurs yeux pour voir cela. Merci pour tout Jean-Eudes ! En revanche, pas sûr qu'il retrouvera son numéro 8 porté par Joao Moutinho depuis plusieurs saisons.

Quelques images de sa saison dans cette vidéo réalisée par Stadito :

Jackpot pour le Racing

Acheté début 2017 à Orléans entre 271 000 € et 500 000 € selon les sources, le Racing va empocher le jackpot grâce à une vente estimée à 14M d'euros, soit en passant une valeur marchande multipliée par 52 (!) constituant la plus grosse vente et plus-value du club de tous les temps. Le précédent record de vente revient à celui de Péguy Luyindula vers l'OL lors de la saison 2001-2002 pour quelques ... 8,8M d'euros !

Le top vente :

  1. 14,0 M d'€ : Jean-Eudes Aholou (saison 18-19 vers l'AS Monaco)
  2. 8,8 M d'€ : Péguy Luyindula (saison 01/02 vers l'Olympique Lyonnais)
  3. 7,0 M d'€ : Mamadou Niang (saison 05/06 vers l'Olympique de Marseille)
  4. 6,0 M d'€ : Sidi Keita (saison 06/07 vers le RC Lens)
  5. 6,0 M d'€ : Olivier Dacourt (saison 98/99 vers le FC Everton)
  6. 4,0 M d'€ : Brahim Hemdani (saison 01/02 vers l'Olympique de Marseille)
  7. 3,8 M d'€ : Valérien Ismaël (saison 97/98 vers Crystal Palace)
  8. 3,5 M d'€ : Pascal Nouma (saison 98/99 vers le RC Lens)
  9. 3,45 M d'€ : Frank Leboeuf (saison 96/97 vers Chelsea FC)
  10. 3,3 M d'€ : Danijel Ljuboja (saison 03/04 vers le Paris Saint-Germain)

Liens utiles

Carte des supporters

Planète Racing

9, place Kléber
67000 Strasbourg

03 88 10 94 93

Envoyez-nous un e-mail

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus J'ai bien compris