DR

Exemplaires tout au long de la saison, les hommes de Pascal Droehnlé ont obtenu hier après midi une montée en CFA 2, une montée qui était loin d'être évidente sur le papier.

De la jeunesse et du talent

En début de saison, pas grand monde misait sur les coéquipiers de Steven Keller à l'effectif avec 19 ans de moyenne d'âge, le Vauban semblait mieux tailler et les premières journées leur donnent raison en s'imposant à Molsheim et faisant la course en tête des longs mois avant de caler. De leur côté, les Bleuets enchaînent les bons résultats et ne cessent de progresser dans le jeu et d'acquérir une maturité pour finir une saison à l'image de leur potentiel. Un potentiel qui ne passera pas inaperçu pour le coach Jacky Duguéperoux, présent toutes les semaines, et qui invitera durant l'année les jeunes de cette équipe réserve à participer aux entraînement de l'équipe première.

La victoire du futur

Lors de son dernier passage dans nos studios, Marc Keller n'a pas manqué de souligner l'importance de cette montée et du centre de formation avec lequel il veut bâtir le futur du club dans les prochaines années. Montée oblige, les Ultras et le KCB (une quarantaine) se sont mobilisés pour afficher leur soutien à ceux qui mouillent fièrement le maillot de notre Racing et ces derniers ont répondu présents pour finir le travail. A l'image de leur phase retour et de leur montée en puissance, il n'y a pas eu match ou pas vraiment tant le Racing s'est créé d'occasions et à été impérial derrière avec les North, Robin, Munch, et Keller dans cette rencontre. Modenese, par deux fois, servit par Mekkari et l'intenable North donnaient un break d'avance aux rouges pour l'occasion. La suite, c'est une pluie d'occasion qui s'abat sur les buts de la réserve de l'USSU mais ni North sur la barre, ni Modenese et Onwuzurumba sur le portier visiteur et ni Weissbeck juste à côté n'arrivent à tuer le match. C'est même sur une action anodine que Sarre-Union va réduire le score et pour semer le doute chez les jeunes Strasbourgeois. Un doute de courte durée car à la suite d'un  ballon récupéré au milieu, Steve Solvet fixe et sert intelligemment dans le dos de la défense Loris Ieraci qui élimine le gardien et valide la montée dans le but vide en célébrant avec les Ultras venus our l'occasion

Six jeunes pour la reprise des pros

Le Racing s'impose 3-1 et monte en CFA2 sous les yeux de Dugueperoux et de la direction du Club. Une direction qui a transformé ses paroles en acte avec des contrats fédéraux proposés à Weissbeck, Ieraci et Solvet. Le premier a signé deux ans et devrait être imité par ses deux coéquipiers dans les prochains jours. Comme l'été dernier, Jacky Dugueperoux a convoqué des jeunes pour la reprise, six plus précisément : Weissbeck, Vencel, Ieraci, Munch, Madihi et Solvet. Si le Racing reste très muet sur le Mercato, une chose est sûr, il compte bien tirer profit de son centre où ses jeunes ne cessent de grandir.

Liens utiles

Carte des supporters

Planète Racing

9, place Kléber
67000 Strasbourg

03 88 10 94 93

Envoyez-nous un e-mail

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus J'ai bien compris