Crédit image : Planète Racing

La nouvelle saison approche à grands pas. L'occasion de s'intéresser chaque jour à un joueur de l'effectif 2016/2017. On parle aujourd'hui de celui qui forme la charnière avec le capitaine Ernest Seka : Felipe Saad.

Peut-on dire que l'on change de catégorie en parlant de Felipe Saad par rapport à ses quatre prédécesseurs ? Oui et non. Oui, car le Brésilien a découvert le football professionnel dans un pays où le football est roi. Non, car ce joueur-là est humble et n'est pas du genre à tirer la couverture à lui. Du haut de ses 32 ans, Felipe Saad est passé par huit clubs depuis ses débuts il y a treize ans. A ses débuts à Vitoria en 2003, il joue une seule rencontre. La saison suivante, il devient un vrai professionnel. A 21 ans, il dispute 21 matchs justement. Deux prêts, toujours au Brésil, à Paysandu et Botafogo, lui permettent de s'endurcir. De retour à Vitoria en 2007, il ne joue pas. Son histoire avec la France peut débuter. A Guingamp pendant trois saisons (en Ligue 2), il multiplie les titularisations et se fait connaître du public français. Il rejoint ensuite Évian Thonon Gaillard et participe à l'accession en Ligue 1. Malheureusement, il ne joue qu'une seule rencontre dans la première partie de saison suivante. Il s'en va sur l'Ile de Beauté à Ajaccio au mercato hivernal. Mais il ne joue que 14 matchs en une saison et demie. A l'été 2013, il retrouve la Ligue 2 du côté de Caen et participe à une nouvelle montée en Ligue 1. Il jouera dix rencontres en première division en 2014/2015.

L'été dernier, les Strasbourgeois ont la bonne surprise de le voir débarquer à la Meinau pour participer au projet remontée. Très rapidement, il devient un homme de base du collectif strasbourgeois. Il joue 28 des 34 rencontres de championnat. Ses absences sont dues en grande partie aux suspensions (dix cartons jaunes, un rouge). Son expérience aura permis à certains de ses jeunes coéquipiers qui l'entourent sur le terrain (N'dour, Salmier par exemple), de poursuivre leur progression. La paire qu'il forme avec Ernest Seka est redoutable, et si l'on excepte la première journée et les quatre buts encaissés à Dunkerque, sa saison aura été parfaite. Son intelligence de jeu est aussi un facteur de la réussite strasbourgeoise. En prime, il s'est offert deux buts sous le maillot bleu. Cette saison, il est dans sa dernière année de contrat au Racing mais il n'exclut pas de poursuivre l'aventure plus longtemps. Il aura un rôle important cette saison, grâce à son expérience en Ligue 2 notamment. Un défenseur arrivera sûrement pour compléter le groupe et l'arrière-garde du Racing, en plus de Seka et Salmier. Pour chercher son maintien, le Racing devra compter sur une défense solide. Felipe est en mission pour atteindre cet objectif.

Liens utiles

Carte des supporters

Planète Racing

9, place Kléber
67000 Strasbourg

03 88 10 94 93

Envoyez-nous un e-mail

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus J'ai bien compris